«

»

Imprimer ce Article

15 – L’art de s’endormir

S’il y a bien un moment où tout le monde s’en fout, c’est bien à l’heure de l’endormissement pour une nuit réparatrice. Cela nous semble si anodin, si normal que l’on pourrait se poser la question du pourquoi il y aurait quelque chose à faire. Or vous pouvez vous doutez que c’est en fait un moment crucial pour votre élévation car nous avons tous pu constater que les derniers moments de notre journée teinte largement nos rêves.

En effet, si vous êtes versés dans le développement personnel, vous savez qu’il est préférable de toujours s’endormir sur des bonnes pensées que plutôt sur des mauvaises (et je ne parle pas des émotions…). Nous savons que l’accès à l’inconscient et donc via le subconscient est maximal à ce moment mais qu’en faisons-nous véritablement ? Pas grand chose parce qu’en fait on n’a que des supputations sur l’affaire.

Lire la suite

 

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/15-lart-de-sendormir/

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Béa

    J’avoue, Laurent,avoir de la difficulté à saisir le sens de ce message.C’est d’autant plus troublant pour moi qu’il est bien rare que tes écrits ne résonnent pas en moi.Aussi,je me tourne vers toi pour quelques explications en te remerciant par avance du temps que tu voudras bien consacrer à m’éclairer.

    En effet,cette invitation à opérer un tri(« à conserver »-« à recycler ») s’apparente,pour moi,à une fonction 3D, excluant la vision neutre qui ne souffre d’aucune séparation.
    L’humilité suggère que notre mental-égo est inapte à saisir ou maîtriser l’ensemble des rouages du Plan Supérieur (qui nous dépasse et nous englobe!) et qu’il serait bien prétentieux et indigne de séparer en « bon » et « mauvais » ( positif-négatif) ce qui est indéniablement Un et parfait.

    Laurent,n’est-il pas plus « judicieux » de simplement remercier chaque soir pour l’ensemble des expériences du jour, sachant qu’il n’y a pas de hasard et que tout vécu (quelque soit le jugement qu’on y porte)participe à La Création Une autant qu’à l’expression de « qui on est » ?

    J’avoue avoir de la difficulté à saisir la différence que tu exprimes entre la notion « poubelle 3D » et celle de 4D,l’idée de poubelle étant,par définition,un jugement négatif (peut-être suis-je dans une vision trop à la « bisounours » ?!)

    Je sais combien le chemin de l’éveil spirituel peut être « truffé » de dichotomies mais n’y-a-t-il pas un Présent où,sans exception et de manière radicale, toute idée de séparation est amenée à se dissoudre ?
    Ne sommes-nous pas invités, pour atteindre la paix intérieure,à lâcher tout concept de « bien » et de « mal » pour joindre les apparents opposés en d’harmonieuses complémentarités ?
    Ne sommes-nous pas aspirés à reconnaître le sens du relatif qui est de tendre, en conscience, vers l’absolu ?
    Ne sommes-nous pas conviés à l’humilité afin que la neutralité de ce regard nouveau nous révèle la magnificence du Tout ?
    Ne sommes-nous pas encouragés à simplement joindre ce que le mental divise,à ne plus se laisser leurrer par l’illusoire dualité ?
    Ne sommes-nous pas appelés à remercier et exprimer notre profonde gratitude pour la conscience en éveil qui nous est offerte jour après jour et nous permet de nous sentir pleinement vivants ?

    Merci à toi et tous ceux qui voudront bien m’éclairer.
    Lumineuse journée à tous !

