«

»

Imprimer ce Article

L’arbre de la Liberté

Dans un coin de Bretagne, un jour de l’année 1789 un arbre fut planté au nom de la liberté. Depuis lors, il continue toujours à grandir car personne n’oserait penser un instant à couper un chêne si majestueux mais aussi assez étrange. En effet, ce n’est pas le drapeau tricolore accroché fièrement à un autre arbre au début du chemin qui y accède mais surtout à quelque chose d’inhabituel.

Comme vous le savez, le préhumain est surtout bouché à l’émeri c’est-à-dire que son mental crie si fort qu’il en est presque incapable de comprendre pourquoi son corps aime être en cet endroit. Il y vient parce que-ci ou parce que-ça mais en ignore pleinement les véritables raisons. De plus, on ne sait pourquoi il a été décidé de planter cet arbre de la Liberté ici car cela aurait pu être à n’importe quel autre endroit. mais non, c’était ici et pas ailleurs…

La raison en est fort simple c’est parce qu’à cet endroit précis il y a un vortex d’une réelle importance. Hé oui, quand un être humain ressent à travers son corps physique une élévation de fréquence, il va tout naturellement revenir à cet endroit en prétextant tout simplement qu’il s’y sent bien. Et puis, avec le temps, il trouvera moult raisons mentales afin de pouvoir s’échapper de son monde de 3D et retrouver un lieu qui le gargarise vibratoirement parlant.

Ainsi quand une personne me parla de cet arbre de la Liberté, et surtout de son envie incontestable de m’y emmener, j’ai tout naturellement suivi la musique car l’expérience m’a enseigné que lorsque quelqu’un (et à priori un nombre certains de personnes) vous dit qu’il s’y sent bien, ça ne coûte rien d’y aller voir. C’est donc ce que j’ai fait avec Corinne et effectivement cela nous est devenu d’une évidence que c’était un lieu spécial quand on a vu l’ampleur de l’arbre.

Vous savez, vous pouvez planter n’importe quel arbre dans un jardin public et dire qu’il a été apporté par tel ambassadeur et que ceci et que cela mais là c’était différent. La grandeur exceptionnelle de l’arbre en termes de surface surprend.

arbre_05Arbre_06La photo n°1 où j’étends les bras (soit environ 2 m) vous montre qu’une branche horizontale d’un bon 15m voire plus ce n’est pas courant. Mais ce qui l’est encore moins, c’est le nombre de branches qui partent à partir du tronc.

Arbre_04Aussi quand vous voyez un arbre qui sort un peu de l’ordinaire en termes de taille par rapport aux autres aux alentours (en moyenne) vous êtes sûr qu’il est alimenté par un vortex. En effet, l’énergie dégagée par le vortex est un stimulant puissant pour la vitalité de ce qui y pousse.

Et paf, dès le premier mètre sous l’arbre l’énergie était intense au point qu’il n’y avait plus de doute concernant un vortex. Pourtant il n’était qu’à environ 30 à 40% de sa puissance. Vous vous doutez bien que là où il y a un vortex, il y a un être de la Nature qui le garde…

On a donc pris contact illico presto.On peut dire qu’il fut étonné car ça faisait des éternités que des humains ne lui avait pas parlé (pour ne pas dire jamais…). Aussi pour mieux comprendre comment nous fonctionnons Corinne et moi, je vous explique.

C’est à moi de poser les questions et de donner des réponses (d’où intervention de mon mental) tandis que Corinne canalise totalement et sans aucune intervention du mental d’où une fiabilité plus grande des réponses. Jusqu’à maintenant on fonctionnait comme cela mais depuis quelques jours, je peux enfin causer en direct au delà des simples oui-non que je recevais avant.

Il est clair que procéder que par des questions est un peu délicat pour amener une discussion naturelle. Il faut donc être patient et progressivement, des réponses nettement plus longues sont reçues et c’est là que votre mental amplifie le doute quant au bienfondé de ce que vous entendez.

Ça pédale donc dur-dur dans les débuts car vous ne savez pas si c’est du lard ou du cochon mais au fil du temps (et surtout si vous recoupez les réponses avec un autre canal qui entend aussi) alors le doute s’atténue au point que vous percevez mieux les différences de personnalité de vos interlocuteurs.

Bref, mon central téléphonique commence à fonctionner et c’est un réel plaisir de savourer que vous pouvez causer avec n’importe qui dans l’invisible à la seule condition que vous connaissiez son n° de téléphone c’est-à-dire son nom…

Vous vous doutez bien que je ne vous donnerais pas le nom de cet EDLN car une règle prévaut en leur monde (à l’image du nôtre quand on y regarde bien). Quand quelqu’un vous donne son n° de tél ce n’est pas pour le diffuser à tout le monde car personne n’aime être dérangé par des personnes qui lui sont totalement inconnues. La confidentialité est de mise et dans certains cas, on vous mentionne qu’ils sont en liste rouge et que leur n° est ultra-confidentiel.

