«

»

Imprimer ce Article

78 – Quelle est l’Origine de la Nature des Involuants ici-bas

Involuant_01Il est vrai que depuis cet An 2 du Nouveau monde, je parle de plus en plus souvent des involuants. Il est donc normal que, tôt ou tard, je vienne à en parler plus longuement afin de savoir de quoi il en retourne. En effet, comme je l’ai dit dans les articles précédents, un involuant c’est d’abord et avant tout une entité qui a développé son “Service à Soi” au point que son “Service à Autrui” en devient ridiculement riquiqui.

Le “Service à Soi” est le principe même du petit-égo qui dit « moi d’abord et les autres ensuite ». Dit autrement et dans des termes plus compréhensifs pour tous, c’est du “Tout pour ma gueule et rien pour les autres”. Plus poliment, on parlera d’égoïsme mais, là encore, l’involution a su placer des programmes spécifiques afin que cela paraisse normal et que même il faut être un abruti notoire pour ne pas le comprendre.

Il existe donc des programmes implantés dans l’inconscient collectif du style “Ne sois pas égoïste” pour te faire comprendre qu’il faut quand même penser aux autres afin justement de laisser un minima de liens collaboratifs entre chaque animal survivaliste que nous sommes. Hé oui, si l’involution était poussée à son maximum, le « chacun pour sa gueule » serait si fort que même le père laisserait mourir ses gosses de faim.

Ainsi, dans certains cas, le bon sens dit qu’il faut quand même laisser un peu de vibration (l’aspect féminin, la compassion, le partage, l’inconditionnel) sinon les boiboittes du masculin à outrance seraient tout simplement vides et seraient donc vouées à une mort certaine. C’est la raison pour laquelle un monde involuant est auto-destructif par nature et que son succès final sera sa propre destruction définitive.

Un système auto-destructif est un système qui n’échange plus naturellement par le cœur, d’où l’implantation de normes financières. Ainsi quand on vous parle d’économies, de commerce, vous pouvez être certain qu’il est l’apanage de la corruption par nécessité. Dit autrement, un commerçant est forcément quelqu’un qui doit arbitrer du combien il doit marger (la différence entre le prix d’achat et le prix de vente) pour s’enrichir.

Il y aura donc ceux qui feront de petites marges, soit parce que les prix de vente sont imposés (le prix du pain, le coût horaire du garagiste, etc… pour la France) ou soit parce que le prix psychologique de vente l’impose (la fameuse concurrence). Par contre, si rien ne s’y oppose, la marge peut prendre des proportions calamiteuses, surtout pour les petits budgets. Dit autrement, c’est le vendeur qui va établir de combien il va pouvoir vous sucer selon votre volonté à acquérir ce qu’il vend.

Le commerce est par principe le symbole même de l’involution d’une société. En effet, dites-moi en quoi l’Uni-vers vous fait payer quoi que ce soit ? En quoi maman Urantia-Gaia vous demande-t-elle quelque chose pour vous fournir ce dont vous avez besoin ? En quoi les EDL et EDLN vous demandent-ils quelque chose contre leur service ? En quoi vos Esprits Cristallins vous font-ils payer quelque chose pour la reconstruction de votre merkaba et de votre véhicule merkavique ?

Regardez bien et vous verrez que si cela vous coûte c’est qu’il y a un intermédiaire et que cet intermédiaire sera un préhumain qui se sera arrogé le droit de prélever quelque chose. Dans l’UN-Visible, il n’existe aucune monnaie, aucun système de paiement en quoi que ce soit, puisque justement la seule règle qui existe est celui du don. Et donc, c’est en donnant que vous recevrez en retour le don de quelqu’un d’autre. Ce système a un nom et il s’appelle le “Service à Autrui”.

C’est donc un système d’échange qui a pour principale qualité de permettre à chaque unicité d’offrir justement son unicité. Est-ce le cas chez nous les préhumains ? Absolument pas dans le sens où n’importe quel smicard (celui qui reçoit le salaire minima conventionnellement accepté quand ça existe) peut être remplacé par n’importe quel autre. D’ailleurs les diplômes sont là pour attester qu’une personne est interchangeable avec une autre.

Dans l’Un-visible il n’y a aucun diplôme car il n’y a, en fait, aucune école en tant que telle, c’est-à-dire un lieu de formatage selon des règles précises édictées justement par des involuants. Quand on est dans l’Un-visible et que donc vous suivez votre petite voix, tout est automatiquement présent puisque vous êtes naturellement connecté à la Connaissance du Grand Tout.