  2. Serge

    Bonjour Béa
    je résonne aussi plutôt dans le sens de ce que tu écris. 👿 Je pense, c’est mon interprétation, que le message de Laurent est de faire le ménage intérieur avant de s’endormir, qui aura pour effet une nuit paisible et réconfortante.
    Pour ma part, je préfère ne penser à rien avant de m’endormir et de me laisser emporter par le sommeil, ici et maintenent, car sinon, cela m’empêcherait justement de m’endormir, alors autant rester debout. 💡
    Je préfère faire le point de suite, quand une situation se présente, et voir si mon comportement par rapport à ceci résonne en moi ou si c’est mon mental égo qui a pris la main, ceci me permettra, dans un prochain cas similaire, de me le rappeler et d’adapter le comportement en conséquence.
    Mais bon, à chacun sa méthode, au final, c’est le résultat qui compte 😎

    Bien à toi et merci pour tes commentaires toujours délicieux.

    1. Béa

      Bonjour Serge,
      J’entends bien que le message de Laurent nous invite à faire le ménage mais je persiste (peut-être à tort) à penser que c’est une sélection bien subjective et quelque peu prétentieuse quand on admet que trier consiste à séparer ce qui est indéniablement uni et parfait.
      Cela n’enlève rien au fait de savoir discerner entre ombre et lumière (bien-mal,bon-mauvais,…) .Le discernement est La Vision qui ne crée pas,à mon sens,de niveaux.Elle ne fait qu’accueillir et intégrer pleinement la diversité de « ce qui est ».
      Cela dit,j’aime ton idée de ne penser à rien avant de s’endormir,de lâcher-prise,de faire le vide,débrancher le mental et entrer en confiance dans cette autre dimension qu’est le sommeil.
      Merci pour ton retour et ton témoignage .
      Bien à toi !

  3. francine

    Je ressens comme toi Béa 😉

    De part mon expérience, le soir venu, au moment de me coucher je ressens quelque chose d’important, comme-ci j’allais à un rendez-vous.
    Le matin au réveil, bien que je ne me rappelle pas ce qui s’est passé, je sais intuitivement que j’ai appris.
    Appris…? Quoi…? Je ne cherche pas, ne mentalise pas, je saurai quand le moment sera venu tout simplement.

    Je ne laisse plus la place à mon mental qui veut tout savoir, tout connaître et je m’en porte mieux.
    Quand au tri, je n’en fais pas, je remercie le soir pour tout ce qui s’est présenté dans la journée, du positif, du négatif…quand savons-nous!
    Je pense que tout ce qui a été mis sur mon chemin est là pour me faire évoluer

    Amicalement.

    1. Béa

      Bonjour Francine,

      Dormir c’est,selon moi, entrer dans une autre dimension qui est peut-être tout aussi réelle que ce que nous vivons de jour et que nous nommons réalité.Comme tu le dis cela peut être un rendez-vous de chaque soir,une invitation quotidienne à s’abandonner à l’inconnu et à y puiser des connaissances qui,même indicibles au réveil, nous enseignent et nous orientent jour après jour.
      Comme toi,je pense aussi que tout ce qui a été mis sur notre chemin est la parfaite réponse à notre propre quête évolutive.Ce constat a le mérite de faire de ce que nous appelons « épreuves » de superbes opportunités,des défis à relever ou des marches à gravir pour parfaire nos avancées sur la magnifique voie de L’Un.

      Merci à toi pour ton éclairage.
      Amicalement

  4. amelie

    Accepter cette vérité que nous vivons dans la dualité! la prise de conscience est peut être encore plus forte
    quand on est sur le chemin. Sortir de la dualité c’est d’abord se regarder en face, sincèrement avec ses bonnes pensées, sensations, émotions et ses mauvaises pensées, sensations, émotions( automatiques, souvent incontrôlables, des principes, des jugements…) .

