«

»

Imprimer ce Article

39 – Entre la réalité et l’illusion

Je crois que maintenant il est temps de mettre les pieds un peu dans le plat afin que chacun comprenne ce qui est attendu de lui dans cette ascension planétaire. En effet, je reçois de nombreux courriers de personnes qui veulent aider à l’Ascension d’Eléa mais ne savent pas trop quoi faire surtout si en plus elles n’ont pas de crânes de cristal. Je vais donc vous faire comprendre que la séparation “extérieure” (lui il a un crâne de cristal et pas moi…) n’est, ni plus ni moins, une projection de l’égo qui a pour conséquence un sentiment de séparation encore plus grand…

En effet, l’égo (et son instrument principal dans la matière qu’est le mental-égo) joue un jeu qui vous est aussi invisible que les EDLN bien que palpables quelques fois. Le but de l’égo est de vous donner le sentiment que vous êtes à part, que vous êtes uniques (ce qui est vrai) bien que vous agissiez comme un mouton tout au long de la journée grâce à des automatismes reçus depuis votre naissance.

En d’autres termes, votre égo prône l’union comme un soldat qui, fusil à la main et prêt à en découdre, prône la paix… L’égo projette, fait des souhaits, émets des intentions mais au final c’est toujours la même musique : la déception. Alors où sont donc les programmes de sabotage qu’il a lui même implanté dans votre façon de voir la vie, de voir la réalité qu’il veut que vous voyez ? C’est un usurpateur qui se donne quand même les apparats légitimes d’un roi “élu” afin que son peuple le suive aveuglément.

Il sera donc logique de vous vendre des rêves, de vous faire miroiter des trésors et de vous assurer que tôt ou tard vous les aurez. Bref, un discours politique bien rôdé qui se verra écorné dès la sortie de la salle de conférence. En effet, si tout se réalisait comme prévu, d’après vous, combien de temps resteriez vous là assis à écouter ses promesses puisque vous auriez déjà tout ? L’égo est donc un politicien chevronné se servant de l’institution d’état (votre mental) pour faire tourner sa boutique et continuer à se faire réélire par dépit puisqu’aucun autre candidat ne peut se présenter aux urnes.

Hé oui, un autre candidat serait par exemple “le Christ’” ou tout autre entité invisible puisque forcément cela ne pourrait être un autre corps physique. Ego et corps physique sont des associés de fait puisque sans corps physique l’égo n’existe pas tout simplement. Bref tout ça pour dire que tant que vous vous identifierez à votre corps physique (et tous les sévices qu’il a reçu grâce aux bons conseils de votre égo), vous serez pieds et poings liés à lui.

Ainsi pour qu’un individu lui reste fidèle en esprit, il faudra que votre égo fasse miroiter du brillant, du clinquant, du palpable afin de continuer à vous tenir terne, fade et sans éclats. En effet, n’avez-vous pas remarqué que lorsqu’un individu se met à briller un peu plus que les autres, il se fera totalement bouffer par son égo. Ce n’est qu’une histoire de temps et c’est ainsi s’il n’y prend pas garde suffisamment tôt.

Je vais donc vous expliquer de quelle façon l’égo s’y prend pour maintenir son pouvoir sur vous et surtout de vous éviter de s’affranchir de lui. Tout d’abord, son jeu consistera à vous dévaloriser au maximum en empruntant à l’environnement “matériel” tous les trucs qui sont allés de travers. Ainsi, progressivement il fera en sorte que vous vous regardiez comme quelqu’un d’insignifiant, quelqu’un qui ne vaut pas la peine que la chance lui sourit.

Et comme le mental-égo est à sa botte, le mental enregistre donc tout ce qui ne va pas en oubliant au passage de donner la même énergie à tout ce qui va bien. Ce regard ainsi tourné négativement fera en sorte que votre vin tournera vinaigre de toute façon. Il suffit de regarder comment les gens vieillissent pour se rendre compte qu’autant ils souriaient toutes gencives dehors quand ils sont nés et comment ils arrivent encore à mordre malgré les dents manquantes en fin de vie…

En gros, l’égo ne connait qu’une stratégie et une seule afin d’augmenter la séparation qu’il y a entre votre petite voix et lui : l’attaque. En effet, dès que quelque chose lui déplait c’est-à-dire qui ne correspond pas à ses vues, l’attaque est pour lui la meilleure défense. Ainsi quand un frère vous chaparde une idée, une affaire, une opportunité d’être regardé voire adulé, votre mental-égo crache des pensées qui forcément troubleront votre paix intérieure (si vous en avez une, bien sûr).

