«

»

Imprimer ce Article

92 – Traitement de l’Eau (4) – Minéralisation

eau_09Maintenant que nous avons vu l’aspect “taille” de l’eau et de son applicabilité dans la matière grâce à un osmoseur qui permet aussi, au passage, d’aborder l’aspect filtration, la débarrassant ainsi d’énormément d’intrus peu désirables, nous allons pouvoir aborder un autre aspect qui est celui de la rendre vivante.

En effet, bien que des vendeurs disent vendre de l’eau pure et vivante, en fait, ils vendent de l’eau moins polluée et moins mortelle. Je vais donc être obligé de mettre les points sur les i en commençant par changer de vocabulaire, ou du moins, en étant obligé de reprendre les définitions des mots utilisés.

Hé oui, là aussi la falsification a fait son œuvre au point que des gens craquent des fortunes pour avoir du moins pire (ce qui est déjà mieux que de ne rien faire), mais cela ne veut absolument pas dire que cela donne la vie. Disons que ça l’enlève moins et ça peut effectivement donner l’illusion que c’est le top du top.

Je rappelle donc que tout ce que peut vous raconter un professionnel se basant sur d’obscurs essais-erreurs faits par des ancêtres qui savaient à peine que les bactéries existaient ou faits par des scientifiques qui, après plus de 20 ans, commencent à accepter l’idée que l’eau a une mémoire, ne sont absolument pas des références valables quand on désire vivre ses multidimensionnalités.

En effet, vous savez tout comme moi que la science d’aujourd’hui, ainsi que toutes les techniques ou méthodes d’analyse, n’abordent que la surface des choses et beaucoup sont basées sur des croyances qu’il va falloir tôt ou tard abandonner. Je réitère donc mon avertissement : ce que je vais vous révéler sort du cadre normal de la 3D4D puisque l’on parle de 5D6D où l’immortalité est censée être acquise définitivement.

Il est donc évident que voir la Vie (qui est un fait dans l’Un-Visible) est différent de voir la non-mort via un combat, une lutte, pour sauver sa carcasse. Certains d’entre vous ne comprendront pas la nuance, alors je la répète sous un autre angle : arrêtons de courir après des solutions les moins pires pour mourir le plus tardivement possible et préférons faire avec ce qui nous rendra immortel.

Je vous rassure, je ne suis pas un laborantin en blouse blanche dans un labo et avec des lunettes spéciales high tech pour me protéger de je ne sais quoi, ni un illuminé de scientifique ou pseudo-scientifique autoproclamé aux yeux exorbités et avec les cheveux en bataille ou une moustache datant de l’époque de 14-18…

Mon laboratoire est mon corps physique. Mes instruments sont ceux de mes guides de l’Un-Visible. Le look du chercheur complètement déjanté est resté au vestiaire de l’illusion. L’aspect volontaire et prédestiné de l’individu dévoré par sa certitude de toucher la Vérité a été, elle aussi, remisée sur l’étagère des souvenirs d’un ancien temps appelé 3D4D où l’ignorance était associée à la folie de croire que l’on est la crème de l’intelligence en cet univers.

L’auto-suffisance associée à ce besoin inné de la compétition disant “je suis le meilleur de tous et je possède la seule et unique solution viable” ne sont donc pas invités à cette rencontre où je vais simplement vous faire part de mes essais personnels qui n’engagent que moi.

Aussi, toute personne qui veut avoir raison aura raison de fait, car je ne lèverai pas un iota de petit doigt pour argumenter quoi que ce soit. Je n’ai rien à vendre et je ne fais que vous faire connaître ce que j’ai découvert sur mon humble chemin de marcheur avec des moyens matériels limités.

C’est aussi la raison pour laquelle je n’ai pas encore répondu à un certain nombre de questions posées dans les commentaires ou reçues par email, parce que d’abord je ne suis pas un pro de l’eau, et secundo parce que je suis loin de savoir tout le bataclan qui a été vendu à certains d’entre vous. Je ne suis pas le mécano-garagiste qui trouvera la solution idéale par rapport à votre installation actuelle.

Je ne fais que reporter ce que je fais avec le matériel que j’ai acheté, alors comprenez que si vous avez, par exemple, un osmoseur ayant déjà un “minéralisateur”, je ne sais en rien ce qu’il a dans le coffre (tout comme celui que je propose) tout en sachant que c’est justement par l’expérimentation et le contact avec mes guides que j’ai trouvé une solution qui fait des miracles.

