«

»

Imprimer ce Article

94 – Traitement de l’Eau (6) – Ionisation

eau_11Nous allons aujourd’hui aborder un aspect surprenant qui est appelé l’ionisation. Certes, tout le monde sait plus ou moins que l’ionisation est l’état d’un atome stable auquel il a été arraché un électron. De ce fait, il devient déséquilibré et va donc tout faire pour retrouver un électron dans son environnement. Dit autrement un ion est un amoureux qui ne pense qu’à s’accoupler avec un autre atome afin de partager un ou plusieurs électrons.

Aussi, avant de trouver le ou les électrons qui lui manque(nt), l’ion est dit positif. En effet, à chaque proton dans le cœur du noyau (charge positive – le féminin) est associé un électron (charge négative – le masculin). Ainsi quand il manque des “mâles”, le féminin se trouve très très demandeur. L’atome-ion attire donc à lui tout électron libre qui traine dans les parages…

A l’inverse, il existe aussi des ions négatifs, c’est-à-dire un atome qui possède plus d’électrons que de protons. Dit autrement, il est lourdement masculin, d’où une propension à se faire sauter dessus par n’importe quel ion positif en mal d’amour (ou mâle d’amour). Ainsi quand ils se rencontrent, ils se neutralisent mutuellement et tout redevient calme, paisible et donc plus aucune réaction “chimique”.

Aussi, il faut se méfier des appellations car, en fait, un ion positif est un atome qui prend (il a besoin d’électron) tandis que l’ion négatif est un atome qui donne puisqu’il regorge d’électrons en supplément. Vous devinerez donc que l’ion négatif est un grand bienfait pour nos cellules, tandis que l’ion positif aurait l’effet inverse.

C’est la raison pour laquelle, quand vous voulez purifier votre air dans l’appartement (en pleine ville ou pas), l’ioniseur va permettre principalement à l’oxygène de l’air de devenir un ion négatif grâce au surplus d’électrons générés par l’ioniseur, qui les génère par des petites pointes métalliques grâce au courant électrique “haute tension”. Dit autrement, c’est l’équivalent des éclairs dans le ciel qui ionisent l’air pour maman Urantia-Gaia.

Il est donc fortement recommandé d’avoir des ioniseurs dans toute la maison, et notamment dans sa chambre à coucher. Cela permet d’avoir des nuits plus calmes, plus reposantes et amoindrit sérieusement les insomnies. Hé oui, quand les ions positifs (les dames en chaleur) sont en action, il est normal que l’on ait du mal à dormir, n’est-ce pas ! Alors autant balancer un max d’ions négatifs et ensuite tout le monde peut faire dodo.

Mais d’où viennent tous ces ions positifs ? Ils viennent des télés, des appareils électriques et de tout ce qui est sous tension électrique, tout en sachant que le courant alternatif est une véritable saloperie pour l’être humain. En gros, une bonne caverne éclairée à la bougie et ouverte au grand air est ce qu’il y a de mieux pour roupiller…

Cependant, je recommande fortement d’avoir un ioniseur d’air, au moins dans votre chambre à coucher. Celui qui m’a paru le plus correct, à l’époque de mes achats, a été celui-là car il ne demande aucun consommable (des filtres à acheter), il dépote un max (gros volume) et l’entretien est très facile à faire. Mais, comme d’hab, vous pouvez vous-même faire vos emplettes.

Bien, cela c’était la présentation classique faite pour les scientifiques, les vendeurs et les acheteurs de mieux-être. Je vais donc maintenant passer au stade supérieur en vous parlant, tout simplement, de matière, d’anti-matière et donc forcément de trou noir et de trou blanc. Un proton (sans jeu de mot) est un trou noir et son équivalent, l’électron, est un trou blanc.

Le trou noir se trouve du côté de la matière tandis que le trou blanc est dans l’anti-matière. Or, nous savons que l’Esprit, l’Un-Visible, notre Soi Supérieur se trouvent du côté de l’anti-matière (raison pour laquelle on ne les voit pas sous le microscope), tandis que le noyau de l’atome est parfaitement visible (normal puisqu’il est constitué de trous noirs qui absorbent toute la lumière qui vient de l’anti-matière…

Ainsi, un électron, un trou blanc, est une charge en rotation sur lui-même et autour de la matière, et qui donne, qui donne et qui donne. Dit autrement, il est le Ciel qui donne à la Terre. Voilà pourquoi les ions négatifs (ceux qui donnent) donnent la vie là où il y a manque… Cela faisant, comme tout est lumière, et donc information, l’électron est porteur d’une information que le proton s’empressera d’engloutir.