Ce faisant et si vous prenez un peu de recul vous remarquerez que vous passez un temps fou à mouliner des façons de rendre la pareille à celui ou à celle qui n’a pas marché selon vos voies. Ça part de la beigne refilé au gamin à des vacheries nettement plus subtiles selon l’adversaire que vous avez en face. En gros, c’est comme les politiques qui prônent le débat pour faire avancer le schmiblic mais qui au final se tappent sur la gueule en direct via des phrases et des sous-entendus dévastateurs s'(ils arrivent à retenir la colère qui est en eux.

Ainsi si vous regardez bien dans votre quotidien vous verrez que chacun, au final, tire la couverture à lui de toutes les manières possibles et dès que c’est possible. Bref, le préhumain est en guerre permanente contre le monde car d’abord il est en guerre contre lui-même. Or, comme il se sait seul et se sent seul puisque son égo lui dit en permanence qu’il est séparé de tout, il s’ensuit des règles de survie instinctives et donc majoritairement inconscientes.

Aussi quand un individu se sent faible il recherchera la présence d’un plus fort. C’est automatique ! S’il se sent coulé, il cherchera un sauveur. S’il voit un individu ayant une aptitude qu’il juge supérieure parce que lui-même la dénigre en soi alors il ira l’idôlatrer. Il deviendra un “fan” et l’autre, de fait, un “guru”. Cependant dans ce dernier cas, il y a un hic si le guru est encore vivant…

En effet, si le guru vient à changer de cap alors ça risque de coincer par rapport à certaines vues ou valeurs de votre égo. Il faudra donc l’éjecter en le traitant de “menteur”, de manipulateur voire de voleur (surtout si vous lui avez refilé vos économies et des années de votre vie)… Bref, ce sera la guerre et à ce petit jeu là, la plus grande sécurité reste donc de s’accrocher à l’enseignement d’un guru mort depuis suffisamment longtemps pour être sûr qu’il ne reviendra pas foutre le bordel dans le système de croyance que votre égo a lentement construit.

On se met donc à suivre des Saints Machins, des individus en soutane complétement coincés dans des enseignements religieux d’un autre âge mais aussi autant mensongés qu’un discours politique en période électorale. Vous pouvez prendre autant les religions “occidentales” très masculines que les philosophies “extrêmes-orientales” d’aspect plutôt féminines. Bref, dans tous les cas, c’est falsifié dans tous les camps sinon cela se saurait par l’exemple.

En effet, c’est par les fruits que l’on reconnait la valeur d’un arbre. Ainsi, si tu regardes sur n’importe quel continent, tu y verras le même bordel, la même corruption, le même esprit “destructeur” en action. C’est normal puisque la Terre est l’école de l’égo… L’égo aime mettre des niveaux et cela il le fait grâce au jugement. Il utilisera donc le mental à fond pour vous caser dans un tiroir bien à lui et en accord avec les règles qu’il vous a imposé.

Prenez du recul, vraiment, et constatez que vous êtes en permanence en train de séparer les choses en bien, en mal, en plus, en moins, en lumineux ou en sombre. Il est donc normal que la dualité vous cause puisque votre propre système d’analyse est basé sur la dualité. Or qu’est-ce qui peut vous faire revenir à la maison Divine : L’attaque, la guerre, le conflit, l’envie, la jalousie, la vengeance ou l’avoir ? Rien de tout cela naturellement car cela appartient à un monde qui n’est pas unifié.

Un monde unifié sera forcément le résultat d’individus qui seront unifiés à leur propre niveau. Un arbre ne peut donner de bons fruits qui si d’abord la sève est bonne. Mais quand elle est aigrie, rabougrie parce qu’elle pense être en manque, il ne peut en découler que des feuilles malades, des branchages tordus et des fruits impropres à la consommation même pour les porcs. Et comme personne les cueillera, ces fruits tomberont à terre pour se faire bouffer par les vers voire carrément devenir véreux quand la branche touche le sol directement car l’arbre au lieu de pousser bien droit vers le ciel s’est un peu trop penché vers le sol, vers la pourriture…

En effet, vous le savez tout comme moi que si vous ne regardez que la matière vous ne ferez que contempler la décomposition du sol alors que si vous regardez vers le ciel, le sourire sera nettement plus facile, n’est-ce pas ? Mais on est tellement mal luné que même un oiseau n’est pas le bienvenu alors si vous voyez une soucoupe volante vous criez tout de suite à l’invasion… Pauvres égos qui désirent l’union mais qui n’agissent que par la séparation, arme ultime de l’égo !

