«

»

Imprimer ce Article

58 – L’Involution et la Grille Cristalline (1)

cathedrale_01Afin de gagner du temps dans mes mini-confs, je vais vous confier un secret qui a été jusqu’à maintenant seulement réservé aux involuants eux-mêmes. En effet, bien qu’une certaine information circule dans les milieux des géobiologues et des milieux occultes, la véritable information n’avait jamais été révélée jusqu’à maintenant car tout individu qui aurait essayé de le faire aurait instantanément signé son arrêt de mort…

Ainsi autant il était évident pour les occultes et autres chercheurs d’énergies spirituelles (même si ça tente de passer par du rationnel physique appelé énergétique), aucune personne ne pouvait faire la relation entre l’édification de monuments religieux et l’enfermement de la conscience humaine d’une manière mécanique et donc impossible à défaire. Accrochez-vous donc à votre siège et comprenez comment cela s’est fait en douce tout en employant les forces vives des joueurs eux-mêmes.

Pour faire comprendre comment cela s’est fait, il faut savoir que l’involution est quelque chose de progressif, lent, méthodique et qui joue sur le renouvèlement des générations. C’est ainsi que les choses les plus importantes, les plus grosses, les plus insoutenables se sont implantées dans la psyché humaine au point que même le poison le plus violent est adoré comme la panacée universelle.

C’est ainsi qu’un cadavre sur une croix est devenu le symbole de la vie spirituelle censé nous faire vaincre la mort par la résurrection. Des croix ont été érigées partout afin que l’inconscient du préhumain réagisse d’une manière précise (le signe de la croix), mette un genou à terre pour démontrer son asservissement complet sans compter qu’à chaque fois qu’il pénètre dans un monument religieux “catholique”, il se sente obligé de se tremper le doigt dans le bénitier et de baisser la tête quand il est dans les lieux.

Depuis quelques dizaines d’années les nouvelles générations ne suivent plus la musique pour cause d’éducation soixantehuitarde et maintenant, les touristes visitent les lieux sans même quitter leur casquette tout en prenant des photos, ils déambulent comme des curieux qui au passage ne parlent plus à voix feutrée. C’est ainsi que dans quasiment toutes les cathédrales, l’aspect du “pieux” s’est transformé en un bipède regardant une architecture d’un autre âge comme on regarde un dépliant publicitaire du MacDo local…

On a même le droit aux poussettes pour bébé, et c’est tout juste si la maman n’allaiterait pas le petiot assise sur les premiers bancs face à l’autel… Bref, la ferveur est éteinte car c’est sûr que maintenant l’écran d’ordi ou de la TV ont largement remplacé le seul outil d’abrutissement des ancêtres. Ainsi quand nous encodons, Corinne et moi, un édifice “catho”, on se déchausse, on se met à genou, nous nous courbons et faisons comme si nous prions.

C’est alors que le touriste manant retrouve spontanément le réflexe des lieux “sacrés” en ne causant plus à haute voix et en évitant de déambuler devant l’autel comme on marche devant une vitrine de magasin. Je dirais même que certains s’assoient dans les premiers rangs et se joignent à notre prière… Puis quand on se relève, toujours face à l’autel, pour parler avec le gardien du vortex, bras tendus et mains ouvertes, les gens semblent surpris qu’il existe encore des “fidèles” aussi pieux…

Même dans certains cas, nous sommes obligés de demander au curé local si on peut prier devant l’autel entre 2 cérémonies (style mariage ou baptême), il accepte volontiers de décaler la séance à venir tant il est surpris de la demande. En effet, depuis longtemps la ferveur religieuse est éteinte et vous ne pouvez pas savoir combien il se sent heureux de constater que son église peut encore servir pour parler en direct avec le Dieu dont il fait l’apologie.

En effet, depuis des décennies, il sait que tout ce qu’il raconte, lit ou chante, n’est qu’un bruit de fond qui ne fait plus aucunement faire un simple déclic de compréhension dans la tête de ses fidèles qui, pour des raisons traditionnelles, continuent d’aller à l’église soit pour un baptême, un mariage ou un enterrement. Lui-même est désœuvré et rien qu’à voir la moyenne d’âge, on comprend que la relève est loin d’être assurée (malgré quelques immigrants d’Afrique).