Ainsi si vous utilisez d’autres composants provenant de d’autres fournisseurs, je ne peux rien faire pour vous sinon vous dire que d’acheter les composants qui vous manquent chez les fournisseurs que je vous indique. Rassurez-vous, je n’ai aucun contrat avec eux sinon qu’ils ont la chance que j’ai fait mes essais avec leurs composants.

Tertio, selon les budgets de chacun, il y a des solutions multiples, mais pour cela laissez-moi le temps de tout vous expliquer en large et en travers et ce sera à vous, ensuite, de trouver celle qui vous ira. Dans mon dernier article, j’ai par exemple cité le fournisseur d’osmoseur qui propose une option minéraliseur spécifique et avec lequel j’ai fait mes essais.

En soi, on se fout de l’osmoseur lui-même, car grosso-modo ils sont tous basés sur le même principe et l’industrie suit maintenant des standards reconnus. Aussi, pour les lecteurs qui ont déjà un osmoseur en place (ou qui en ont acheté un en express alors que je n’avais pas encore publié mon dernier article) devront acheter séparément la solution du minéraliseur qui se vend séparément dans les 45 € hors frais de port et l’installer sur leur osmoseur.

Dit autrement, toute autre cartouche de minéralisation ne fera pas l’affaire puisque mes essais sont faits avec celui-ci et pas un autre. Alors, s’il vous plait, ne tombez pas dans le travers qu’un minéraliseur en vaut un autre. Ils sont comme l’essence, il y a plusieurs variétés et elles ne donnent pas forcément le même résultat.

Quatrièmement, je vous ferai un récapitulatif final une fois que j’aurai dit tout ce que j’ai à dire, sinon vous n’allez rien y comprendre. C’est alors que vous pourrez faire votre choix en fonction de vos moyens et pas avant. En effet, je ne peux vous faire comprendre maintenant la différence entre une eau encodée Petit Poucet, une eau moins pire et une eau vivante car on peut mélanger tous les paramètres. Les choses ne s’excluent pas mais se complètent.

En effet, comment voulez-vous que je vous réponde quand on me pose la question entre le choix de l’eau osmosée et de l’eau encodée quand les deux peuvent s’ajouter et se compléter ? Une O2P sera toujours préférable que à une eau pas dopée du tout et cela, quelle que soit la taille de l’eau, c’est-à-dire celle du robinet ou celle d’un osmoseur.

Est-ce que la taille de vos roues de voiture influence la vitesse du véhicule ? La réponse est non, car tout dépend du rapport poids-puissance du moteur et si vous n’avez pas rajouté une caravane à tracter. Alors, là encore, ne venez pas hurler au loup en criant que vous n’y comprenez rien. Attendez que je finisse mon exposé et après, on pourra causer.

Bien, cela étant rappelé, je vais dans cet article vous confirmer qu’une eau osmosée pure (c’est-à-dire sans aucun rajout en quoi que ce soit) est une solution de décrassage au début, mais si vous ne buvez que celle-ci et uniquement que celle-ci, vous aurez tôt ou tard un ennui de minéralisation, même si elle est encodée.

En effet, je rappelle que l’encodage Petit poucet est un programme de nettoyage informationnel et non des oligo-élément ou toute autre matière dont votre corps a besoin. L’encodage est là pour décrasser dans plusieurs niveaux dimensionnels mais pas pour nourrir ! C’est du “Déstop” virtuel, un déboucheur de programmes involutifs qui fait qu’au passage, dans les dimensions de la 1D2D, il y ait des réactions comme le fait que le chlore prend la tangente sous forme d’évaporation.

Cela ne détruit pas le chlore ou ne l’arrête pas dans un filtre, mais fait qu’il ne puisse plus rester coincé dans l’eau. Alors si vous avez une piscine à l’air libre c’est super, mais si vous êtes dans votre baignoire vous allez quand même vous le ramasser dans les yeux et dans les bronches puisqu’il se sera mis sous forme gazeuse.