Ce ne sont donc que des involuants qui peuvent mettre en place des écoles et des systèmes de formatage afin que vous deveniez des consommateurs, des cons sommateurs, des consom-acteurs qui parfois, sous des systèmes dit “démocratiques”, iront voter vers les solutions qu’on leur présente et pas d’autres puisque toute autre alternative sera considérée comme non valide. D’où quelquefois la nécessité d’une petite révolution civile pour marquer un désaccord devenu trop important.

Ainsi, le premier et le plus grand involuant qui soit est le préhumain puisque c’est le joueur lui-même du jeu. Ce faisant, il a les plus grands pouvoirs et c’est justement ces pouvoirs qui font que d’autres involuants de d’autres dimensions viennent faire leurs courses. A ce titre, la planète Urantia-Gaia est un supermarché de choix, une légende qui court dans tous les super univers et que seulement quelques-uns ont pu découvrir malgré toutes les astuces mises en place pour la planquer.

D’ailleurs c’est la raison pour laquelle on peut comprendre que les ET (ou galactiques) qui l’ont découverte ce n’est pas le fruit du hasard. Dit autrement, les fameux Archontes (une civilisation galactique qui a la main basse sur la Terre et donc l’humanité) ne sont pas une erreur en soi, sinon cela voudrait dire que le Sans-NOM ne contrôle pas tout dans sa propre Création. Or, la Création est parfaite.

En effet, il faut bien être un préhumain pour ne pas être d’accord. Il faut bien être un préhumain pour affirmer que “Dieu” est tout autant une lumière qu’un salaud puisqu’il permet la souffrance, la boucherie, les mensonges, la corruption, les vilaineries alors qu’il affirme être tout amour… On nous dit que l’on est les plus grands, que l’on est unique et pourtant, bien que nous étant auto-détruit plusieurs fois, il semblerait que ce soit la seule chose que l’on sache faire !

Je confirme donc que nous sommes la plaque tournante involuante la plus balaise qui soit en tant que préhumains. De ce fait, toutes les autres formes-entités involuantes œuvrant dans et autour de notre planète et système solaire sont pour la plupart dépendant de tout ce que nous leur offrons grâce à nos multiples pouvoirs en tant que Créateur Incarnés.

C’est la raison pour laquelle la guerre contre les involuants commence par la guerre que nous ferons par rapport à tous les programmes implantés dans notre conscient et inconscient par les propres systèmes que nous avons mis en place depuis l’aube du commencement de l’humanité. Nous sommes les joueurs et c’est nous qui donnons la tournure au jeu. Ainsi, de par nos réactions, nous entretenons une flore et une faune dimensionnelle qui englobe notre corps de manifestation allant de la 1D à la 12D.

Il est vrai que le plus gros de l’involution se retrouve dans la partie la plus masculine, soit de la 1D à la 6D (le domaine du Soi Inférieur), mais cela ne veut pas dire que celle du Soi Supérieur est nickel chrome. Pas du tout, car nous savons qu’il existe des anges déchus ainsi que certains archanges… Dit en d’autres termes, il aurait été impossible de faire une véritable et profonde expérience d’involution si cette partie-là n’avait pas été, elle aussi, impliquée dans l’affaire.

Le plus connu d’entre eux s’appelle Lucifer (le porteur de Lumière). C’est donc bien son intervention qui précipita encore plus vite l’humanité vers les profondeurs insondables et surtout insondées du petit-égo devenu le faux petit-égo par la suite. Cette chute vibratoire fut donc une chute dimensionnelle absolument menée de main de maître au point que le préhumain a même fabriqué un “Dieu” sur mesure et qui lui ressemble dans les moindres détails.

Dit autrement, le Sans-NOM s’est fait plagier au profit d’un Dieu monté de toute pièce justement par les Archontes qui sont à l’origine de toutes les religions du monde. La plus grande œuvre involuante de tous les temps est donc l’apparition des religions qui n’est en sorte qu’un commerce “spirituel” faisant en sorte que certains préhumains se sont donnés des droits afin de faire payer les autres.

En effet, quand quelqu’un entre en religion, d’après vous, est-ce vraiment à l’origine pour le “Service à autrui” ? Non, pas du tout c’est d’abord un “Service à Soi” (le « je veux monter en fréquence afin de toucher l’Éternel ») qui, dans la pratique, se retrouve à faire des messes, des enterrements, des mariages et des baptêmes pour collecter des fonds permettant aux officiants de pouvoir continuer leur “service à Soi”.