La ferveur religieuse n’est plus là malgré quelques résistants des “jeunesses catho” et des “secours catho”. Même l’expression “c’est pas catholique” pour dire ce n’est pas normal va tomber en désuétude elle-même. C’est pour dire dans quel état est rendu la “foi” du fidèle qui craignait “Dieu”. En d’autres termes, le catholicisme s’est fait prendre la vedette par Hollywood et surtout par le consumérisme-matérialisme prôné par le capitalisme.

En d’autres termes, le préhumain est devenu encore plus creux qu’avant au point que lorsqu’il regarde un édifice religieux de l’extérieur ou de l’intérieur, il ne voit que des murs, des statues, des peintures et plus rien du tout de ce qui est invisible. Certes, c’est un progrès d’une certaine manière car le préhumain s’est apparemment détaché de ce qui le relie au “Ciel” prôné par l’involution (Dieu) mais ce n’est pas pour autant qu’il se rapproche du “Ciel” de l’UN visible. En d’autres termes, il est devenu encore plus vide, plus inexistant en tant que joueur, en tant que créateur incarné. C’est une coquille vide, vide de sens, vide de vie, vide d’amour véritable.

Aussi, pour vous dire cette vérité qui n’a jamais été dite, reprenons le fil de l’histoire afin que vous compreniez pourquoi nous allons tôt ou tard redécouvrir la véritable signification profonde du pourquoi des millions d’individus se sont échinés à construire ces édifices et cela sur des générations et des générations car une église, et à fortiori une cathédrale, ça ne se construisait pas sur 5 ans ou sur 10 ans mais sur 3, 4 ou 5, générations pour ne pas dire plus.

Ainsi avant que les catho apparaissent, il y avait des préhumains qui ressentaient que certains lieux étaient propices à l’élévation de fréquence. Ils savaient qu’à tel endroit ou tel endroit des énergies invisibles leur permettaient d’atteindre plus facilement le “Ciel”, leur permettait une meilleure communication avec l’UN-visible. Ainsi selon les âges, à défaut de planter des arbres magnifiques et millénaires, ils élevèrent des menhirs (pour canaliser et renforcer les effets énergétiques) en ces endroits précis.

Ces menhirs (ou pierres levées) servaient à “réparer” et à soulager les corps malades. Il suffisait de s’y adosser ou de s’y frotter afin de retrouver une fertilité peinant à se matérialiser. Puis pour les funérailles ou rites sacrés, on faisait plutôt dans le dolmen (une table en pierre) où pouvaient reposer les “grands” de ce monde. C’est ainsi que certains points devinrent des lieux de sépulture renommés car il fallait bien cela pour rejoindre l’au-delà…

De plus, à ces endroits précis, rencontre entre plusieurs lignes de la grille cristalline, il y avait donc un vortex. Un vortex d’énergie tourbillonnante qui sert à alimenter la surface et donc aussi tous les Êtres de la Nature. Ces lieux étaient donc propices à être en contact direct avec les EDLN et donc à pouvoir harmoniser sa harpe (son clavier intérieur) afin de mieux communiquer avec le “Ciel”. C’était des lieux magiques et vénérés et certains étaient plus puissants que d’autres.

En effet, la grille cristalline est en fait la superposition de multiples grilles ayant des espacement différents. Chaque grille est reliée à un métal (d’une manière générale) et selon les cas plusieurs grilles peuvent se recouper au même endroit donnant ainsi une “patate” exceptionnelle. Ces lieux précis étaient donc des lieux de culte hautement vénérés bien qu’invisibles à l’œil nu. Et c’est alors que les catho apparurent dans le décor.

Se voulant être une religion (du latin religare – ce qui relie au Ciel) à “Dieu » unique” et donc en totale opposition avec les multiples “dieux païens” qui n’étaient que des EDLN de règnes différents (y compris les élémentaux), les catho ont voulu emmurer le tout via un édifice aux proportions divines et hautement ciselé en opposition avec les menhirs ou dolmen… Dit autrement, on fait comme vous mais en vous disant le contraire.

Ainsi, sous des couverts de réunifications des “Dieux” dans un même endroit, les églises, basiliques ou cathédrales apparurent dans le paysage à partir de l’AN 1.000. En effet, d’après les écritures (où l’on parle de l’âge d’Or de mille ans), la fin du monde était attendue en l’AN 1.000 alors que pour nous ça a été perçu pour le 21/12/2012 soit grosso modo 1.000 ans plus tard…

Bref, comme avant les lieux de culte étaient périssables (église en bois) et donc brûlables, il a été décidé de faire tout cela en pierres. On commença donc par du “roman” (en gros, une forteresse transformée en lieu de culte et qui pouvait servir de refuge-bunker en cas d’invasion) à du gothique s’élançant vers le Ciel d’où une finesse et surtout une fragilité demandant de rajouter des arcs boutants extérieurs car les piliers massifs ne suffisaient plus.

