«

»

Imprimer ce Article

76 – Que faut-il faire pour que la relation avec l’EDL 7D12D soit Maximale ?

ange_05Rassurez-vous, je ne vous demanderai pas d’allumer un cierge ou une bougie. Tout cela n’est que du folklore pour meubler le vide créé par la véritable relation avec une entité. Il faut bien mettre un peu de lumière “physique” quand le lieu lui-même est sombre. Ça renforce l’impression du divin, mais je peux vous dire que cela n’est que cacahuète pour l’EDL 7D12D qui est dans l’église.

En effet, si au départ l’intention semble bonne (celle de travailler avec l’élément feu et donc l’Esprit – ce qui enflamme la matière), cela devient une véritable mascarade quand elle est répétée à l’infini et que c’est la seule chose que vous servez à chaque repas. Imaginez que vous aimez les frites et qu’à chaque repas, on ne vous donne que des frites, toujours des frites et rien que des frites. Même pas de mayo, de ketchup, de moutarde ou autre conditionnement.

Eh bien c’est la même chose pour l’EDL 7D12D quand vous offrez une bougie sans aucun condiment de votre cœur sinon celui de la répétition à l’infini des mêmes chapelets. C’est d’une fadeur “relationnelle” à mourir d’ennui. Alors, que vous offriez une petite bougie chauffe-plat ou un cierge gros comme le bras, cela ne changera rien car c’est offrir une portion de frites plus ou moins grosse mais ça reste toujours de la frite…

Personnellement j’aime les frites mais je ne l’ai jamais écrit parce que sinon, lors de mes déplacements, chacun m’aurait offert des frites comme repas. C’est sûr qu’au début tu apprécies mais après quelques jours, tu en as marre. Après une semaine tu rêves franchement d’avoir autre chose, et après 15 jours tu hurles de douleur tant la frite t’indispose et ce qui t’attirait et te faisait plaisir devient une répulsion. Hé bien, pour les EDL c’est du pareil au même.

Au début et de temps en temps, voir une bougie bruler dans l’éthérique, ça donne des couleurs sympas mais quand tu n’as plus que cela, alors tu te casses dans d’autres sphères. En gros, si vous désirez offrir quelque chose à l’EDL 7D12D, faites preuve d’imagination afin d’apporter de la variété. C’est ainsi que nous avons toujours un petit papier d’Arménie derrière les fagots, quand ce n’est pas un quartier d’orange, de citron voire carrément un bout de gingembre.

C’est vrai que lorsque nous avons rencontré des EDL ou EDLN, ils appréciaient grandement cette différence. C’est sûr que voir un quartier d’orange à coté des bougies dans l’église, ça fait un peu désordre et semble être blasphématoire, mais pour l’EDL 7D12D c’est un parfum, un met qui le change des frites… Il appréciera d’autant votre délicatesse car après tout, une offrande est toujours la bienvenue puisque c’est un don.

Certes, il y a heureusement quelques bouquets de fleurs mais cela a une lourde tendance à passer au plastique tout comme les bougies électroniques. Imaginez un peu le parfum d’une bougie électronique ? C’est de la merde totale puisque c’est l’émission d’ondes électromagnétiques qui, en fait, révulse totalement la nature même de l’EDL 7D12D. Je rappelle que l’électromagnétisme généré par l’humain est comme le wifi ou les ondes du téléphone portable : une intoxication, un poison pour l’UN-visible.

Bref, tout cela ne reste que de la matérialité, car l’essence même sont les vapeurs dégagées par votre cœur et donc votre êtreté. Alors si, en plus, vous êtes un peu moins sombre que les autres (c’est-à-dire plus lumineux parce que vous buvez de l’eau encodée), il est évident que l’EDL 7D12D sera très heureux de travailler avec vous. Quand je dis travailler, je veux dire vous aider par sa Présence à découvrir la vôtre…

Alors si vous arrivez à l’autel avec un véhicule le plus déployé possible dans une êtreté et ouverture maximale et donc d’envie de communiquer véritablement avec votre cœur et non votre mental qui jacasse sans arrêt, l’EDL 7D12D pourra alors s’approcher de vous et commencer son office. Et quel est son office sinon celui de vous débarrasser du poison qui vous tue, qui vous asphyxie et qui est le faire…

Oui faire ceci, faire cela, faire comme ceci ou comme cela, sans compter les multiples problématiques qui vous traversent le crâne. En fait quand quelqu’un vient dans une église et prier (parce que ce n’est pas la messe) c’est principalement parce qu’il a un problème sur les bras et qu’il sait que quelqu’un dans l’invisible peut l’aider. Dit autrement, tu viens pour une séance de coaching et de décrassage, quand ce n’est pas pour une opération chirurgicale expresse tant tu es dans la mouise.