Dit autrement la religion a été l’une des premières formes de commerce et donc de corruption. C’est normal puisque la première corde sensible d’une entité est justement d’élever sa fréquence afin de retrouver consciemment ce qu’il est. Cependant on peut voir combien a été perverti cette aspiration vibratoire, et surtout combien certains individus en ont profité pour prendre du pouvoir personnel afin justement de dominer les autres.

Les religions sont le cancer de l’humanité et, bien sûr comme on fait tout à l’envers, la plaquette commerciale des religions révélées indique tout à fait l’opposé. Elles montrent la Lumière dehors afin de cacher la sombritude du dedans, et pour cela il fallait bien corrompre l’information originelle (le contrat de vente) afin justement d’éviter tous les procès en règle.

En ce domaine c’est la politique des petits pas qui a été en œuvre, c’est-à-dire que les changements se sont fait lentement et sur plusieurs générations. Ainsi, pendant une incarnation, l’entité ne pouvait déceler suffisamment d’écart entre ce qu’il ressentait en son cœur et ce qu’on lui disait. Et chemin faisant, génération après génération, couleuvre après couleuvre, l’impensable est devenu la norme. Nous nous sommes fait retourner comme des midinettes en mal de jouissance divine…

Cela faisant, de par nos pouvoirs créateurs exceptionnels, nous avons donné naissance à une myriade de croyances et donc d’égrégores, au point d’avoir carrément enfanté des formes de vie dans certaines dimensions qui n’existaient pas, tout simplement. Et comme ces formes de vies commençaient à prendre de l’autonomie (comme tout gosse qui ne veut plus dépendre de ses parents), il s’est institué une relation de dépendance naturelle : les parents doivent donner à bouffer à leurs progénitures, mêmes si ces dernières n’en font qu’à leur tête.

Bref, le gamin dit qu’il veut vivre sa vie et que ses parents lui doivent une rente à vie qui sera de toute façon transférée automatiquement aux descendants des parents décédés. Dit autrement, le préhumain entretient une pléthore de dettes au point que seul le prélèvement automatique arrive à payer tous les créanciers. Et comme ce malheureux préhumain a toujours des fins de mois difficile, il prélève automatiquement toutes les personnes vivant dans son entourage.

En d’autres termes, tous les humains sont devenus des vampires (des suceurs d’énergie) car eux-mêmes sont vampirisés par leurs propres créations qu’ils entretiennent de génération en génération. Or, comme l’énergie est invisible aux yeux mais pas au corps, le préhumain a pris comme normal d’être fatigué, d’avoir des variations énergétiques n’ayant pas d’explications directes, et que donc la vieillesse et la mort tout comme la maladie sont normales, il s’est forgé un imaginaire appelé le mal.

Or, comme il le sait intellectuellement mais pas physiquement, il est à l’origine de tout ce qui le pompe. Il est bien un Créateur sauf que pour se déresponsabiliser de ce qu’il pense, ressent et vit, il accuse l’environnement, les conditions climatiques, son karma ou tout autre individu vaquant dans son entourage (les parents, la famille, le boulot) quand ce n’est pas les lointains (les étrangers, les ceci, les cela) afin surtout de ne pas se regarder dans la glace et voir La vraie vérité.

Quand un préhumain a le courage de comprendre qu’il est à l’origine de tout ce qui lui arrive, c’est déjà un grand pas de fait car c’est le premier pas mais pas le dernier. En effet, beaucoup savent et supputent cette vérité, mais peu veulent relever les manches et commencer à déminer le terrain de leurs valeurs et croyances. Or, nous sommes le fruits de celles-ci et tout évitement ne fait que continuer ce que l’on ne veut plus subir.

C’est ainsi que lorsque des personnes se sentent attaquées par de l’invisible, c’est que surtout le simple fait d’y penser les attire irrémédiablement. C’est à l’image de la maladie ou des propagations de virus. Si vous y pensez, vous allez le rendre vivant en vous et alors la loi d’attraction et de résonance entrera en vigueur. Ainsi plus vous développez votre fréquence et plus vous serez puissant, et donc plus ça viendra vite à vous.

En gros, pour l’instant ceux qui sont le moins emmerdé par les involuants sont ceux qui n’ont encore rien découvert de cette vérité. Ils suivent donc leur bonhomme de chemin en se disant que c’est la vie. Ainsi, proportionnellement, plus vous augmenterez votre vibration et plus vous allez avoir à faire avec ces forces de l’invisible qui ne sont que nos propres créations ainsi que celle de l’humanité. Il va donc y avoir croisement d’épées, puisque d’un côté vous allez sentir quand on vous pompe et que de l’autre côté, ils ne désirent pas que vous arrêtiez de les nourrir.