On se servit donc de la ferveur (et donc de la peur de la mort et de l’au-delà) pour imposer aux “pécheurs” diverses règles de comportements sociaux et religieux. Cela déboucha sur l’Inquisition et donc le passage sur le bûcher de toutes celles qui communiquaient encore avec l’UN-visible et donc les EDLN. Furent aussi travaillés au corps à corps tous ceux qui n’étaient pas d’accord. Bref, il fallait choisir : soit tu te convertis soit t’es mort… C’est simple et efficace car cela ne fait qu’en plus imposer une terreur qui s’est profondément enfouie dans l’inconscient de la population…

Tout cela vous le savez mais maintenant je vais venir à ce qui n’a jamais été révélé véritablement, mais pour cela il va me falloir passer non pas par le spirituel (hautement corrompu par le matraquage intensif et zélé de l’église catholique et de toutes les autres religions qui se sont inspirées des méthodes ayant fait leurs preuves). Donc aucune religion, voire même enseignement, n’est meilleure qu’une autre car le principe involuant est le même : castrer et conditionner le préhumain afin que justement il ne puisse reprendre la véritable communication avec l’UN-Visible.

Bref, là où il y avait un “vortex” puissant, il y fut construit un monument important et imposant. En gros ce sont les cathédrales. En effet qu’est-ce qui différencie une cathédrale d’une basilique, d’une église ou d’une abbaye ? Son classement énergétique et à quelle grille cristalline elle appartient. C’est ainsi que furent découpés les diocèses et que le chef de chacun d’entre eux avait un grade différent. La hiérarchie partait donc du pape, passant par les évêques et archevêques pour en finir avec les 2ème classe que sont les curés et moines…

La gente féminine était mise à part, car vous vous doutez bien que branchées comme elles l’étaient au Ciel, il était évident qu’elles pouvaient être corrompue par l’au-delà… Bref, le féminin fut massacré extérieurement (les bûchers) et dans la hiérarchie religieuse tout autant puisqu’il n’y a jamais eu de papesse ou d’autres choses. C’est ainsi que toute nonne pouvait à la rigueur devenir une sainte mais pas plus…! (alors si elle tombait enceinte, adieu veaux, vaches et cochons…).

Il a quand même fallu attendre le 9ème siècle pour que Marie (la mère présumée de Jésus) soit proclamée Sainte… C’est peu dire combien l’aspect masculin était omniprésent, mais comment l’involution aurait pu mettre Jésus au premier plan comme fils de Dieu si sa mère aurait été considérée comme une moins que rien. Il fallait donc donner un titre à minima à celle qui donna quand même naissance au “Christ”.

Et puis, au passage, on en a profité pour aussi falsifier la notion de Christ. En effet, un individu (mâle ou femelle) qui atteint la maitrise de son corps de manifestation (soit les 12 première dimensions et qu’il ait donc atteint la 13ème) devient un “maitre ascensionné”. Il s’offre à lui (ou à elle) soit de continuer dans l’éther sans reprendre de corps physique ou soit de retourner dans la matière en se réincarnant afin d’enseigner directement, à contrario de celui qui reste dans l’éther et qui ne peut enseigner qu’à ceux qui peuvent entendre l’Un-visible…

Or pour devenir “Christ”, il faut être absolument 2 et plus précisément 2 maitres ascensionnés et de sexe complémentaire, soit mâle et femelle.  Jésus n’a donc pu devenir “Christ” qu’à la seule condition que Marie-Madeleine soit avec lui. Le tableau de la “cène” est sans équivoque. Il y a 12 apôtres, Jésus et Marie-Madeleine à sa droite. Le 1er gros mensonge des catho est d’abord d’avoir évincé Marie-Madeleine de l’affaire (sans compter, au passage, qu’ils la font prendre pour une prostituée…).