Vous savez, lorsque l’on est au contact des EDLN quotidiennement et que l’on vit parmi eux (si on peut dire), on arrive à percevoir ce qu’ils ne veulent pas nous dire. C’est à l’image de l’ethnologue heureux de découvrir une nouvelle race d’humanoïde dans une forêt reculée. Il y a ceux qui prendront les mensurations, feront des photos, des films et essaieront d’extrapoler à l’emporte pièce le rôle des objets qu’ils trouveront. Et puis, quelques semaines plus tard, ils repartiront pour montrer leurs découvertes au monde civilisé (afin d’avoir de nouveaux crédits pour une prochaine expédition et faire briller l’égo en passant…).

C’est ainsi que se comporte nombre de marcheurs quand ils sont en présence d’un ou plusieurs EDLN. Ça mesure dans tous les sens car, d’un certain point de vue, c’est le minima syndical pour caser, classer, évaluer et finalement juger. Mais, au final, qu’en retirent-ils sinon la satisfaction personnelle d’avoir un contact et pas les autres… Et quel est le véritable lien de communication sincèrement ? Est-ce une détection de présence ou carrément un dialogue comme entre vous et moi ?

Quand je dis un dialogue, je ne dis pas un ressenti partagé mais des mots échangés, des phrases construites voire des concepts transmis. C’est ainsi que je découvre que nombre de personne se disant en contact avec les EDLN le sont effectivement mais à un niveau si primitif que même le niveau d’activation 1 pour les crânes est déjà un exploit c’est-à-dire une réponse par oui-non à tes questions.

Alors imaginez un peu quand au lieu de rester en expédition quelques semaines (comme pour une tribu), vous vivez avec eux, parmi eux pendant suffisamment longtemps pour décoder ce qu’ils ne peuvent pas vous dire en direct pour cause d’interdiction formelle. En effet, dans les mondes unifiés, il y a un truc hyper sensible chez tous que quelque fois on pourrait presque prendre pour une peur… C’est surtout de ne pas marcher sur les plates bandes de l’autre !

Dit autrement, c’est le respect véritable et instinctif qui te dit que tu en prendras pour ton grade si tu viens mettre ton nez là où tu ne dois pas le mettre. Il n’est pas interdit que tu poses des questions et te renseignes mais veille surtout à ne pas sortir du rôle et de la fonction que t’as donné le sans-Nom. Ainsi les mondes unifiés fonctionnent à merveille parce que justement chacun connait sa place et y reste…

Maintenant venez sur Terre et vous verrez que personne connait sa place (sauf celle que l’égo et le système veut bien lui donner). En effet, qui sait qui il est exactement pour savoir ce qu’il doit faire mais aussi et surtout ce qu’il ne doit pas faire ??? Ainsi, ne connaissant nullement sa véritable place, un individu suivra machinalement le discours politique de son égo car ce dernier ayant piraté le centre de contrôle qu’est le mental, aura une sono à disposition tandis que la petite voix sera éconduite et ignorée tant elle parle délicatement, avec amour et donc peu de décibel…

En gros, 100% des préhumains suivent la sono de l’égo parce que c’est la plus facile à entendre !!! Pourtant il est très évident de voir les résultats mais cela n’a pas l’air de choquer plus que ça. Il est donc normal que l’horreur se déroule chaque seconde ici bas sur Terre parce que justement la majorité font tout pour ne pas la voir. Le propre du politique est de se faire élire même par des mensonges si gros que les personnes les acceptent quand même. C’est fort et c’est l’égo.

Je vais donc vous révéler dans mon prochain article comment les EDLN arrivent à vivre ensemble, en harmonie et en paix, bien que coincé dans ce monde de 3D que nous avons rendu infernal pour eux. Sans le savoir, nous les persécutons d’abord par tous les travaux d’infrastructures routières et immobilières mais aussi par le défrichement total de la campagne sans oublier l’empoisonnement chimique systématique bien maigrichon par rapport à l’empoisonnement psychique violent, virulent et hautement toxique puisque nous sommes des Créateurs.

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/39-entre-la-realite-et-lillusion/

«

»