C’est ainsi que lorsque j’encode les églises, je vois des gens à la mine sombre venir allumer un cierge, rester debout quand ils sont pressés ou s’assoir quand ils ont plus de temps. Le visage est fermé, indiquant que le cœur l’est aussi. Ils restent dans le silence mais parfois on voit qu’ils marmonnent quelque chose d’une manière systématique dans le style “je vous salue Marie, pleine de grâce….”.

Vu de loin, on voit bien qu’ils sont paumés d’une certaine manière et qu’ils n’arrivent pas à savoir comment s’y prendre pour rentrer en contact avec tel Saint, Marie ou Jésus. C’est pathétique mais réel. Ils ont une envie profonde de vouloir communiquer mais ils ne savent pas que leurs antennes ont été coupées, tordues, atrophiées, débranchées par des tas de croyances limitatives représentées souvent matériellement au sein de l’édifice religieux.

En d’autres termes, cela vous fend le cœur de voir ces aveugles qui, de plus, mettent une paire de lunettes de soleil bien noire pour cacher un regard éteint dans un lieu déjà bien sombre. Et, en ces lieux, silence oblige, on ne peut rien dire pour les aider. D’ailleurs seraient-ils prêts à écouter et à entendre une autre version que l’officielle ? Alors, il ne vous reste plus qu’à être un lampadaire silencieux qui irradie sa Présence en toute simplicité.

Ainsi quand Corinne et moi sommes devant les marches de l’Autel et que nous nous faisons bisouter par l’EDL 7D12D, il est incroyable de voir combien l’attitude des gens change. Les touristes deviennent silencieux (ou du moins font des efforts pour réduire le boucan qu’ils font) et ceux qui sentent viennent sur les premiers rangs s’assoir ou s’agenouiller afin de profiter de l’atmosphère qui règne autour de nous.

En gros, instinctivement les gens viennent et agissent spontanément pour se mettre dans l’état de réceptivité permettant un contact avec les EDL 7D12D. Et je peux vous dire que l’EDL 7D12D apprécie beaucoup de voir combien le préhumain peut faire de progrès rapidement à la condition qu’il abandonne ses processus répétitif issus de croyances involutives. La prière n’est pas le rabâchage mental de quelque chose, mais juste un état d’êtreté permettant de recevoir sans aucune attente.

Or, tous ceux qui viennent prier sont dans l’état d’attente et c’est cela qui bloque la fluidité à recevoir. Ils sont donc dans le prendre, dans le “je veux, je désire” afin de résoudre quelques emmerdes personnelles ou au mieux afin d’acquérir une sorte de pouvoir s’ils arrivent à rentrer en contact. Je n’ose parler de ceux qui viennent pour se faire pardonner tant ils n’arrivent plus à contenir la culpabilité qui les submerge…

L’EDL 7D12D est là pour vous apporter une vibration unitaire, une vibration qui vous reconnectera à votre unité intérieure et donc à l’UN. Ce faisant, le simple fait de ressentir ne serait-ce qu’une fraction de cette Unité fera que votre petite voix pourra s’engouffrer pour vous susurrer comment vous sortir du pétrin. En effet, aucun EDL 7D12D (EDL ou EDLN) ne vous donnera de solution à votre problème puisqu’ils n’ont pas le droit de jouer à votre place.

Par contre, ils sont là pour vous reconnecter à vous-même, et donc à la partie Unitaire qui est au tréfonds de vous puisque vous êtes en quelque sorte le sans-Nom qui s’expérimente. Ils sont les aides et les assistants qui sont là pour vous écouter comme à la confesse sauf que là, au lieu de raconter vos misères et vos péchés à un préhumain habillé de noir et vous faisant comprendre qu’il est plus proche de la Lumière que vous, vous êtes en ligne directe avec l’UN-visible.