Le féminin est non seulement exclu mais aussi trainé dans la boue, mais pour Marie (la mère de Jésus) c’était délicat car comment une prostituée menteuse (elle s’est fait mettre en cloque par le Saint esprit) peut-elle donner naissance au seul fils de Dieu ? Bref, outre cette descente en règle du féminin dans l’inconscient, le second mensonge a été de faire croire qu’il n’y avait qu’un seul Christ et pour toujours…

C’est sûr que cela ne sonne pas juste de dire que Christ est un titre au même titre qu’ange ou archange. Être Christ veut dire qu’un couple de maîtres ascensionnés incarnés a réussi à atteindre, ensemble, la 12+1 énième dimension. Partant de cela, vous avez maintenant la base sur laquelle s’est reposée l’involution pour instituer le mariage… mais aussi toutes les contraintes amenant l’atrophie des 2 individus liés à la vie et jusqu’à la tombe.

C’est ainsi que cette croyance de la fusion de deux individus dans un couple marié (sinon ça ne vaut rien) est une arnaque de grande beauté puisque d’abord il ne peut y avoir fusion mais complémentarité et que, secundo, un corps mâle ne peut physiquement fusionner avec un corps femelle au même titre que l’on ne peut fusionner un Kangoo avec une Clio… Voyez l’amalgame des genres et surtout comment l’involution sait faire du travail de haute volée.

Bien sûr, célébrer le mariage dans les murs de l’édifice religieux ne vient que renforcer la conviction que l’église est la seule détentrice du pouvoir afin que 2 individus puissent progresser dans l’élévation de fréquence (dans son ascension), tout en sachant que l’Ascension est totalement individuelle et ne peut donc pas se faire par l’intermédiaire de quelqu’un d’autre, et à fortiori par son conjoint qui sera dans la majorité des cas en opposition à votre changement intérieur puisque cela viendrait forcément à rompre les liens du mariage falsifié tôt ou tard….

Ainsi, il y a quelques décennies, le statut de divorcé était un blasphème (sans compter les filles-mères). Seuls les veufs et les veuves étaient acceptés tout en sachant que le remariage était interdit. Hé oui, un veuf ou veuve devait finir seul sa vie puisque l’autre moitié était partie… Et dire, que des milliards de couples ont vécu cela dans leur chair et qu’il a fallu attendre les années 68 pour que tout cela commence à se faire remettre en cause !

L’église catho sait qu’elle a perdu la partie face au capitalisme et sa non-foi inéluctable. On comprend donc le désarroi des curés, et autres, qui extérieurement continuent les rituels mais sans aucune ferveur. Ils ont en face d’eux des “morts-vivants” vidés de leur substance et qui, sous des couverts extérieurs, ne peuvent qu’entretenir un aspect social totalement dépassé.

Dit autrement, ils sont paumés car totalement coupés de leurs ressentis, de leurs intuitions et encore plus de leur petite voix. L’UN-visible est absent et quand ils pensent se connecter à l’au-delà, ce n’est qu’à travers du mental-égo qui n’en finit pas de les mener encore plus par le bout du nez. Bref, ils sont creux et donc désorientés, et il ne leur reste que 3 solutions :
1) Vivre comme un mouton en attendant la tombe (= j’ai capitulé alors je fuis en continuant comme avant, sans remettre en cause quoi que ce soit),
2) Devenir un fanatique religieux en se forçant à croire que c’est la vérité (= je ne veux pas croire que l’on est foutu alors je me bat. Mon mental-égo est donc aux anges),
3) Existe-t-il autre chose que l’on m’a caché (= j’ouvre les écoutilles alors je suis obligé de benner tout ce qui m’emmerde et me tue et on va voir ce qui se passe…).

Il est évident que si vous me lisez c’est que vous êtes dans le 3ème cas. C’est donc rassurant mais pas forcément suffisant… En effet, pour cela, je vais pouvoir vous décrire dans le prochain article (désolé l’intro est plus longue que prévu) comment l’involution a fait pour justement vous formater en profondeur grâce aux édifices religieux. C’est édifiant et c’est d’une ingéniosité remarquable.

Normal, me direz-vous, puisque justement nous sommes des Créateurs incarnés et donc des joueurs qui ont su mettre tous leurs atouts dans l’expérience qu’il fallait mener et qui s’appelait l’involution. Aussi, maintenant qu’il faut renverser la vapeur, les choses nous semblent impossible mais c’est sans compter un fait inéluctable : le serrurier qui a construit la porte du coffre fort sait mieux que quiconque ce qu’il faut faire pour la démonter puisque c’est lui qui l’a construite.