En effet, tous les traitements qui sont faits ne détruisent pas la matière ni les molécules. Ils ne font que les trier et les séparer. Je dis cela car, à première vue, certaines personnes de mon audimat ne voient pas la différence. C’est comme aux toilettes : tu te sépares de ce que ton corps ne veut plus mais c’est la fosse septique qui s’occupe de la décomposition par un traitement bactérien spécifique. Si tu n’as pas de fosse septique, on appellera cela un tas de merde et il faudra bien en faire quelque chose…

Hé oui, entre ce que je dis et ce que vous interprétez, il y a des fois une grande nuance. Ainsi, un jour dans une webconf je crois (ou un article) j’ai dit que j’avais eu un peu de mal à accepter l’image de mon corps physique filmé par une caméra. C’est vrai que se voir vu de dos ou de se voir le crâne sous des profils que l’on n’a pas dans la glace de la salle de bain peut ne pas correspondre à l’image que vous aviez de vous.

Normal, mais entretemps j’ai appris, via un commentaire, que je n’aimais pas mon corps… Les raccourcis sont rapides mais à ce point, c’est quand même un peu gros, n’est-ce pas ? Aussi quand je vous dis que je vous parle d’une eau qui rend immortel, il est évident que, d’ici quelques jours, je vais en devenir un pour certains.

Alors mon frère, mon ami, comprend bien que avec cette eau dont je vous donne la recette, pour devenir immortel demandera quand même du temps car vu l’état réel de déconfiture de notre corps physique et des tonnes de programmes involuants, les miracles demandent quand même un peu de temps pour se réaliser.

En buvant de cette eau, je peux vous garantir que vous verrez des changements notoires dans votre quotidien et ils seront d’autant proportionnels que vous serez apte à remettre en cause vos habitudes autant alimentaires que “spirituelles”. En effet, à quoi sert de boire cette eau si, à côté, vous continuez à vous goinfrer de produits d’animaux ou tout droit sortis des usines qui ont pris soins d’y mettre tous les poisons chimiques inimaginables ?

Alors oui, tous les minéraux apportés par un minéralisateur après osmose ne sont pas assimilables par notre corps physique. Alors, à quoi cela sert-il d’en mettre un et en plus, celui que je vous conseille plutôt que les autres ? La raison en est bien simple, comme d’hab, mais il faut savoir. Savoir quoi ?

Savoir, primo, que ce minéralisateur est principalement composé d’écorce de noix de coco et autres déclinaisons de ce “fruit”. Et cela est en lien direct avec une résonance que vous avez dans votre plasma sanguin. Vous aurez donc à faire, en plus de boire cette eau minéralisée, qui sera de boire quotidiennement de l’eau de coco avec un protocole particulier que je vous indiquerai en temps voulu.

Secundo, puisque ces oligo-éléments et minéraux ne sont pas directement assimilables par le corps, nous allons faire qu’ils le deviennent grâce au travail de traitement fait par un autre élément extérieur qui a la capacité de le faire. En effet, comment voulez-vous rendre de l’eau morte vivante ?

Hé bien, c’est en passant par un organisme vivant ayant l’aptitude de digérer du minéral pour le rendre assimilable. Cet organisme vit normalement dans l’eau de mer sous une forme élémentaire que l’on appelle une algue. Elle a la particularité de fixer les minéraux et de les rendre assimilables aux autres organismes qui s’en nourrissent.

Cette algue est aujourd’hui disponible sous une forme de gélule dans laquelle se trouve une sorte de poudre résultant du broyage. Cette dernière  semble donc être morte puisqu’elle n’est plus dans la mer et de plus s’est fait mettre en forme de poudre, mais cela c’est sans compter sur l’aptitude même de ce type d’organisme.

En effet, bien qu’apparemment mort, cette algue peut renaitre si on la met dans des conditions favorables, à l’image d’une graine en plein désert qui attend que l’eau tombe pour se déployer. C’est donc en cela que l’eau osmosée, de par sa taille, rend la réaction possible avec cet organisme, tout en sachant que le minéralisateur aux composants de noix de coco amène un équivalent de plasma sanguin, puisque je vous rappelle que l’eau de mer est aussi un plasma.

