«

»

Imprimer ce Article

41 – L’heure des haricots est arrivée !

Il est évident, maintenant que vous savez que l’idolâtrie est le piège “number one” de l’égo tout puissant, que l’heure des haricots va bientôt sonnée. En effet, l’opération spéciale menée bille en tête par monsieur Bleu est en train de tourner au désastre puisque nous sommes maintenant à 4 semaines de l’échéance finale. Hé oui, dès que l’on sera passé au 22 décembre 2013, il en sera fait de même que ce qui a été fait au 22 décembre 2012 : un bilan et une action en conséquence.

Nous avons donc vu qu’au 22/12/12, chaque préhumain a été fiché définitivement comme destructeur de planète puisque l’humanité dans son attente hollywoodienne d’un grand dénouement annoncé par un calendrier Maya qui depuis s’est pris un coup de vieux, il a été prévu l’intervention musclé d’un militaire de Krishna à la tête d’un bataillon d’esprits-cristallins.

On s’attendait à des difficultés, comme lors de toute opération de dernière minute, mais là on se trouve en présence de paramètres n’ayant été pas assez considérés. D’ailleurs l’utilisation inopportune du “holodeck” sur le vaisseau d’Ashar par monsieur Bleu lui-même démontre le fait que justement certains paramètres n’ont pas été suffisamment pris en compte comme l’idolâtrie justement.

En effet, quelle a été la réaction immédiate de monsieur Bleu quand il s’est vu pris comme un sauveur ? Il s’est insurgé de toutes ses forces mais cela n’a pas suffit surtout qu’il avait mis une pseudo reine en place comme leurre qui justement s’est fait retournée comme une crêpe par son propre égo. Non seulement, un tas de lecteurs l’ont idolâtré mais en plus elle s’est elle-même idolâtrée. Bref, s’il n’y avait que ça ! Mais non, son canal officiel est, elle aussi, tombée dans le panneau car se savoir désirée et surtout reconnue c’est surtout nettement plus désirable qu’être une inconnue totale…

Bref, bilan de l’affaire : un EDL idolâtré suivi de très près par son canal et son leurre… Avec tout cela vous pouvez imaginer que le succès de l’opération devient très infime puisque justement nous savons que l’idolâtrie est le piège fatal posé par un égo dominateur. Dit autrement, maman Eléa va repartir comme elle est venue c’est-à-dire à poil… Et les EDLN, là dedans ? Hé bien, ils iront se perdre dans l’oubli d’une expérience qui a foirée car l’égo a été plus fort que tout.

Et le contrat entre les “Créateurs” venus s’incarnés et maman Eléa ira s’entasser dans les archives akashiques comme ayant été une expérience ne donnant lieu a aucune suite. Dans la Création, il y a des milliers d’humanités qui meurent avec leur planète d’accueil car ils n’ont pas su dépasser le voile de l’oubli c’est-à-dire que le pouvoir du mental-égo a été plus fort que l’appel à écouter sa petite voix.

Ainsi, en allant en contresens de l’évolution, ils développent des technologies “innovantes” et pillent leur planète jusqu’à la dernière goutte. Ce faisant, ils rêvent de conquêtes spatiales afin d’aller librement piller tout ce qu’ils trouveront sur leur passage. Ils iront à la conquête de l’espace au nom du progrès sans même se demander pourquoi ils se sentent si seuls dans l’univers et sur leur planète…

En effet, nous savons que le propre de l’égo est la séparation. Ainsi, quand un individu, un peuple ou une humanité en vient à penser qu’il faut aller piller ailleurs pour survivre et en passant contaminé de leur civilisation des planètes apparemment sans vie, on arrive forcément à une voie sans issue. En effet, pensez-vous que le Sans-Nom ait créé un monde de manque au point de détruire tout ce que l’on touche et tout cela au nom de la liberté, de l’amour et du partage ?

Faut-il être bouché à l’émeri pour ne pas voir clairement que l’égo nous amène inéluctablement à l’extinction définitive. En effet, puisque chacun pense qu’il est son corps physique (égo oblige) qu’avez-vous en face de vous sinon la maladie, la vieillesse et donc la mort ? Qu’essayez-vous de faire sinon tirer la couverture à vous afin de sauver votre peau (et encore pire, votre âme) tout en sachant que votre corps physique appartient à 100% à la Terre ?