    Faire le tri demande de ne pas être dans le déni des mauvaises pensées qu’on a eu (ou qu’on ose pas voir), c’est aussi les accepter,
    se pardonner et les envoyer avec amour au recyclage à la terre et envoyer le meilleur au ciel. Merci. 😈
    Un vrai travail sur soi…..peu à peu la dualité s’estompe car l’amour est dans les 2 camps et la neutralité
    commence vraiment à s’installer.
    Etre dans le chemin c’est passer aussi par des hauts et des bas et c’est encore de la dualité, heureusement
    la couronne d’amour apaise le tout. ➡ 😉

    1. LUX

      😈 😀

  5. Gautreau

    Bonjour Laurent, Béa … et tout le monde,

    Voici comment je sens ce texte, ce qui n’engage bien sûr que mon cheminement.
    L’humilité est déjà pour moi de reconnaître que de ‘tendre vers’ l’absolu nécessite justement de savoir faire un choix (un tri), discerner, dans ce qu’une journée par exemple a pu m’apporter de NOURRISSANT, et ce même à travers des épreuves pourquoi pas (pas simplement à travers une belle musique).

    Le soir, pas seulement, avant de m’endormir bien sûr je remercie sans jugement les expériences de ma journée pour ce qui EST. Mais ensuite, sans avoir PEUR d’entrer dans une notion de bien ou de mal qui me ferai simplement comme rester en ‘stand by’, ou en état d’accueil contemplatif, j’essaie de discerner les fréquences qui m’ont ‘nourri’, ce qui m’a ‘porté’, et qui est CE vers quoi je veux tendre.

    C’est sans doute mon petit côté guerrier de lumière qui parle. La Lumière se cache derrière l’ombre pour nous inviter à la rejoindre. Je ne fais pas que me mettre en paix avec ce qui est. Je ne refoule pas l’ombre, je l’accueille pour passer au travers. Passer au travers demande de ne pas me brancher sur son énergie ce qui nécessite donc de faire un choix. Je fais le choix de cultiver l’intention qui fera germer la graine vers la lumière. J’arrose pour cela la graine avec la fréquence appropriée. Je connais la fréquence car ayant auparavant discerné (trié) le bon grain de l’ivraie.
    L’ombre ainsi traversée est transmutée. C’est pour cela que la lumière se cache derrière. Grâce à l’aide de la Lumière je suis acteur dans l’équilibre masculin/féminin de ma propre destiné.
    Tendre en conscience VERS l’absolu ne nécessite ‘il pas d’abord justement une ACTION, tant que nos parts d’ombres n’ont pas été vues et traversées ? Se mettre en état d’Amour nécessite pour moi une action donc de faire un choix.

    Avec mes meilleures pensées.
    Philippe

    1. Béa

      Bonjour Gautreau,

      Il est vrai que nous nous éveillons par étapes successives et,heureusement car trop de lumière d’un coup pourrait nous aveugler !
      Un temps pour s’ouvrir à d’autre possibles,pour se défaire des croyances erronées,comprendre que la voie de l’amour n’est pas celle de la peur…Cela suppose bien sûr de discerner entre vérité et illusion,Vision et perception,dualité et unité…

      Au-delà de cette essentielle progression de l’éveil,arrive le constat que tout participe à tout,que le sentiment de paix,en ce monde relatif ,ne peut se définir et s’expérimenter que parce que nous avons éprouver la guerre.Ces polarités (haut-bas,grand-petit,ombre-lumière,…)sont les parfaites propriétés du monde relatif de notre incarnation .Ce sont les deux parties essentielles d’une équation cosmique,l’indispensable condition de notre nature humaine,l’expression d’un oubli nécessaire à notre expérimentation(oublier que nous sommes Un pour y revenir en conscience!).

      Un temps d’inconscience,un pour s’éveiller, discerner et choisir,un autre pour transcender et unir en conscience au sein de l’éternel « ici et maintenant » puis… s’abandonner avec une confiance sans faille, lâcher-prise totalement,simplement,naturellement pour accueillir inconditionnellement « ce qui est » et qui est reconnu absolument parfait.

      Ce que tu exprimes résonne en moi .Comme tu le dis,je pense aussi que la lumière se cache derrière tout ombre et qu’en bons alchimistes,nous pouvons transmuter « le pire » en meilleur (ce qui devrait nous épargner toute peur de manquer,de perdre ou d’échouer !).
      L’ombre ne sert qu’à révéler la lumière .Elle ne mérite donc aucunement d’être considérée comme mauvaise ou négative.A moins que je ne sois encore dans une vision trop bisounours…?!