En gros, on se sert de l’eau osmosée et du minéralisateur pour redonner vie à l’algue qui, à son tour, rendra assimilable les composants minéraux se trouvant dans l’eau. Et hop, voilà comment on passe d’éléments morts et non assimilables à quelque chose qui va vous amener vers l’immortalité. Voyez, c’est simple dans le principe mais il fallait y penser…

Alors maintenant, vous allez me demander c’est quoi cette algue ? Et là je vous répond que si vous êtes gentil et que vous arrêtez de prendre des vessies pour des lanternes ou de proclamer avec certitudes des vérités héritées d’argumentaires commerciaux qui n’ont pour but que de vous berner, je vais étudier la question…

Bref, le nom du miracle s’appelle le Lithothamme. Il est disponible en de nombreuses boutiques et celle que j’ai trouvée me semble très très correcte parce que lorsque vous achetez 2 flacons de gélules le 3ème est gratuit (c’est une promo du moment mais qui semble durer). Voici ses coordonnées.

Personnellement, je prends des boites de 200 gélules car un petit traitement choc au début est de bonne augure. En effet, comme on est fortement déminéralisé pour cause d’élévation de fréquence (je rappelle que passer en 5D demande au corps physique de passer d’un monde carboné à un monde silicé), Corinne et moi prenons plusieurs gélules matin et soir en plus de l’eau bue.

Maintenant j’espère que vous comprenez pourquoi je vous ai proposé ce type de minéralisateur particulier, avec lequel est associé un filtre à charbon actif particulier puisqu’il est aussi antibactérien grâce aux sels d’argent rajoutés. Voyez maintenant pourquoi ma solution est très particulière et ne s’accommode pas de bidouillage avec d’autres types de minéraliseurs.

Bien, maintenant que je vous ai dévoilé un des secrets majeurs de ma formule (dans lequel des pros vont forcément s’engouffrer), il reste encore d’autres éléments à aborder car, pour l’instant, nous avons vu la filtration, la taille de l’eau et la minéralisation.

Ces 3 éléments sont l’aspect physique des choses et il nous reste à voir l’aspect informationnel, car, rappelez-vous, l’eau est une mémoire et en quoi votre eau est-elle informée sinon que par de la merde électromagnétique, sans compter toute la mémoire qu’elle a accumulée dans son traitement mécanique en tant qu’eau de ville potable.

Potable veut dire qui ne tue pas, mais cela ne veut pas dire qu’elle rend la vie et qu’elle vous rendra immortel. Disons que c’est une eau moins pire que celle des pays en voie de développement, puisqu’elle a au moins le mérite d’être transparente, mais cela ne veut pas dire qu’elle est pure.

Bref, je vous donne rendez-vous pour un prochain article où nous allons aborder la question de la désinformation de l’eau, de son encodage mais aussi de comment améliorer sa communication avec nos cellules. En effet, c’est bien d’avoir une clé USB propre, nickel chrome, dégagée de tous les programmes parasites et informations merdiques, mais si tu n’as pas de port USB, tu fais quoi ?

Comme vous le voyez, la saga de l’eau n’est pas encore finie car, là encore, je vous rappelle que c’est à travers l’eau que vous allez pouvoir redonner Vie à votre corps physique, et donc être capable de le réinformer des codes lui permettant de réactiver le programme d’immortalité enregistré dans notre ADN.

On est donc loin du principe des vendeurs d’eau “pure” qui ne vous vendent que des solutions de ralentissement de la mort mais qui ne vous proposent rien pour vous redonner la Vie. D’ailleurs, comme énoncé dans le début de cette série, il y a des croyances qui vont en prendre pour leur grade et qui termineront probablement un jour au cimetière de l’oubli.

Laurent DUREAU

PS : Pour les gens qui ont déjà un osmoseur et qui voudraient rajouter le minéraliseur et le filtre antibactérienn voici l’adresse du site du vendeur où j’ai pu trouver quelques offres comme celle-ci. Cependant il faudra un peu de tuyauterie pour les adapter. Vous verrez que si vous faites les calculsn ça reviendra moins cher d’acheter l’osmoseur complet si vous prenez en compte les multiples recharges fournies ainsi que toutes les pièces détachées. Je rappelle au passage que le mesureur de TDS n’est pas fourni en standard.

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/92-traitement-de-leau-4-mineralisation/

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Yves Martial

    L’eau prend également Vie après une petite séance de ‘Reiki’ par imposition/apposition des mains avec concentration sur l’Énergie de la Vie et l’intention…par la Parole ou la Pensée (verbe)
    Grâce aux Chakras des mains et des doigts. 3minutes suffisent en général….selon le degré de leur pureté et ouverture.

