«

»

Imprimer ce Article

Actu du 16 novembre 2013

Plusieurs d’entre vous se sont inquiétés de mon silence radio depuis ma dernière publication. Hé bien je vous rassure car ce n’était que le calme juste avant la tempête. En effet, ayant plusieurs chantiers en cours, il a fallu que j’en termine certains, démarre d’autres tout en continuant ceux en cours. Bref, je vais aborder cela dans l’ordre dans cette actu tout en ayant à l’esprit que nous sommes à grosso modo 1 mois de l’ascension programmée d’Eléa et que les derniers mètres vont être chaud !

1 – Accès blog
Comme l’on pu le constater un certain nombre d’entre vous, il n’a pas été facile de s’inscrire à ce blog pour accéder aux articles. Nous faisions donc avec le “bug” dudit programme en espérant que les auteurs du programme corrigeraient le tir mais cela n’a pas été le cas pour la simple et bonne raison c’est que leur programme n’est pas en cause mais plutôt le navigateur employé par l’utilisateur.

Ainsi selon les configurations personnelles (et les choses invisibles modifiées par les mises à jour incessantes des systèmes d’exploitation comme Windows par exemple) faisaient que quelquefois ça marchait alors que d’autres fois c’était impossible. Cela dépendait aussi du matériel utilisé comme Ipad par exemple. Bref, la seule et unique solution consiste donc, non pas à changer de programme car cela vous redemanderait à tous de vous réinscrire, est tout simplement de le supprimer définitivement.

Cela amène donc à ce que tous les articles soient disponibles à tous mais en même temps cela m’oblige à fermer les commentaires. Ce dernier point n’étant pas crucial compte tenu des commentaires laissés, les personnes désirant me dire quelque chose devront passer par l’adresse email laissée en haut du blog.

2 – L’avant Ascension d’Eléa

C’est la période qui nous sépare de maintenant à Noël. Elle est cruciale puisque cela demande 2 choses incontournables : 1) Finir de mettre en place le réseau d’amorçage de la grille cristalline et 2) Rassembler l’équipe de 12+1 crânes de cristal. Bref, cette partie étant très importante, je vais faire un article complet sur la question qui normalement devrait paraitre demain.

Cet article vous détaillera plus en détails les tenants et les aboutissants afin que les personnes qui se sentent concernées puissent passer à l’action. En effet, je vous rappelle que c’est un travail d’équipe où toute dissension pour cause d’égo ne doit pas exister. Dit autrement, quoi que vous ayez pu faire avant n’est d’aucun intérêt car l’essentiel est de faire le travail en tant que représentant de l’humanité et pour maman Eléa.

3 – L’Ascension d’Eléa

Elle commencera effectivement du côté du solstice d’hiver avec un delta de plus ou moins 3 jours. En effet, la date finale pour la cérémonie nous sera communiquée dans les derniers jours car vous pouvez vous en doutez notre calendrier grégorien ainsi que la vision “courte” des astres orbitant autour de notre soleil n’est pas suffisante pour connaître exactement l’alignement optimal avec le soleil central.

De plus, comme dans tout moteur à explosion, il y a comme on dit “une avance à l’allumage” à régler afin que le moteur puisse tourner correctement et donc ne pas caler. Dit autrement (j’en dirais plus demain dans mon article), il faut que l’étincelle d’amorçage soit faite avant afin que le “moteur” de la grille cristalline puisse être démarrer lui aussi juste au moment le plus propice par rapport à l’alignement. Bref, cette synchronisation n’est pas aussi simple que de regarder une date dans le calendrier…

4 – L’Après Ascension d’Eléa

Une fois la spirale d’amorce lancée, l’Ascension d’Eléa continuera sur plusieurs mois puisque cela s’étendra à la planète entière. Pendant ce temps là, il sera demandé aux marcheurs de monter le plus en fréquence possible afin qu’un maximum de personnes puissent aller le plus haut possible et être éventuellement éligible pour partir avec Eléa dans les derniers mètres comme on dit.

En effet, il y a bien les 10 planètes mais il y a aussi les planètes relais dont je n’ai pas pu vous parler auparavant puisque monsieur Bleu y avait mis le holà. En effet, c’était un peu prématuré d’en parler, j’en conviens, mais cela n’a pas vraiment aidé à booster ceux qui avaient la niaque. Je vais donc revenir sur le sujet dans un autre article pour vous faire comprendre qu’il existe des chemins prévus pour contourner l’inéluctable.