En d’autres termes, vous allez entrer en guerre contre des entités crées par l’humanité qui, bizarrement, seront encore plus attirées par vous puisque vous deviendrez plus lumineux. Cela dit, ce n’est pas une raison pour penser à eux et donc les appeler en donnant votre adresse. Comprenez bien ce que je dis : plus vous allez vous blanchir et plus vous allez attirer l’œil, alors ne forcez pas le trait en allant vous trimballer sur la place publique en criant sur les toits : regardez-moi comme je suis lumineux…

C’est ainsi que je reçois des tas d’email de personnes qui se disent attaquées en permanence, et je vous rassure que c’est le cas pour les raisons suivantes :
– La personne les appelle en pensant qu’elle est continuellement attaquée. Se croire en guerre appelle donc des combats…
– La personne se trimballe dans les endroits peu recommandables, c’est-à-dire hautement infestés. Les édifices religieux non encodés sont de ceux-là, tout comme les cimetières quand il y a des enterrements. Bref, tous les lieux où il y a de la débauche, de l’émotionnel morbide et émissions d’ondes et de vibrations de très basses fréquences.
– La personne vit ou est entourée de personnes remplissant les 2 conditions ci-dessus (le conjoint, les enfants, les voisins, etc…).
– La personne vit dans un endroit vibratoirement très chargé (cas des grandes villes où là il y a eu des choses pas très belles vibratoirement)

Alors c’est sûr que si vous vivez dans un lieu vibratoirement très crasse avec des personnes en rapport, que vous êtes sur la voie, que vous buvez de l’eau encodée et que vous n’arrêtez pas de montrer aux autres que vous êtes spirituellement avancé, que vous faites des choses avec l’invisible tout en croyant que vous saurez dominer les sombres grâce à des feux du cœur agrémentés de quelques techniques de magie, il est évident que vous courez autant après les ennuis que les ennuis vous courent après.

De plus, il existe aussi malheureusement d’autres paramètres à prendre en compte et qui sont dûs généralement à une méconnaissance profonde des programmes involuants qui nous habitent, sans compter les inévitables implants concoctés par les sombres, les tragédies karmiques inévitables et un contrat de vie tellement explosif que vous vous étonnez d’être encore en vie !

Bref, comme vous le voyez, l’aspect involuant se cache sous bien des formes, dans bien des dimensions et surtout dans bien des structures aussi contorsionnistes qu’un cerveau délavé par les multiples peurs relâchées par des croyances absolument intolérables surtout quand elles sont absolument inconscientes.

La question est donc : Comment se sortir du merdier ? La réponse est éminemment simple : augmentez votre fréquence tout en virant au maximum tous les programmes involuants. Faisant cela, au fur et à mesure de votre avancement, ne vous attendez pas à vivre un nirvana parce que justement couper les branches de l’involution fait tout le contraire que de donner du bien-être… Cela ressemble plutôt à un chantier bordélique, un vrai foutoir vibratoire, un chaos mental-égotique à vous rendre malade.

Hé oui, seul un bisounours peut penser et croire que le changement ne peut qu’apporter sérénité et zénitude. En fait, ce sera tout le contraire car passer d’un état d’involuant notoire à celui d’un immortel, voire d’un ressuscité, demande plus des travaux de déconstruction que de maquillage. Passer du blockhaus de peur enfoui au trois-quarts dans un tas de compost régulièrement alimenté à celui de cabane au bord de la plage où tout est nickel ne se fait pas seulement en rêveries mais par des actes posés quotidiennement.

Dans le prochain article, je vous décrirai un peu plus précisément l’involution avec laquelle nous avons à faire. En effet, vu notre multidimensionnalité native, on a forcément une faune et une flore involuante en correspondance avec nos capacités de Créateurs Incarnés. On a été très très créatifs, autant dans les formes que dans les fonctions de protection. En d’autres termes, on a en face autant du sophistiqué que du nombre.

Comme je me plais à vous le dire, ce qui a été fait de main d’homme sera défait de la main de l’homme et par personne d’autre. Vous pouvez donc mettre à la poubelle illico presto la venue d’un messie ou d’un sauveur car, justement, cette idée est une pure invention involuante. Vous pouvez donc prier de toutes vos forces, absolument aucune entité extérieure ne pourra intervenir directement puisque c’est la règle du jeu. Ils ne peuvent que répondre à vos questions et donc être un guide, mais en aucun cas un maître pour vous.