C’est sûr que lorsque l’on est sourd et aveugle, un curé ça peut aider. Cependant que peut-il faire sinon prêcher pour sa paroisse ? Dit autrement, c’est le prisonnier qui est en train de demander conseil à son geôlier pour élaborer son plan d’évasion. Aussi, rentrer en contact avec l’EDL 7D12D, c’est justement causer avec celui qui peut effectivement vous refiler des bons plans pour vous tirer des cachots sombres et humides des involuants.

Sombres parce qu’ils ne connaissent pas la Lumière (à part celle des bougies) et humides car l’objectif est quand même de vous faire verser des larmes de toutes les manières qu’ils peuvent  – je suis un pêcheur, un fauteur et tout ce que je fais est nul à chier donc je culpabilise, et donc je m’enfonce encore plus bas dans les étages vibratoires, faisant que cela sera encore plus humide et c’est une boucle qui vous emmènera justement vers l’enfer où vous pourrez enfin vous sécher car il parait que là-bas il fait plutôt chaud, très chaud…

Comprenez que travailler avec un EDL 7D12D c’est d’abord et avant tout un lâcher-prise total sur tout ce qui touche à des croyances, à des manières de faire et à des processus toujours identiques tel le rabâchage. C’est au contraire une ouverture totale, sans attente et joyeuse en soi. N’associez pas votre silence à la gravité, aux choses sérieuses, car l’EDL 7D12D étant dans l’UN-visible il apprécie la blague et les surprises. Il apprécie la spontanéité et le vrai, le sincère, tout autant que l’élan du cœur.

Bref, tout le contraire de ce qu’il est dit de faire par les religions qui, messe après messe, vous enferment et vous murent dans le grave, dans le sérieux, et la répétition à outrance de prières ou de chants qui, si vous les regardez bien, ne sont que constructions mentales vous enfermant encore plus dans l’incompréhension de la Vérité. L’EDL 7D12D se fout de tout cela. L’EDL 7D12D veut s’amuser avec vous car à travers la blague et l’expression sincère de ce que vous êtes véritablement, silencieusement il introduit la vibration unitaire en vous de par sa simple présence.

Alors, si vous avez un problème, inutile d’aller voir l’EDL 7D12D pour qu’il résolve votre problème ou sèche vos larmes. Il n’est pas là pour cela. Par contre, en allant le voir comme si vous alliez changer d’air afin d’avoir du recul, vous faites comme une pause dans le jeu. Et puis, après ce break  haut en liberté et spontanéité, vous pourrez reprendre votre route là où vous l’avez laissé. Et vous verrez alors que cette petite dose d’Unité apportée par l’EDL 7D12D vous permettra de trouver par quel bout prendre votre problématique.

En fait, pour être plus précis, la Présence de l’EDL 7D12D permettra à votre petite voix de se faire entendre, car vous aurez, pendant le temps de cette pause, arrêté de pédaler dans votre tête comme un malade. Certains parleraient de méditation pour dire la même chose, mais cela n’est pas une méditation, ni une façon de se recueillir. C’est juste descendre de vélo et faire une petite marche récréative avec un EDL qui vous veut du bien.

Certes, il pourra entendre ce que vous avez à dire car il sait qu’en vous confiant à lui, vous ne faites que vous parler à vous-même. Il est un frère, un ami, sur qui vous pouvez compter car lui, au moins, il ne vous lâchera jamais. Par contre, si vous n’arrivez pas à faire le contact, dites-vous bien que le problème est de votre côté et non du sien. C’est identique avec les EDLN et les Esprits Cristallin. Ils n’attendent que vous pour discuter, pour rentrer en contact puisque justement ils sont là pour ça.

Les bouchés à l’émeri, c’est nous, pas eux.
Les joueurs, c’est nous, pas eux.
Les pleurnicheurs, c’est nous, pas eux.
Ceux qui font l’expérience, c’est nous, pas eux.