En d’autres termes, le serrurier prévoit toujours le cas de la perte de la clé ou du mot de passe. Il y a donc une méthode simple mais ultra secrète pour ouvrir la porte et cela sans utiliser une quelconque perceuse, bâton de dynamite, pied de biche ou calculateur hautement informatisé. La notion de temps d’ouverture de la porte n’a donc aucun rapport si on utilise la méthode dure (le destructif) ou si l’on sait où se trouve le bouton d’ouverture (style Indiana Jones).

Dit autrement, en l’espace grosso-modo de 3 mois la serrure sera débloquée et l’ouverture de la porte est prévue pour mi-2015 à fin 2015 au plus tard… Il n’y a donc rien à détruire ou à casser. Et, une fois que la porte sera ouverte, non seulement les religieux purs et durs verront combien ils se sont fait exploiter mais c’est eux-mêmes qui règleront le cas à l’institution dont ils étaient les fervents défenseurs. En clair ça sent l’implosion, c’est-à-dire une destruction par l’intérieur qui n’éclaboussera personne mais qui aura la particularité de laisser de la place là où c’était encombré…

Laurent DUREAU

PS : Ce que je voulais vous révéler le sera dans l’article à suivre. Merci de votre compréhension.

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/58-linvolution-et-la-grille-cristalline-1/

(29 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Energi63

    CQFD…
    La suite est attendue avec impatience!
    Bonne journée à vous et Merci pour tout.

  2. Teo

    MERCI Laurent. Ce que je viens de lire me permet de comprendre l’Encodage de l’Espace-Temps par l’Information. Le Catholicisme, dans son expansion du Principe de l’Involution, a fait un travail remarcable d’encodage des pierres, pardon des psychés, pour que nous vibrions dans une « réalité » auto-formatée par nos comportements lesquels sont contrôlés par le mental (déconnecté de sa P Voix donc).
    Le Capitalisme envahissant et tentaculaire actuel est une étape du formatage/encodage logique du Principe de l’Involution. Or, il faut bien que Ce Principe continue à se nourrir et a donc besoin toujours plus d’accaparer du monde, quitte à se changer de visage, voire se développer en multi-facettes pour mieux se camoufler.
    Comme toute stratagème cherche Lumière pour se diriger, le Principe de l’Involution se dévoile dans son reflet de la Lumière.

  3. jardin zen

    Merci Laurent …nous te comprenons fort bien ….. 😉
    belles journées

  4. NAMAN JEAN CLAUDE

    😉 Merci Laurent pour cette clarificERV

  5. NAMAN

    😉 MERCI Laurent pour cette clarification empreinte de bon sens et qui conforte ce que je pensais déjà; je serais désireux d’agir dans ma ville de Tours et j’attends la bonne clé pour le faire; je médite pour ce la et j’appelle mes guides.
    Je t’envoie tout mon amour ainsi qu’à toutes les équipes qui sur le terrain font un travail formidable.
    Je vous aime tous
    Jean Claude

    1. denise

      bonjour jean claude
      je t’ai déjà envoyé un message mais je ne me suis plus souvenue par quel blog. donc je ne sais pas si tu m’as répondu.
      cette fois je note que ce sont dans ces commentaires et viendrais voir.
      je suis avec claudette la créatrice du groupe 41/45 auquel nous pourrions ajouter le 37 si tu le souhaites.
      je suis surprise que le 37 ne soit pas plus présent car c’est, pour moi, une ville bcp plus en avance pour bcp de choses notamment tout ce qui est « évolution ».
      je dois aller encoder la cisse qui se jette dans la loire à vouvray jeudi.
      si cela te dit qu’on s’y retrouve c’est bien volontiers.
      coeurdialement denise

  6. Jean Rwabuhungu

    Merci Laurent,
    Cet article est Magistral ……
    Je vous aime vraiment et beaucoup de Lumière à toute l’équipe.Jean Rwbuhungu