C’est fini de croire qu’être un disciple vous sortira du merdier. En tant que joueur, il nous est impossible de devenir des assistés, des moutons, des pleurnichards et des irresponsables. C’est tout le contraire. Il faut que l’on devienne autonome en nous rebranchant à La Source directement (soit notre Soi Supérieur). Que l’on puisse avoir un discernement à toute épreuve (et donc pas des moutons, aveugles par principe et surtout basés sur des peurs).

Que l’on arrête de pleurnicher au profit de celui qui émettra le Son ou Verbe créateur, et donc une création parfaite selon notre entendement intérieur. In fine, que l’on devienne responsable de tout ce que l’on émettra dans l’éther afin justement de voir se réaliser ce que nous voulons et non pas à combattre ce que nous ne voulons pas.

Mon ami, mon frère, l’augmentation de fréquence est ta seule issue car même la mort physique ne sera pas la solution puisque tu te réincarneras pour continuer là où tu te seras arrêté. Alors cesse de vouloir prendre des raccourcis à pas cher car ce que tu auras acquis ressemblera à du sable et non à du rocher. Regarde ce qui est en face sans complaisance et agit de telle manière que détail après détail, moellon après moellon, tu bougeras la montagne d’immobilisme qui est en toi.

Les involuants habitent cette planète car nous sommes ceux qui sont à l’origine de tout cela. Il est donc inutile de te voiler la face et de reporter ce bordel sur les multiples facettes que tu ranges dans le “mal” car, en vérité, le bien n’existe pas. Le bien et le mal ne sont que ta façon de classer les choses et elles sont donc tributaires de tes croyances, et donc de l’illusion que tu veux entretenir.

Tu es un Créateur incarné et à ce titre un joueur possédant toutes les facultés nécessaires à défaire ce qu’il a fait. Or nous savons que détruire a toujours été plus rapide que construire. Ça nous savons le faire, alors pourquoi ne pas utiliser ce savoir faire pour faire éclater ce bunker merdique au profit d’une cabane écolo sur le rivage de l’êtreté ?

Il nous faudra quelques années pour flinguer ce qui a été construit pendant des millénaires, alors pourquoi te plains-tu d’être ici et maintenant dans le dénouement ultime, le retournement de cette expérience qui nous aura appris jusqu’où nous pouvions aller dans la séparation de notre propre essence.

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/78-quelle-est-lorigine-de-la-nature-des-involuants-ici-bas/

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Domi

    Gratitude cher Laurent.
    Ça décoiffe 😉
    Bon, y’a encore du boulot, c’est certain, mais ça fait beaucoup de bien de lire tout cela, me sens moins seule et surtout moins « tarée » ou « paumée ».
    Est-ce que c’est pendant ce travail d’épuration qu’intervient la nuit de l’âme ? ou bien est-ce seulement quand tout est terminé j’veux dire par là, quand tout est épuré et que tu te retrouves nu (e) comme un ver et que tu ne sais plus où t’habites.?
    Bizzz à tout le Monde

  2. Coton La Brodeuse

    GÉNIAL!!!
    C’est bien vrai tout ça!!!

    « Aide toi, le Ciel (de toi) t’aidera »!!!……

  3. mickael

    😎 😎 😎

  4. Domi

    J’aimerais vous partager un lien dont le contenu est d’une qualité qui rejoint bien les « délires » de Laurent.
    A voir ou revoir
    https://www.youtube.com/watch?v=kOOiQWPP1G4#t=686

    1. sophie marie

      Magnifique!…merci beaucoup Domi!…j’adore et cette Christelle me plait beaucoup par sa simplicité…c’est bien de partager… 😆

    2. doxin

      merci Dmi cette vidéo est 💡

  5. Jason

    Bonjour Laurent,

    Cela fait un bon moment que je ne t’es pas reecri.. au moins 1an et demi x)

    J’aurais bien voulu te renvoyer un ptit mail ^^ mais quand je clique sur  » ecrire a Laurent  » sa ne marche pas :/

    Pourrais tu m’envoyer ton adresse ou m’ecrire sur la mienne, comme sa j’aurais la tienne ^^ merci

    Bye bye

    1. Romain

      Va dans ta boite mail et envoi lui un message a cette adresse
      laurent@etresdelanature.fr
      C’est ce que je fais perso.

    2. Hypocampe

      laurent@lavibration.fr

      😆

  6. Hypocampe

    laurent@lavibration.fr

  7. Isidore

    En effet, GENIAL cet article !!
    Mercin infiniment Laurent ! 😉 😎

  8. Agnès

    Merci , merci 😉

  9. Pioupiou

    Wouah!! qu’elle gifle. Merci petit futé

Les commentaires sont désactivés.

«

»