Bref, quand vous irez la prochaine fois dans un édifice religieux que nous avons encodé, n’y allez pas dans l’espoir d’avoir un contact. N’y allez pas pour acquérir quelque chose, pour prendre. N’y allez pas avec des objectifs en tête. N’y allez pas avec des scénarios hollywoodiens ou calqués sur des croyances religieuses ou spirituelles. N’y allez pas dans “l’attente de”. Allez-y comme un enfant qui va jouer à la marelle. D’ailleurs qu’est-ce que ce jeu sinon le plan d’une église avec sa rampe ?

Allez-y bon enfant qui va à la récré. C’est fait pour vous libérer de la pression des cours et vous permettre de laisser sortir ce qui vous étreint. Alors si vous sentez qu’il est temps d’aller jouer à la marelle, allez-y avec gaité. Allez-y avec aucune sérieusité, aucune attente. Soyez dans votre instant présent et en votre Présence et laissez la magie se faire d’elle-même et opérer.

L’EDL 7D12D est là pour jouer avec vous et vous faire redécouvrir votre âme d’enfant tout comme les EDLN d’ailleurs. Dans l’UN-visible rien n’est sérieux, rien n’est grave et l’humour y est permanent. C’est pour cela que la joie est permanente malgré toutes les vicissitudes liées à notre expérimentation involuante. Nous savons tous que l’humour est l’arme la plus efficace de toutes, et surtout quand on est profond au fond du trou.

Chez nous, on appelle cela l’auto-dérision. Alors quand tout va mal, au lieu d’aller à l’église pour pleurer sur votre sort et avec des méthodes involuantes, allez jouer à la marelle pour décompresser. C’est alors que vous apprécierez le silence relatif des églises, car le point positif en ces lieux c’est que cela vous coupe vraiment de l’extérieur, de la vie trépidante. En cela, c’est un lieu de prédilection pour réapprendre à jouer dans la cour de l’école pendant la récréation.

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/76-que-faut-il-faire-pour-que-la-relation-avec-ledl7d12d-soit-maximale/

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. viriana

    Super Laurent, merci pour tes vraies explications qui recadrent tant de choses une fois de plus. Je vais aller jouer pas très loin de la maison sur la rampe de lancement que tu as remise en état avec Super Corinne. Mon enfant intérieur aime, sourire aux lèvres, jouer à la marelle, rire de bon coeur en sautant d’un pied sur l’autre et pousser un petit caillou encodé pour aller s’abreuver à la Source vibratoire une fois arrivé « au Ciel » ! ça aide bien à sortir de l’illusion …
    En route pour une nouvelle re-découverte de l’UN-visible !

  2. lalanne

    Super « je va l’dire a tout le monde ».
    Merci à tous les deux.

  3. nhyla46

    Bonjour à toutes, toutes, Bonjour Laurent et Corinne
    Je ne peux que corroborer tes propos sur l’état d’être qui permet d’heureux moments au sein de ces édifices.
    La Cathédrale de Cahors est pour moi un lieu de paix car j’y retrouve le silence en plein coeur de la ville, et une vraie connexion au lieu et à l’EDL, d’autant mieux si j’y vais sur un créneau où peu de monde y transite.
    Je ne communique pas encore de manière aussi claire et évidente que je le souhaiterais, mais je suis bien connecté à l’EDL qui m’a d’ailleurs déjà appelé à la rescousse pour un travail que lui de pouvait pas réaliser.
    J’ai également, moi qui n’avait jamais mis les pieds dans un cloître, ressenti pas mal de choses en cheminant en pleine conscience sur les allées du cloître attenant à la cathédrale. J’y ai aussi vu et entendu des mémoires, c’était une expérience inédite et intéressante.
    Voilà ce que j’ai trouvé d’intéressant au sujet des cloîtres:
    http://www.aimintl.org/index.php?option=com_content&view=article&id=406&Itemid=436&lang=fr

  4. amelie

    Merci 😉

  5. NAMAN

    😉 Merci de tant d’explications de bon sens; gratitude à vous deux et toute l’équipe !

  6. Mireille

    Tout bêtement… c’est passionnant et joyeux ce que tu nous écris là Laurent ! Qu’est ce que ça fait du bien !!
    Merci merci merci merci merci merci merci merci merci

  7. Isidore

    Ouiiiiiiiiiiiiiiiii Merci mille fois pour toutes ces passionnantes infos ! J’expérimente très régulièrement les rampes de lancement dans les églises où vous êtes passés, toi & Corinne. Et quelle légèreté après ma pause en ces lieux ! Quel bien – être !
    Sinon, et bien, j’imagine aussi que ce n’est pas par hasard du tout que tout le Sud de la France baigne à nouveau dans la floflotte !! Et encodée, cette fois………..! 😉
    Et ouiiiiiiiiii……………….! L’Année de l’Eau ❗
    Encore tout plein de Gratitude !