Poussière tu redeviendras poussière car en vérité tu es esprit mais comme tu confonds l’esprit avec ton mental, il est forcément évident que bien que tu dises que ton âme est immortelle (voire ton esprit), tu n’y crois pas un iota sinon tu agirais à partir de ta Présence en écoutant ta petite voix ! Bref, l’opération monsieur Bleu est en train de tourner au fiasco (comme du temps de l’Atlantide) parce que justement tout dépend du réveil d’une quinzaine de personnes.

Vous allez me dire que ce n’est rien par rapport à 7 milliards mais il semble que cela soit encore trop. En effet, ceux qui ont senti qu’il fallait qu’ils achètent un crâne de cristal sont ceux qui savent qu’ils font partie du plan et que cela a été décidé bien avant leur naissance puisque c’est inscrit dans leur contrat de vie. Hé oui, sur Terre le temps est linéaire mais ce n’est pas le cas quand on est dans l’éternel présent mais ça, je sais, ça reste du conceptuel pour la majorité d’entre vous.

C’est donc à l’image d’une équipe de foot avec ses remplaçants. Il n’y a qu’une quinzaine de joueurs qui représente par définition une humanité au même titre qu’une équipe nationale représente son pays. Tous ne peuvent pas venir sur le terrain mais tous peuvent supporter (amenez un support, un soutien) afin que les joueurs donnent le meilleur d’eux-mêmes pendant les 90 mn du match.

Hé bien là, c’est la même chose : le nombre de joueur est restreint mais plus il y a de supporters et plus c’est un jeu collectif. Mais,… l’attitude d’un joueur peut devenir très personnelle quand l’égo est mis en avant au point d’en faire une idole. Ainsi au lieu de compter sur un collectif solide, on se retrouve avec quelques personnalités qui veulent accaparer le ballon. On connait le résultat d’avance : ce sera une branlée de première et tous les joueurs regagneront les vestiaires en faisant la gueule car justement ce qui devait être une partie de plaisir est devenue un match cauchemaresque et un après match pugilistique…

Dans 4 semaines, la fin de match sera sifflée, les joueurs seront remerciés par des tomates et l’entraineur justement disparaitra de la circulation quasi définitivement puisque crucifié. Dit autrement, dans 30 jours monsieur Bleu se retirera définitivement laissant sur place tous les joueurs y compris ceux s’étant pris pour des stars (des étoiles qui brillent). Nous sommes à une fin de partie qui dure depuis 320.000 ans. En clair, je ne vous dit pas combien il va falloir attendre de millénaires pour que le prochain match puisse se faire parce que justement le terrain de foot sera tout simplement transformé en autre chose (recyclage oblige).

Vous pouvez donc hurler à ce que l’on ne touche pas à votre stade favori mais je vous rappelle que bien que supporter acharné vous n’êtes en aucun cas le propriétaire des lieux même si au passage vous avez mis une ticketterie pour racketter vos frères. Oui, je ne veux pas dire un truc extérieur comme les illuminatis car vous et moi avons d’une manière ou d’une autre bossé pour eux aussi bien en cette vie que dans toutes nos vies antérieures.

Nous sommes des Créateurs incarnés et c’est nous-même qui avons fait que le stade des “Dieux” devienne la porcherie qu’elle est devenue avec la corruption pour principe. Que pensez-vous que va faire le Sans Nom devant tout ce foutoir ? Pensez-vous qu’il entendra vos pleurs au point de vous permettre de continuer vos saloperies et votre entêtement à lui cracher à la figure dès que votre égo n’est plus d’accord ?

il sera impartial et laissera les lois (qu’il a mis lui-même en route) agir afin que la Création soit stable et non chaotique comme on aime le penser. Le propriétaire des lieux (maman Eléa) se verra remettre un nouveau terrain de foot car, elle, elle a fait son job c’est-à-dire de mettre à disposition la totalité des infrastructures (terrain, buvette, resto, bancs, aire de repos, etc…) afin que le jeu puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles.

Mais oui Laurent mais nous sommes le sans Nom en action !!! Oui c’est vrai sauf qu’à chaque fois que je me coupe les cheveux, la barbe ou les ongles c’est bien une partie de moi qui part au recyclage. L’humanité Urantienne est une, c’est sûr, mais pour l’instant elle est plus une rognure d’ongle lourdement encrassée qu’une cellule d’un organe quelconque qui travaille en parfaite unité avec l’ensemble. L’heure de la manucure n’est pas demain mais maintenant alors que faut-il faire ?

