«

»

Imprimer ce Article

57 – 7ème module de GUYZ – Le OUI de l’Arbre

Guyz_10Maintenant que nous avons acquis la sensation au niveau des doigts et des mains, Guyz nous emmène dans l’application pratique afin d’établir une communication avec notre ami l’arbre. Comme vous pourrez le voir, les exercices ne se feront pas assis bien confortablement à la maison mais plutôt dehors, là où notre ami attend avec sérénité les premiers contacts avec vous.

En effet, cela sera comme à l’image d’une poignée de main ou d’une bise que nous faisons quand nous rencontrons une personne. Ce n’est qu’ensuite que la véritable communication-échange peut se faire. Cependant nous savons tous que quelque fois une poignée de main en dit long sur la personne tout autant que le bisou… On sait si on est dans la formalité “sociale” ou si, à contrario, on ressent un véritable partage. Il est évident que la suite du dialogue ne sera pas le même… 

Module « Le OUI de l’Arbre » – Intro

Fichier mp3 à télécharger (16:17 mn)

Module « Le OUI de l’Arbre » – Prérequis

Fichier mp3 à télécharger (11:40 mn)

Module « Le OUI de l’Arbre » Exercice 1 – Bonjour

Fichier mp3 à télécharger (10:03 mn)

Module « Le OUI de l’Arbre » Exercice 2 – Le OUI

Fichier mp3 à télécharger (21:50 mn)

Module « Le OUI de l’Arbre » – Explication

Fichier mp3 à télécharger (13:36 mn)

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/57-7eme-module-de-guyz-le-oui-de-larbre/

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. DomiLuce

    Aaaaaaaahhhhhh ! Enfiiiiiiiiin ! Je vais pouvoir m’y mettre pour de bon ! Merci, Guyz, Corinne et Laurent ! 😛

  2. Agnès

    Merci à vous 😉

  3. RoselyneeE

    Merci inini

  4. Roselyne

    infini

  5. ryque

    en rapport avec les êtres de la nature

    http://www.novapolis.fr/universite/ecosophie/document/l-arnaque-des-energies-propres

    1. jardin zen

      MERCI de ce document .édifiant !!!!

  6. Bibop

    Que faire si notre ami se fait couper en saucissons ? :mrgreen:
    Le contact est-il toujours maintenu ? 💡
    Faut-il en chercher un autre ? 🙄
    Big Merci Guys, Corinne, Brigitte & Mister Futé 😉

    Psss Psss Encore Merci pour cette délicieuse et magnifique rencontre chez les Ch’tis de l’avesnois 😉

  7. amelie

    Merci Corrine Guyz Laurent Brigitte
    Ouaou! ça réveille, ça donne de la joie ça fait chaud au cœur …
    Le mot de la fin « ne me croyez pas, expérimentez »
    prouve bien la générosité, le cadeau immense qui nous est offert
    si on pratique à notre mesure et avec détermination. 😛

  8. CHARDONBLEU PHILIPPE

    DÉCOUVRIR UN ÉTRE VIVANT COMME L’ARBRE QUI DEVIENDRA PROGRESSIVEMENT VOTRE COMPAGNON AU FIL DE VOS RENCONTRES EST UN PHÉNOMÈNE QUE J’AI EXPÉRIMENTÉ IL Y A DÉJÀ PR!S D’UN AN AU COURS DE PROMENADES QUOTIDIENNES SUR LES BORDS DU LAC D’ENGHIEN… J’AI CHOISI UN ARBRE PARMI CEUX QUI COAHIBENT DANS CET ENDROIT CALME OU PROMENEURS DE TOUTES NATIONALITÉS VIE,NENT PROFITER D’UN MOMENT DE CALME DANS CE TOUT PETIT ENDROIT NICHÉ ENTRE DES IMMEUBLES RÉSIDENTIELS MODERNES QU’ENCADRE CET ENDROIT PAYSAGÉ.
    J’AVAIS À L’ÉPOQUE RÉDIGÉ UN POÈME RETRACANT MES ÉMOTIONS À LA SUITE DE MON CONTACT PAUME DE MAIN CARESSANT CETTE ÉCORCE MAGNIFIQUE DONT JE VOUS ADRESSERAI PROCHAINEMENT UNE IMAGE. LA SENSATION EST MAGIQUE POUR PEU QUE NOUS SOYONS EN PHASE D’HARMONIE ET DE SENSIBILITÉ SENSORIELLE.
    C’EST MAGIQUE ET LA RELAXATION SE FAIT SENTIR AU BOUT DE QUELQUES INSTANTS. ON PEUT PARLER DE BINOME AU BOUT DE QUELQUES VISITES.
    CETTE VIE VÉGÉTALE SE TRANSMET PAR LA PAUME DE LA MAIN SI L’ON PREND LA PEINE DE CROIRE AUX ÉNERGIES PARTAGÉES.
    JE VOUS ADRESSERAI D’AUTRES PENSÉES LIÉES À MES EXPÉRIENCES NOUVELLES.
    CORDIALEMENT PHILIPPE

  9. Isabelle

    ah! ah! ah! Extraordinaire!
    nous sommes partis en « expédition » pour simplement saluer le plus vieil arbre présent dans un rayon de 15km…Une simple promenade est effectivement devenue une course d’obstacles car la saison étant très pluvieuse, le terrain était très humide, les prés engorgés, les débits des ruisseaux (dont celui d’un affluent de la Loire) étaient bien plus importants que prévu (cet affluent est encodé depuis fin juillet…). Bref, nous n’avions pas de bottes, et pas question de remettre à plus tard…Déjà je me suis étonnée de ne pas taper du pied pour faire demi-tour comme je l’aurai fait encore il y a un an, je m’amuse même de ce cheminement chaotique imprévu (je ne me reconnais pas!) mais quand même, je précise alors à mon mari qu’il n’est pas question de me mettre nus-pieds quand nous arriverons devant l’arbre, tant je ne supporte rien sous la plante des pieds à part un doux tissu… Au bout d’une demi-heure nous touchons au but, juste là devant nous ce vieil arbre de paraît-il plus de 4 siècles d’âge, juste là… de l’autre de cet affluent dont j’ai parlé au début! Là je manque de jeter l’éponge, mais si près du but mon mari s’évertue pendant plusieurs minutes en lançant de grosses pierres de créer un gué, mais finalement ce barrage fait monter le niveau de l’eau qui passe par dessus les empierrements. Tout-à-coup, ni une ni deux, je choisis l’option de me mettre pieds-nus et de traverser ce torrent de montagne, et évidemment je ne me suis pas rechaussée pour aller rencontrer cet arbre vénérable et…magnifique!
    Merci beaucoup pour ce merveilleux cadeau!!!!
    Morale: ce qui doit se faire, se fait! Et j’en suis très heureuse!

Les commentaires sont désactivés.

«

»