      Meilleures pensées à toi !

      1. B-A

        Bla-Bla, la même musique il y’a aucune vie dans ces messages, rien!!!! Pas de communication. C’est cool vous savez tout et pourtant c’est toujours la même rengaine.

  6. Colette

    Merci pour ce précieux renseignement, je m’en vais de suite prendre un carnet et noter régulièrement au fil de la journée ce qui doit être « gardé » ou « recyclé » pour faire mon examen de conscience en fin de journée, à noter que l’idée était là dans la religion catholique, je me souviens que ma grand mère nous invitait à le faire régulièrement… mais pas selon ce protocole.
    un grand merci et je souhaite à tous une merveilleuse journée… le travail est considérable…

  7. Gautreau

    pour finir ma dernière phrase :
    … , donc de faire un choix pas seulement contemplatif de CE QUI EST. 😐

  8. ada

    Maintenant je comprends pourquoi tu es venu me voir cette nuit dans mon rêve.
    Tu m’as parlé longuement de ce qui est.le reste était dans ton message que je viens de lire.
    L’instant présent car surtout le rêve est un ici et maintenant
    MERCI LAURENT
    Là je comprends de plus en plus où on va et où on est

  9. sencell

    salut Laurent
    Ton travail de lumière est excellent !
    Je te suis depuis fort longtemps!
    Cela est rare que je te dise quoique se soi sur ton travail de lumière mais si tu as un peu de temps des info te seront très utile dans cette ref : La Récapitulation chamanique : Soigner son passé pour libérer son esprit. auteur Víctor Sánchez
    moi il m’a servi a entaille l’indigo en colère que j’étais il m’a surtout aide a enterré ma hache de guerre . Et comme tout enfant indigo j’ai fait cette pratique a ma sauce. En fin, pour essayer quoi!. Finalement cela m’a surement pas fait de mal!
    Continue mon frère, et pourrais -tu me dire de quel rhésus es-tu, moi je suis O-
    Tu n’est pas obliger d’édité mon commentaire car il est comme-même un tantiné perso.
    Merci pour ce blog sur la nature j’avoue que j’ai eu des doute sur tes pétances mais finalement tu es excellent pour ouvrir le chemin tu es un CONTEUR QUI UNI SUR MENT ( par dessus les mensonge) langage des oiseaux oblige mon alchimiste AMI. Le « chant des voyelles » te serviront dans ta quette de rencontre si l’outil te va!
    A+

    1. LUX

      Excellent pour mener les gens sur le chemin de l’illusion. 😎 💡

  10. B-A

    Une suite sans fin, on cherche inlassablement à « contrôler » ou bien mieux dit à « créer » sa Vie. On cherche en vain un mieux être qui ne viendra JAMAIS tant que l’on cherchera encore …

    Ces techniques ne valent rien et pourquoi donc agir comme vous dîtes ? Que voulons nous réellement? Quel changement?

    On est déprimé ou quoi?! ( c’est en, réponse à certains com’s )

    Cela dit, je suis en accord quand même, mais je ne cherche rien, c’est juste que cette compréhension vole dans les airs depuis plusieurs jours, ainsi que la remarque que ce que nous faisons avant de s’endormir à un impact durant mon sommeil, la preuve de multiples fois ces dernières nuits … cela se fait seul. Et puis, cet article aura pour vocation d’attiser un peu plus de conscience avant de s’endormir pour ceux et celles qui le souhaitent !

    Ni plus, ni moins … 😛 Wai c’est beau.

  11. Gautreau

    Pour faire court en résumé à mon long message précédent et qui risque de paraître un peu obscur et donc que certains en déforment le sens involontairement :
    Juste pour dire que je suis en phase avec le texte de Laurent dans le sens où l’introspection qu’il explique aide tout simplement à travailler sur l’élévation de sa fréquence vibratoire ce qui est utile en cette période d’arrivée des nouvelles énergies afin d’éviter trop de contre-coups.