C’est à l’image du spermato (masculin, l’info, la géométrie) qui refile l’info à l’ovule (le féminin, la vibration, la matière) afin qu’un petiot puisse être mis en assemblage dans une matrice (un trou noir à un niveau supérieur). C’est donc sur ce point que je vais attirer votre attention car, comme vous le savez, l’espace entre la matière et l’anti-matière s’appelle la conscience.

Aussi ce qui différencie un ion d’un atome est que l’ion est un messager entre la matière et l’anti-matière, et qu’il va être chargé de l’information qui se trouvera dans l’épaisseur qui délimite la matière et l’anti-matière, et donc de la conscience dans laquelle il baigne. Dit autrement, l’ion ira incruster l’information qu’il aura captée au plus profond de vos atomes…

Ainsi si un ion négatif se voit ramasser une maladie vénérienne, la future maman va en hériter. En d’autres termes, si vous mettez un ioniseur d’ions négatifs dans un environnement détestable, il prendra cette information et la transmettra. C’est idem dans l’autre sens, si l’ambiance est bonne, il transmettra de la bonne info !!!

Voilà pourquoi il va être absolument impératif que, si vous ionisez votre eau de consommation, il faudra impérativement l’encoder Petit Poucet mais aussi l’encoder par votre pouvoir de l’intention (ce vers quoi vous désirez tendre) avec la cerise sur le gâteau qui s’appelle le feu du cœur.

En effet, si vous ionisez de l’eau à côté de matériel électrique, au moment du journal télévisé à plein régime et que vous buvez cette eau, c’est l’info du 20 heures qui arrivera dans vos atomes. Dit autrement, vous allez aider très grandement les involuants dans leur œuvre de destruction et de prise de contrôle de ce que vous êtes.

L’ionisation est un couteau à double tranchant. Ainsi, si vous ne savez pas cela, derrière votre intention louable de vouloir améliorer votre condition intérieure de vie cellulaire, vous ne faites, en fait, que l’empirer. C’est idem pour les ioniseurs d’air. Il est donc conseillé de vivre dans la bonne humeur afin que lorsque vous respirez, ces messagers captent votre intention, vos énergies humorales et aillent les amener à bon port.

Par contre, si vous êtes devant un film de boucherie ou d’horreur, vous savez quelle information sera amenée à vos cellules. Je suis conscient que plusieurs d’entre vous vont blêmir à la lecture de cette info, mais il vaut mieux être au courant que de continuer à se détruire inconsciemment. Idem, bien sûr, pour ceux et celles qui ont des vortexeurs…

Comprenez donc que l’ionisation sans conscience est une arme de destruction massive pour vos cellules, puisque l’ion ira porter l’information au sein même de vos atomes. Aussi, si vous prenez du recul, regardez combien de marcheurs s’intoxiquent à des profondeurs dont ils ignorent même l’existence. Ils pensent bien faire et c’est vrai, ils font bien mais pas dans le bon sens…

Il est donc normal que les progrès vibratoires soient faibles car, à l’image de la corde du pendu, plus ils gigotent et plus ils se tuent. Alors bien sûr, n’allez pas voir votre vendeur pour lui apprendre cela, car le pauvre, à part son chiffre d’affaire à faire pour sauver son entreprise afin qu’il gagne sa vie, il se rangera du côté scientifique officiel en disant qu’il les croit parce que lui-même n’est pas un scientifique…

Inutile donc d’aller se battre parce que vous allez y perdre votre énergie et vous avez d’autres choses à faire ! En effet, dans le prochain article, je vais vous décrire comment faire un vortexeur à vraiment pas cher, même si le design laisse à désirer. En effet, il y a aussi un autre élément dont les vendeurs de vortexeur n’ont pas pris en compte.

Je ne leur en veux pas parce que, justement, comme ils ne voient que la surface des choses à cause de techniques de mesure absolument préhistoriques malgré le fait que ce soit le dernier cri de la technologie actuelle, l’action de vortexage d’une eau est limitée dans le temps. Dit autrement, l’eau que tu auras vortexé pendant 1 heure aura perdu ses caractéristiques essentielles 1 heure après, avec quand même un petit résidu de plus qu’à l’origine.

En effet, pendant mes moult essais, j’ai forcément mesuré et remesuré toutes les heures, jour après jour, pour découvrir une triste réalité : Si tu veux avoir le bénéfice d’une eau ionisée par vortexage, il faut la boire quasiment de suite.

On comprend donc qu’installer un vortexeur en début d’installation d’eau fera en sorte que l’eau du robinet qui vous arrivera aura perdu non seulement toute sa ionisation mais aussi grandement tous les bénéfices mesurés en début de réseau. D’une certaine manière c’est bien, sinon les ions vous balanceraient des infos tragiques au niveau de vos atomes.