Là est la grande question car à cause de quelques joueurs totalement imbus de leur personne avec forcément quelques autres joueurs (sans discernement) les suivant, il s’avère que le match se terminera selon la loi de la statistique universelle. Monsieur Bleu regarde donc la statistique à partir du vaisseau d’Ashtar et se demande combien il faudra encore de temps pour que certains joueurs comprennent qu’il leur faut agir plutôt que de suivre béatement ce qui semble être le capitaine de l’équipe surtout quand on voit que cela va tourner au fiasco.

Toutes les opportunités doivent être jouées pour avoir le maximum de chance de gagner mais si on reste sur ce que l’on sait qui ne marche pas, c’est évident que le joueur qui se cache derrière le capitaine n’est pas un joueur mais seulement un mouton qui ne veut pas assumer ses propres responsabilités. Ainsi, quand un joueur ne veut pas prendre de risque, il se borne à repasser le ballon aux arrières quand il voit qu’aller devant est trop dur pour lui.

Dit autrement, une équipe perd le match quand un nombre suffisant de joueurs se défaussent. Ces derniers, en semblant jouer collectif se cachent en fait derrière le collectif pour ne pas assumer. Monsieur Bleu est donc assez consterné de voir que parmi les 15 joueurs de base, les 2/3 se défaussent car ne voulant pas assurer le minima requis qui font d’eux des véritables joueurs.

Un joueur ça prend des risques car dans l’âme c’est un guerrier mais quand il agit comme un timoré alors vous savez que la confiance en sa petite voix est faible, beaucoup trop faible pour tuer les doutes envoyés par son égo. Il joue donc la sécurité et cela n’est que la preuve que la peur l’habite. Alors placez-vous par rapport au Sans Nom et dites-vous si la peur l’habite ? Demandez-vous s’il préfère celui qui prend des risques pour savoir qui il est ou celui qui par sécurité se cantonne au connu ?

Quel est le but du jeu sinon celui de découvrir l’inconnu puisque justement c’est l’objectif du Sans Nom : découvrir qui il est ! Allez, prenez du recul et comprenez qu’à travers cet article je m’adresse à la dizaine de joueurs qui ne m’ont pas encore contacté. Il reste 30 jours et c’est court pour s’organiser et faire le nécessaire car il y a quelques impératifs dont je ne parle pas ici car cela ne concerne que la quinzaine de joueurs et non les autres.

Alors si tu es en possession d’un crâne de cristal de roche d’au moins 3 kg, c’est que tu es en possession d’une paire de chaussure à crampon pour jouer au milieu du stade. Cela ne va pas dire que tu vas forcément jouer mais cela implique que tu te fasses connaître auprès de moi. Secundo, si je dis un crâne de cristal de roche, je ne dis pas un crâne virtuel ou un crâne sirius mais un crâne à forme humaine, qui est en cristal de roche et qui fait au moins 3 kg.

Bref, vous aurez compris que c’est un appel urgent et important. Dans 30 jours, le coup de sifflet final sera donné et monsieur Bleu et les crânes de cristal deviendront totalement obsolètes. Il n’y a aura pas de prolongations car le propriétaire du stade (maman Eléa) ne veut plus attendre un iota de plus. Elle a mis en place les toiles de tente humanitaire sur un terrain à part (les 10 planètes), le temps que le stade soit entièrement recyclé.

Et puis, ne comptez pas sur les EDLN pour faire pousser vos légumes dans le jardin car d’une certaine manière, ils seront évacués d’une manière ou d’une autre à l’image des intraterrestres qui sont tous sur les vaisseaux galactiques. Bref, 2014 sera une année difficile dans tous les cas puisqu’au 22 décembre 2013, il sera définitivement noté tout individu sur Terre. En effet, un truc dont Khubya n’a pas voulu que je rende public est le véritable rôle des planètes relais.

Dans 30 jours cela sera rendu caduque sauf si une dizaine de joueurs se décident d’agir plutôt que de suivre aveuglément ce qui a été idolâtré. C’est con à dire mais le sort d’une partie de l’humanité dépend d’une quinzaine de joueurs… Bref, tout cela arrange les involuants car ils pourront continuer à vous sucer quand vous serez sous les tentes humanitaires. On voit donc bien à qui le crime profite…

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/41-lheure-des-haricots-est-arrivee/

«

»