    1. jardin zen

      bonjour Isidore
      j’ai voulu t’adresser une question,mais elle est partie dans les commentaires généraux ?!?!
      j’espère que tu pourras la retrouver
      MERCI

    2. Michel

      Bonjour Isidore ,
      J’habite dans le sud et,en ce qui concerne l’eau de pluie encodée ,je confirme ! Il y a une quinzaine de jours ,je me promenais sous la pluie avec mon chien,en pleine nature et j’ai ressenti la vibration caractéristique 5D6D.Youpi !
      Cordialement.

  8. sophie marie

    Tout simplement de l’eau bénite tes paroles: je les bois comme telle, et je suis prete à devenir une grenouille de bénitier de l’ere encodée!

  9. Agnès

    Merci Laurent 😉

  10. jardin zen

    bonjour Isidore
    Bien que Corinne et Laurent soient passés par ici, ils n’ont pas encore encodé Poitiers ,donc pas de rampe de rampe de lancement ..mais je vais aller passer quelques jours dans une grande ville où la cathédrale a été encodée par eux !!!!
    Pourrais-tu me guider pour l’expérimentation de la rampe , je souhaite de tout coeur vivre cela .
    merci de ta réponse
    Coeurdialement …..

    1. Isidore

      Le tout dernier article de Laurent répond à tes questions ! 😉
      Coeurdialement !
      Isidore

  11. Cécile / Marie

    Bonjour,

    Là où je vais, je suis ; pour laisser émaner mon êtreté et le partager à tous ceux qui veulent bien le resevoir. Là où mon êtreté éclate, je reçois l’êtreté de tous ceux qui s’y trouve sans pour autant me l’approprier. Là où je suis, je propose mon êtreté à ceux qui sont là.
    Je suis heureuse, je suis amour et en paix, je suis ravi de pouvoir l’être, le proposer et le partager. J’ai des dérive et je suis heureuse que cela puisse servir d’exemple et d’expérience.

    Lorsque je rentre dans une église je suis là pour partager ce que je suis tout comme en tout autres lieux. Je suis heureuse et souriante. Je parle en silence. Avec tout être invisible, toutes les personnes présente , toutes les personnes qui y sont passé, toutes les personnes qui y passeront, toutes les personnes qui ont un lien plus ou moins important avec ce lieu (autant spatialement, temporellement, émotionnellement ou autres).

    Là où je peux, mon violon m’accompagne. Lorsque la musique commence, le silence se fait. Pendant un moment je vois les personnes oublier la tourmente de ce monde, les regards s’adoucissent, chacun profite de se merveilleux moment sans vraiment savoir ce qui nous touche tant. Souvent les larmes montent accompagner de souvenirs et d’un sourire profond. Suivie d’une multitude de remerciement comme si ces quelques notes leurs avaient apporter ce qu’ils avaient de plus cher à leur cœur. Ce quelque chose qu’ils avaient oublier et croyaient avoir perdu à jamais, et qu’ils ont pu retrouver en l’espace de cet instant.

    Parfois je partage ce que je suis, parfois je partage ce qui passe à travers moi.

    J’ai oublié toutes les normes et les règles, je n’écoute plus que mes ressenties. Je me sers uniquement des normes et des règles pour m’adapter et pour faire passer le message de manière plus adapter.

    La musique permet-elle aussi d’aider à communiquer avec et faire entrer les EDLN, les EDL ? permet elle de les aider à élargir leur champs d’action ? joue elle un rôle lors de l’ouverture des vortex ? Permet elle autre chose encore ?

    En ce qui me concerne lorsque je la fait émaner de moi, elle fait partie de mon êtreté. Elle est beaucoup facilement reçu pour ce qu’elle est que lorsque mon êtreté se manifeste autrement.

    En toute amitié,
    Cécile / Marie

Les commentaires sont désactivés.

«

»