En effet, tout ce qui est fait sans conscience (et donc automatisé par une machine) ne vaut pas un pet de lapin. Ensuite, s’il faut vortexer chaque verre d’eau que vous buvez, ça va devenir une galère sans nom, à moins d’avoir soit un vortexeur à portée de main et avoir la patience qu’il roule pendant un temps certain, ou soit avoir une eau qui a été vortexée pendant au moins 24h d’affilée… Ainsi, si vous la buvez 6 heures après, elle est encore hautement chargée en ions négatifs.

Bref, l’ionisation est un atout évident et l’ionisation de l’eau passe principalement par un vortexeur, car ce dernier apporte aussi d’autres avantages dont je vous parlerai lors du récapitulatif de cette série. Et, dans tous les cas, il vous faudra être en conscience lorsque vous boirez l’eau, tout en ayant pris soin auparavant d’y balancer un maousse feu du cœur accompagné d’une intention claire et nette.

Certains d’entre vous font déjà ce type d’approche, c’est bien et il faut continuer. Cependant, avec les astuces que je vous refile, vous allez passer du stade de bricoleur en herbe à celui de professionnel aguerri. Vous pourrez alors, au passage, aussi abandonner des vieux machins ou techniques qui datent d’avant le Nouveau Monde car ils ne sont plus vraiment d’actualité.

Je vous donne donc rendez-vous au prochain article pour une séance bricolage. Je suis conscient que peu d’entre vous se sentiront capables de le faire mais, par contre, certains en feront peut-être une activité de service. Nous sommes là pour nous entraider et il y aura bien des jeunes au chômage ou d’autres bricoleurs patentés qui relèveront les manches.

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/94-traitement-de-leau-6-ionisation/

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. yenta

    Question géométrie je viens de tomber sur une info, dans un article, connue depuis déjà bien longtemps mais qu’il n’est pas me semble t’il inutile de rappeler. L’article de cet auteur entre
    infos intéressantes dit :
    Vous pouvez faire l’expérience suivante : vous remplissez 7 bouteilles semblables, en verre, d’eau de ville que vous mesurez avant de les placer de façon que l’une soit au centre et les 6 autres autour et se touchant entre elles. Vous entourez cet ensemble avec un lien (ficelle, cravate, élastique, peu importe).
    Quelques minutes plus tard vous mesurez le contenu de chacune des bouteilles et vous serez surpris de l’évolutions subie.
    Ceci est ce que l’on appelle l’énergie des formes: Tout cercle pointé à son centre dégage une énergie qui peut aussi bien faire monter le taux vibratoire de l’eau qu’adoucir un vin légèrement vert de fruit parce que trop nouveau.
    Le cromlech est une construction du néolithique constituée d’un cercle tracé au sol et dont le centre porte une pierre levée alors que d’autres pierres levées, généralement plus petites, sont disposées sur le cercle tracé.
    Lien de l’article http://www.arcturius.org/chroniques/eau-et-radiesthesie-sa-teneur-en-composants-du-champ-magnetique-terrestre-et-son-taux-vibratoire/

    Bonne journée à tous

  2. ryque

    en complément de l’article http://www.etudesetvie.be/nuisances/56-l-ionisation-de-l-air.html

  3. Teo

    Bonjour,
    A l’image des 7 bouteilles qu’explique Yenta, je crois que chacun de nous est vraiment la bouteille du centre qui capte et distribue tout ce qu’elle a en elle comme vibration ( conscience) avec les autres centres. C’est un potentiel énorme que nous possédons, que chaque particule possède, car toute apparence est manifestation de la vibration/conscience du TOUT. Nous nous sommes capable de se manifester, ,en invisible et visible mise en cause par nos yeux, parce que notre propre centre de conscience inter réagit avec ceux des autres comme limitation et dédoublement, ce qui permet « la location de la conscience » qui devient un corps de matière plus ou moins dense en fonction de son taux vibratoire.
    Une vie harmonieuse s’épand autour de nous et en nous dès que nous sommes conscient de l’interaction vibratoire que nous émettons sous forme de fréquences ou ions pour en recevoir en retour d’autres en complémentarité puisque telle est la loi du cause à effet. Donc, pour moi le service aux autres consiste à apporter des fréquences que je juge bénéfiques aux autres (actions et pensées) pour que les pensées des autres (cailloux, plantes, animaux, humains, les mondes invisibles à mes yeux ou à ma conscience humaine) envers moi soient de la meilleur fréquence possible…
    Teo

    1. yenta

      Bien vu Teo. Tu as été au fond du sujet 🙂

      yenta

  4. oxo

    « Pour bien choisir votre ioniseur, veillez à ce qu’il ne produise ni ozone, ni oxyde d’azote, ni oxyde de carbone. »

    le ioniseur proposé en produit pou pas ?

Les commentaires sont désactivés.

«

»