  7. hélène

    Bonjour et merci Laurent.
    Il y a quinze jours j’ai pu visiter la Basilique de la SAGRADA FAMILIA à Barcelone réalisée par GAUDI architecte de Dieu.très pieux mais branché. C’est époustouflant de beauté et de couleur : union entre les quatre règnes à l’intérieur, expression de l’évolution de l’homme à l’extérieur A noter qu’elle se trouve en pays catalan ! J’y ai ressenti le respect, l’amour (architecture) tant de lumière magnifiée par le soleil passant dans la multitude de vitraux. Rien à voir avec nos édifices
    religieux : sombres, tristes, monumentaux de pesanteur où effectivement ton explication de ce jour
    se révèle dans sa totalité.
    Encore merci, j’ai hâte de lire la suite.
    Amour pour tous

    1. jardin zen

      bonjour
      ton témoignage me « parle » beaucoup ….j’ai eu l’occasion de découvrir LA SAGRADA FAMILIA ce printemps (cadeau de ma fille)…….comme beaucoup de « touristes »,tant européens qu’asiatiques ,nous étions quasi en état de sidération ,parcouru de vagues de …..quoi au juste ??
      émotions,extase,lumière….?????????une « force » vibrante….généreuse ……
      ce fut intense …de revoir les photos, m’y transporte avec la même joie

      Dans le plaisir de ce partage
      et comme tu le dis si bien ,amour pour tous

  8. Scaal63

    Merci Laurent pour cette partie de la révélation, comme tu dis c’est « édifiant » .
    C’est marrant, hier nous étions tout un groupe à encoder les ruisseaux et rivières vers chez nous et nous nous sommes arrêté à une basilique pour les énergies qu’on pouvait ressentir. Ma petite voix ma fait comprendre que je devait amener quelques quartz et de l’eau encodé. A peine entré, j’ai mis l’équivalent de quelques verres d’eau encodé dans tous les bénitiers à ma portée et laissé pleins de petit cadeaux encodés avec les petits marcheurs avec qui je passais cette belle journée. Ça a été une belle expérience car les énergies étaient fortes surtout lorsque nous sommes descendu dans la crypte pour déposer nos cadeaux et ensuite nous relier à la terre et au ciel 😉 .
    Certains sont remontés car gros malaises physique mais après un nettoyage et surtout de l’aide des hautes sphères , on est rentré tranquillement. On pense que ça les a surpris ces encodages sauvages et qu’on a pris un gros coup de pied au derrière .
    En attendant tes prochaines révélations….

  9. lalita

    Bonjour Laurent;

    C’est vraiment de la dynamite que tu nous balances là, mais c’est dit avec tellement d’humour que je vais sourire jusqu’à ce soir.
    J’ai vraiment hâte de lire la suite……………….

    Mille mercisssss pour ce travail extraordinaire que toi et Corine fournissez,
    et à toute l’équipe, visible et invisible.

    Lalita

  10. CaroleB

    Merci pour tes retours d’info, cela m’éclaire beaucoup sur ce que j’ai véçu hier dans une église et mes ressentis depuis la dernière conf.
    Merci à toute l’équipe

  11. MIL

    Bonjour Laurent
    tu dit qu’ il faut un conjoint pour devenir Christ
    et en même temps on a besoin de personne pour ascensionner
    est ce momentanée ?
    peut tu préciser ?

    1. Laurent

      Ascensionner c’est élever sa fréquence et si tu arrives à la tenir stable jusqu’à la 13ème dimension, tu deviens alors un maitre ascensionné. C’est donc bien un chemin intérieur que personne ne peut faire à ta place.

      Le second point est que tu es incarné dans un corps « polarisé » (mâle ou femelle). Tu seras donc un maitre ascensionné mâle ou femelle. Le truc consiste donc à trouver un miroir complémentaire qui fait le même boulot ascensionnel et le jackpot est alors à portée de main à condition de comprendre que l’autre ne peut faire ton travail à ta place! 😎

  12. denise

    merci laurent et corinne une fois de plus !!!!
    j’ai vu récemment un beau frère qui est diacre. il a essayé de me faire croire que l’angoisse donc la peur est de l’amour !!!!
    coeurdialement denise

  13. amelie

    On touche à du « brûlant » , les pieds dans le plat!
    Voir la vérité en face, des siècles et des siècles d’involution..
    Avec un sourire de plus en plus profond car la lumière est si proche. 😉

  14. eluwi

    Merci Laurent et oui les vrais prieurs se font rare et son regardé comme vache qui pisse devant les hôtels ou sur certaines plaques qui active c vortex bien gardés ;o))

    et comme tu dis c tout juste si le curé des lieux quand il te voit faire ne te foutrais pas a la porte , car plus habitué a ce genre de rituel …..