    Bizzzzzzzzz
    Philippe

  12. DomiLuce

    Clair de chez clair… Merci de m’avoir remis cela en mémoire, Laurent.

    Deux pistes (pas eu le temps de lire tous les commentaires, pardon à ceux qui les liront et tomberont sur le mien, qui sera peut-être redondant) :

    1. la religion catho préconise l’examen de conscience avant de s’endormir (c’était un début de piste, à 50 %)

    2. C’est la base même de la « formation à l’endormissement » que préconise Jean-Pierre Garnier-Malet dans ses stages et dans ses écrits. Ca permet de se reconnecter à son Agguelos (son double de lumière) et d’effacer les programmations de la journée qu’on ne veut pas vivre dans le futur.

    😉

  13. DomiLuce

    COMPLEMENT : et IMPORTANT ! BOIRE BEAUCOUP, pour que la mémoire de l’eau serve de support aux informations « purifiées » que nous voulons passer à notre Agguelos, qui va passer 3 nuits à réparer ce qu’il a décodé de ce que nous ne voulons pas conserver « pour le Ciel ». 💡

  14. marie christine

    Beaucoup de subtilité dans ce message . On marche sur des oeufs …
    Evidemment, si on reste dans ses gros sabots avec ses dogmes : « Il faut tout accepter, il n’y a pas de bien ni de mal, je remercie pour tout ce qui arrive, etc, etc …, sans notion de discernement, on reste dans un flou artistique spirituel qui ne sait pas faire les distinctions subtiles à l’intérieur de soi, et donc empêche de se connaître vraiment .
    Je relève quelques notions-clés : ressentir un bien-être n’est pas forcément positif puisqu’il peut être complètement égotique, de satisfaction vengeresse ou de soulagement d’une peur (jusqu’à la prochaine) ou de flatterie qui rassure, etc …
    Idem si on ressent une paix en soi : voir si c’est une vraie paix ou si elle est causée par une circonstance extérieure .
    Pour le mal-être, on en prend conscience et on le regarde en face pour en comprendre la cause et on fait ce qu’il faut pour le faire disparaître (l’offrir au Divin par exemple), etc … Mais si on ne fait que l’accepter comme un cadeau, à mon avis, on n’a pas résolu grand chose .
    Aucune notion de bien et de mal dans cette démarche mais aucune fuite non plus dans les hauteurs éthérées : juste le discernement avec la prise de responsabilité qui en découle .

  15. tara green

    je me suis endormie et j ai rêvé
    une espèce de bataille entre les bons et les mauvais
    et là la nette intuition qu on me suçait mon énergie. un enorme demiurge qui envoyait ses legions bonnes et mauvaises pour la moisson et nourrir cette matrix
    wow grandiose!
    les faux etres de lumiere avec les vrais etres de l ombre, tous unis pour nous bouffer come des piles quand on dort quand on repire uand on st consients à moitié
    enfin 2 fois ils ont eore occupé mon reve avec toi image cher laurent, pour ouvrir la porte, mais quand j ai dit: t es laurent??pas de reponse.
    enfin faut etre éveillé même dans le sommeil
    vous baissez votre garde, eux bons et mauvais vous bouffent l energie pour la donnere au demiurge qui en vit et alimente l illuion
    bon courage et bon tri

    1. LUX

      Joli témoignage !

      Certains ouvrent enfin les yeux ! 😈

  16. rachel,,

    excusez moi si j’utilise se média…c’est que j’aimerais recevoir un abonnement des etres de la nature…..
    comment faire,,,,,,, je vous laisse mon adresse email: racky7dard@gmail.com……..
    si vous pouvez m’y abonner merci beaucoup… rachel

    1. Brigitte

      Suite à un problème technique, le bouton « s’abonner » n’était plus disponible. Il est maintenant à nouveau en bas de page, tu peux donc t’abonner directement.
      Merci d’avance.

Les commentaires sont désactivés.

«

»