«

»

Imprimer ce Article

18 – Quand les EDLN sont-ils avec nous ?

La question peut paraitre futile mais il n’en n’est rien car les EDLN sont à notre contact dans des cas particuliers qui pourtant nous sont assez quotidiens. La seule chose c’est que parce que nos yeux physiques ne les voient pas, nous considérons que nous ne sommes pas en contact avec eux alors laissez-moi vous décrire quelques situations courantes. Et puis après je vous dirais comment ils vivent l’Ascension de maman Eléa…

Nous savons tous que les EDLN sont dans la Nature et plus précisément dans les lieux où la présence humaine est absente voire la moins forte possible. Cependant il existe toujours des cas particuliers car certains EDLN sont plutôt curieux dans leur nature surtout s’ils sont jeunes. Hé oui, il y a chez les EDLN des petits jeunes qui n’ont pas froid aux yeux et qui vont carrément s’enterrer en pleine ville histoire de voir de quoi il en retourne.

 Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/18-quand-les-edln-sont-ils-avec-nous/

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Teo

    Actuellement le moment que je préfère conduire est la nuit car moins de gens sur les routes, coupé de toute source sonore autre que celle du moteur de la voiture et aussi à cause de la fraîcheur de l’air.
    Et maintenant que Tu me racontes tout çà, je vois plus claire d’où viens mon bien être…. ne crois-Tu pas qu’il y a aussi les EDLN qui font de l’auto-stop quant même 🙂

  2. Né-LeSun

    « Guide chauffeur ou protecteur  »
    J’ai toujours dans ma voiture la présence de mon guide dès que je conduis…
    Quand je n’étais pas conscient de cette énergie, il y a longtemps, je sentais toujours une « présence » sur le siège
    arrière de mon auto… Je me retournais, pour être bien sûr que personne ne se cachait…
    Je sentais surtout sa présence quand j’étais fatigué, après avoir fait du sport intense…

    Quand j’ai pris conscience de son rôle, J’ai demandé d’être averti de la présence de radars de vitesse sur l’autoroute… J’ai alors fait un voyage de 3 heures où j’ai roulé entre 130 et 160 km/h….
    J’ai été prévenu 2 fois. Il y avait effectivement 1 voiture de police de cacher à chaque fois…
    J’ai refait ce test quelques fois… Et j’ai toujours été prévenu…

    Quand la température est mauvaise ou que je suis fatigué, je lui demande de veiller sur moi et je suis en sécurité..
    MAIS je sais qu’il a toujours été là ! J’ai fait de la moto quand j’étais jeune… J’ai perdu plusieurs amis…
    Je roulais toujours à haute vitesse et il ne m’est jamais rien arrivé… Je le remercie pour son bon travail ❓
    Voilà ce que je voulais partager, pour le moment..

    Paix et Harmonie 😉

  3. Micheline T.

    Ça fait longtemps que je ressens et vois des EDLN dans mon jardin; même que certaines personnes me l’ont aussi fait remarquer. Cependant, je demeurais toujours un peu timide par rapport à çà. Mais depuis que tu en parles je m’ouvre beaucoup plus et je sais maintenant que ce que je vois est aussi la réalité et non plus mon imagination.

    Merci Laurent d’être toi-même
    Pais, Amour et Harmonie

  4. B-A

    Maintenant je sais pourquoi quand je regarde vite fait le Tour de France je les trouves un peu bêtes les gens qui sont sur le bord de la route, c’est un ressenti pas de simples Mots ….

  5. B-A

    Je suis inspirée par ces êtres, en faîtes!!!! 😛 Mdr.

  6. B-A

    Parfois ces êtres ils parlent à nous-mêmes, à notre âme, ils font comme si nous ne les entendions pas … Et moi dans ces moments je leur dis et Oh je vous entends ne faîtes pas comme si je ne n’étais pas là, ça les fais rire !!!
    (donc quand ils parlent de moi, celle qui est séparé ils utilisent « elle », alors que je peux parfaitement bien participé à leur conversation, non mais !!!) Faudrait pas qu’ils nous prennent pour des demeurés non plus ..

  7. Micheline T.

    Cet été j’ai justement vu des petits lutins qui marchaient parmis les fleurs comme vers une destination dans mon parterre, près du cerisier qui est aussi habiter par un gentil faune. L’année passée je crois bien que ce sont les lutins qui avaient commencé à creuser le bas de mon cerisier. Il y en avait un qui était âgé, il avait l’air d’un sage en robe longue et il avait un bâton pour marcher. Cela me faisait très étrange de voir cela et je n’ai pas osé les déranger de peur qu’ils se sauvent. J’ai aussi photographier le parterre cet été et certaines photos m’ont fort surprise; de toute évidence y a beaucoup de EDLN chez-moi et ça me fait bien plaisir car le jardin est pour moi source de bienfait et de méditations.

    Merci Laurent de nous permettre de nous ouvrir ainsi à ce merveilleux monde des DELN

  8. Raven

    Bonjour Laurent!

    C’est une excellente idée de partager ainsi un roman fantastique dont vous passez pour le héros qui vit vraiment ces choses!

    J’aime beaucoup ce concept, cela me fait penser à ces films d’horreurs comme Paranormal Activity où la mise en scène est faite pour nous faire croire que c’est vrai. Mais je dis pas que votre livre à vous fait peur hein non au contraire! lol

    Je comprends pas tout ce que vou écrivez mais l’idée est bien. Par contre moi j’aurai peur que des gens faibles psychologiquement enfin c’est pas ça que je veux dire mais vous comprenez. J’aurai peur que des gens croient vraiment ça vrai parce que je pense que votre but final c’est de faire passer votre personnage pour fou et de le faire aller à l’asile? C’est un moyen pour couper l’histoire et sortir le livre? Je sais pas si je pouvais le dire excusez moi si j’ai fait une bétise.

    En tout cas bravo c’est rigolo même si c’est parfois dur à lire.

    Chloé

    1. B-A

      C’est cool, mais là vous êtes comme une passante qui n’a rien compris au film, et à cause de vous nous devons coupé la scène, va falloir tout reprendre là!!!! :mrgreen:
      Qu’est-ce qu’une passante viens faire ici, sérieux. ici, c’est bien les comédiens qui jouent leur rôle … Comment vous avez fait pour rentrer?
      Appelez moi la Sécurité. Sortez moi celle-ci de sur le plateau, rien à faire là. Les interviews c’est en Privée, madame. Peur machin chose et doute on verra plus tard, hein !!!

Les commentaires sont désactivés.

«

»