    1. Laurent

      En effet, le curé de la cathédrale de Carcassonne nous a interdit d’aller face à l’autel en nous disant qu’il n’y avait pas d’énergie tellurique dans son église… On a quand même encodé…

  15. Jean-Lucas

    🙂

    Merci à vous, Laurent et Corinne, merci à GUYZ, et merci à tous les EDLN qui vous accompagnent !

  16. doudoumax

    Merci Laurent pour cet article
    je me permet de mettre un lien sur un article un peu long mais très ciblé qui recoupe de très nombreuses fois ta vision des choses.
    http://paulponssot.blogspot.ru/2014/08/de-la-politique-la-confederation.html?m=1
    Si quelqu’un pouvait donner son avis
    Merci pour tout votre travail

  17. Nicoco

    Bonjour à toutes et tous,

    et merci à Laurent pour ses révélations progressives, nous sommes effectivement bien dans la période de l’apocalypse (au sens propre) … 😉

    Je profite de ce petit mot pour indiquer à ceux qui sont intéressés par la géobiologie, les êtres de la nature, les vortex et/ou les corps subtils, les remarquables ouvrages écrits par Stéphane Cardinaux (géobiologue suisse), et qui rejoint parfaitement ce que nous dit Laurent dans ses articles : deux livres qui représentent les lignes telluriques et vortex dans des édifices type cathédrales ou endroits remarquables (vortex, cheminées cosmotelluriques…) ; les deux autres sont plutôt consacrés aux corps subtils de l’humain, aux EDLN et autres entités… vous trouverez un aperçu de ces ouvrages sur son site geniedulieu.ch ; il y a également une bibliographie intéressante…

    Lumineuse journée,

    Nicoco

  18. mickael

    😉 Ton article me donne envie d’aller visiter des cathédrales, mais avec un angle de vu complètement différent

    Merci.

  19. Agnès

    Merci laurent 😉

  20. Robin des Bois

    Bonjour Laurent et Corinne,
    merci pour cet article édifiant et si nécessaire à la bonne continuation de nos chemins respectifs et unifiés dans l’Un en toute espérance.

    …..d’avance tout plein de gratitude pour la suite attendue; 2/2
    meilleure pensée fraternelle,
    RdesB

  21. Virginie

    Bonjour à tous…

    C’est mon premier message, premier contact sur ce site, sachant que je suis les délires de Laurent depuis des années. Un message donc pour dire que je fais partie de ce peuple de l’ombre, ces Hommes agissant dans la discrétion, l’anonymat, l’invisibilité les plus totales.
    Nous sommes nombreux (et patients…)

    Pourquoi ce message, alors, sachant que je n’ai pas du tout participé à l’OPP ? Juste parce que cela fait plusieurs mois maintenant que je « resacralise » les églises (et par là même les personnes présentes) par la voix, le chant, les vibrations sonores, notamment sur le chemin de Compostelle. Nous nous inscrivons donc dans ce même flux de vie.

    Ce témoignage car je fais en partie le même constat. Je fais fuir les touristes et les randonneurs. Des Hommes en revanche se joignent à moi en silence. Je passe sur les manifestations énergiques, physiologiques et émotionnelles qui en découlent. J’affirme juste que les 3 fois où on m’a demandé de me taire c’était une demande qui émanait de deux prêtres et d’une bonne soeur.

    Ils croiseraient Dieu en personne (si je puis m’exprimer de la sorte !) qu’ils ne Le reconnaîtraient pas…

    Peu importe, ceci dit, peu à peu les choses vacillent. L’Esprit est à nouveau touché et les coeurs tremblent !

    Virginie

  22. Yannick

    Salutation Laurent, une question qui me trotte :

    tu peux nous dire d’ou tu détiens cette certitude qu’il faut être 2 (un couple, quoi) pour atteindre l’état de Christ (je n’ai aucune connaissance d’une telle info auprès des différents connus connus et reconnus).

    Merci à toi ou à qui qui pourra étoffer ce sujet. 😉

    1. eluwi

      En accord également je me pose la même question , surtout que les plus grands maître qui sont venu , de peter denov a Aivanoh parle dans le sens contraire , et de ne faire qu un avec soi même et ce détacher de l extérieur ……

      merci simple question qui me trottte aussi

  23. Martin

    Merci 🙂

Les commentaires sont désactivés.

«

»