    De toute façon ces chakras de la main(le Symbolisme des mains étant de Donner-Recevoir… comme celui des dents est de ‘mastiquer’…et celui des mamelles de nourrir l’enfant.. .même si des significations et utilisations connexes peuvent être adjointes.. .frapper. ..tirer avec une ‘arme’…
    ex bouche =parler. ..manger. ..rire. ..chanter. ..mordre médire…etc. ) sont fonctionnels à quelque dégré chez à peu près tout le monde. ..qui a une main ‘vivante’.
    Faut juste tenir l’eau dans son contenant entre les mains. ..et mieux sur le chakra du Coeur…pendant la méditation-recueillement-concentration-consécration. ..
    Avec l’habitude.. ..une parole. ..un regard…suffisent ..qd le contact intérieur est établi avec l’Élément….

    C’est une façon comme une autre  »d’informer » et  »s’harmoniser » avec l’EAU-ÉLément….avant de la boire. ..de l’in-corporer…l’intégrer. …afin qu’elle nous serve et devienne éventuellement Nous-même….

    Par ailleurs. ….la pureté extrême de ce qui entre compte pour beaucoup dans le processus de purification-sanctification-ré-intégration divine.. ..surtout dans l’état de démantèlement et de délabrement dans lequel nous sommes tous ±……mais je pense. …à mon humble avis. ..que être capable d’absorber, …toutes ces Conneries et implants involuants via eau nourriture et autres cochonneries. ..et être capable de les transformer.. ..transmuter. ..alchimiser. ..par tout l’attirail d’organes(bouche amylases salivaires estomac suc gastriques. ..intestins. sucs intestinaux. ..colon parois filtrantes. ..foie. ..shunts et autres processus chimiques enzymologiques et  »alchimiques »….) dont nous disposons est la meilleure option. Invulnérabilité ça s’appelle.
    En cela l’intention initiale. ..manger. ..boire …pour (?!?) ..est PRIMORDIALE.
    En cela. ..ce n’est pas ce qui entre qui souille.. .mais bien ce qui sort.. .
    Car au début était et EST le Verbe.

    Cela dit. ..tout le monde n’est pas prêt. ..capable de le faire….avec la co-nanossance. ..et la foi nécessaire.
    …Alors. ..vaut mieux Filtrer dé-re-minéraliser ….Re-vitaliser….

    Ayant dit cela. ..je ne dis rien .
    …Merci pour tes explications Laurent.

    Paix et bénédictions à Tous.

    1. Yves Martial

      …aarrch ! Ces p….. de coquilles implants mineraux fluorides amiante sulfirames et autres involutionités…s’insinuent partout !

      Really need a filter/osmoseur !

      PS: au lieu de co-nanossance. …lire Co-nnaissance.

      Peace and Blessings.

  2. Vincent

    j’aimerais avoir confirmation que l’eau encodée perd son pouvoir en la faisant bouillir genre en soupe merci ?

    1. LEM

      Ben oui elle perd son encodage 😥 . Faut la consommer sans qu’elle n’ait bouilli. Désolée pour la soupe. 😉

  3. Véro

    Merci pour ces infos grandioses… et prendre son temps pour… 😉

  4. chris69

    Pour Vincent à propos de la soupe:quand celle ci refroidit un peu rien n’empêche de mettre de l’eau encodée dedans et attendre un peu pour que la soupe s’encode(on peut faire de même pour tous les plats).Bonne journée à tous

  5. Daniel

    Bonjour Laurent, bonjour à tous,
    L’idéal pour se reminéraliser, c’est de prendre des jus de légumes obtenus avec un extracteur de jus qui donnent une plus grande variété de minéraux que la cartouche (en variant les légumes bien sur).
    Le deuxième but des jus, c’est de neutraliser l’acidose chronique dont souffre une partie importante de la population et qui détruit la santé à petit feu.
    Je vous renvoie vers l’excellent site de Thierry Casasnova « Vivre cru » dont Laurent a déjà parlé http://regenere.org (désolé je ne maitrise pas le transfert des liens internet !)

    Pour avoir de l’eau pure, il existe aussi des distillateurs qui évaporent l’eau puis recondensent la vapeur d’eau. Ils ont un coût assez important à l’achat (300/350 €) et une consommation d’énergie importante. Il faut ensuite réinformer l’eau et prendre des minéraux en complément.

    Feux du coeurs

Les commentaires sont désactivés.

«

»