Certes, cela ne sera pas de tout repos et c’est la raison pour laquelle j’ai été aussi silencieux en cette première quinzaine de novembre. En effet, Corinne et moi avons suivi une formation “angélique” spécialement costaude afin que nous transmettions tout cela au plus grand nombre. Il y aura donc une partie “théorique” avec les exercices à faire qui sera mis en ligne sur un nouveau blog forcément ouvert à tous.

Et secundo, il y aura des conférences-stages autant que l’on pourra en faire. Je vous rassure tout de suite (et pour faire taire les mauvaises langues) tout sera gratuit à l’exception des frais de transport et d’hébergement laissés aux stagiaires. D’ailleurs, j’espère qu’à ce titre que toutes les personnes qui pourront mettre à disposition des locaux et des chambres seront les bienvenues.

En effet, l’objectif est de faire qu’un maximum de marcheurs puisse atteindre les fréquences les plus hautes par une maîtrise de leur corps de manifestation et ensuite, pour les plus avancés, de leur cube métatronique. Il m’a donc été demandé de mettre en forme et en ligne un certain nombre d’enseignements connus de l’humanité mais impropre à l’avancement tellement ils ont été trafiqués et enrobés dans des croyances et bondieuseries diverses.

Dit autrement, on me demande de faire à la 345D c’est-à-dire d’utiliser un langage simple, un vocabulaire basique emprunté à aucune religion ou langues étrangères telles l’hébreu ou le sanscrit et tout ceci accompagné par des schémas clairs et limpides. En d’autres termes, le nouveau blog sera un enseignement simple, accessible et surtout traduisible facilement dans toutes les autres langues. Il va s’en dire qu’il n’y aura aucun droit d’auteur (comme c’est le cas déjà pour tous mes blogs) et donc que tout pourra être dupliqué à volonté selon les règles de la netétiquette (tu ne modifies rien et tu cites la source).

Partant de là, en arrière plan, 345D sera complété par tous les articles utiles (et vidéos s’il y en a) étant paru sur Khubya.net et etresdelanature.fr à la vitesse qu’il nous sera possible de le faire afin qu’il n’y est plus que 2 blogs : 345d.fr et le nouveau blog.

Comme vous le voyez, tout cela c’est du boulot mais cela n’est rien par rapport à l’objectif visé. Ainsi pour le mois à venir, je vais rester concentré sur la finalisation de la grille cristalline et la réunion d’amorçage avec les 12+1 crânes. Une fois cela fait, j’embrayerai sur les conférences-stages et le futur blog pendant que les EDLN du monde entier ascensionneront avec maman Eléa.

Grosso-modo cela devrait se terminer du côté du solstice d’été et c’est là que maman Eléa avisera de combien de petits pieds seront du voyage. Et puis, même si vous vous dites que vous ne serez pas de la partie, laissez-vous au moins la possibilité de comprendre ce que veut dire un saut quantique car beaucoup utilisent ce mot sans avoir rien compris à sa profonde signification.

De plus, et vous le verrez au fil de mes publications sur le nouveau blog, la fameuse nuit de l’âme censée nous foutre les chocottes n’est qu’une simple banalité-formalité une fois que vous avez la maitrise de votre corps de manifestation. Il en a été fait tout un plat parce qu’il a été vu sous un angle égotique et donc de peur mais une fois que vous serez centrés dans votre véhicule de manifestation vous découvrirez que ce n’était qu’un épouvantail à moineau ! Normal, me direz-vous, car c’est pour faire fuir les corbeaux…

Je vous dis donc à demain pour la prochaine étape d’action. Cela ne concerne que quelques uns d’entre vous directement mais concerne, au final, la totalité des EDLN. En effet, si maman Eléa part sans sa garde-robe (les EDLN), vous pourrez être assuré qu’aucun préhumain (les bijoux) ne la suivra assurément. Nous sommes les auteurs du bordel actuel et c’est à nous de faire les preuves (même si nous sommes une minorité parmi les minorités) que nous pouvons nous unir et aller au-delà de nos égos séparateurs.

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/actu-du-16-novembre-2013/

«

»