Dans ce dernier cas, c’est un signe de confiance total et cela est surtout pratiqué quand on appelle des dragons par exemple. Quelques fois vous pouvez faire une bévue mais sachez que si vous donnez délibérément leur nom à qui veux-tu en voilà, vous êtes sûr que la confiance sera non seulement définitivement rompue mais que vous aurez une marque “sur le front” indiquant que vous êtes non-fiable. Bref, une sorte de bannissement à vie….

Il est donc important d’être vrai, sincère et authentique car sinon n’importe quel EDLN vous remisera au placard ou mieux vous baladera totalement en vous donnant des réponses absolument à côté de la plaque. Déjà, par définition, ils sont joueurs alors si vous leur tendez la perche vous êtes sûr et certain qu’ils vous berneront comme ils le veulent puisqu’ils peuvent voir en vous alors que vous pas du tout. Vous êtes l’aveugle et eux les voyants alors d’après vous qui va gagner ?

Bon, en revenant avec notre Elfe, il se demandait pourquoi nous lui parlions alors que personne d’autre ne le faisait. Je lui ai donc raconté que cela était très nouveau pour nous et que nous étions sur un chemin d’expérimentation qui nous menait vers cela. En tout cas, il fut heureux de savoir qu’un humain ça pouvait causer avec eux. C’est alors qu’on embraya sur des choses pratiques…

Je lui ai demandé s’il voulait qu’on active son vortex c’est-à-dire qu’on lui donne un peu de patate. Il répondit par l’affirmative alors on lui demanda s’il voulait le protocole d’entrée (une sorte de symbolisme énergétique). Il répondit qu’il ne connaissait rien du tout de cela alors Corinne et moi l’avons fait et ensuite nous avons pousser le vortex à 100%.

Hé oui, dans la tête des gens un vortex est soit ON ou soit OFF ce qui est totalement faux puisqu’un vortex évolue selon des paramètres de température, d’humidité et aussi de la position du soleil c’est-à-dire l’heure de la journée. Ainsi si le temps est couvert cela ne sera pas pareil que s’il fait un soleil de plomb, etc… Les gardiens sont donc toujours friands d’avoir un vortex à 100% car cela d’une certaine façon le recentre et le stabilise.

En effet, un vortex c’est comme une toupie et plus sa vitesse est basse et plus ça vacille. Ils sont donc très content que vous relanciez la machine à 100% car cela leur permet de repartir sur de bonnes bases. Alors quand vous faites cela, c’est un coup de pouce mais si vous revenez 2 fois par jour et sur plusieurs jours, on peut dire alors que c’est carrément une grosse maintenance que vous effectuez.

J’en profite donc au passage pour vous faire comprendre que vous ne pouvez en tant qu’humain utiliser la puissance du vortex pour votre propre utilisation car sinon le gardien arrête carrément le vortex. Dit autrement, faire croire qu’un humain peut contrôler cette source d’énergie pour des raisons égotiques relève de l’ignorance totale tout simplement. Seuls ceux qui n’ont jamais activé de vortex peuvent raconter des conneries à ce sujet.

Or d’après vous qu’est-ce qu’un EDLN voit en premier chez vous ? C’est votre désir de manipulation. Dit autrement si vous essayez de ruser ou de les piéger vous serez automatiquement renvoyé dans les cordes et secundo au passage vous serez tagué comme étant un “involuant”. Autant dire que vous aurez droit à 2 ou 3 tentatives et qu’après vous serez complètement grillé pour la vie. Bref, votre casier judiciaire vibratoire sera plein jusqu’à la coupe !

Seul l’égo peut faire dire que l’humain est supérieur à l’invisible alors autant il peut y avoir des involuants parmi les esprits “élaborés” autant cela est impossible chez les EDLN. Dit autrement, si tu veux exploiter les EDLN à ton profit, ce n’est surtout pas en voulant les manipuler au profit de ton égo. Mais bon, comme je l’ai dit, seuls les ignorants peuvent mettre de la conviction profonde dans leurs racontars et-ou pseudo-sciences.

Cet Elfe nous raconta donc que cet arbre est effectivement connecté à l’égrégore de la liberté d’où ses innombrables ramifications. Cela étant, je lui ai demandé s’il voulait bien qu’on soigne les nombreuses branches cassées. Il nous répondit que oui alors Corinne et moi on s’est mis à soigner tout ce que l’on pouvait voir. On a fait le plus gros car au bout d’un certain temps notre machine sature et n’arrive plus à le faire.

Voyant que nous étions obligé de nous arrêter malgré notre intention, il nous lâcha :”Vous avez guéri une partie de l’humanité”. Un peu interloqué par cette réflexion, je vis en moi l’image des innombrables morts, boucheries et atrocités commis au nom de la Liberté. C’est alors que nous nous sommes compris que l’égrégore de la Liberté était loin d’être un égrégore de paix et de sérénité mais qu’il était la somme de toutes les atrocités commises en son nom…

C’est ainsi qu’au détour d’un arbre, vous comprenez que les plus grandes valeurs sont totalement accaparées par les “involuants” afin de manipuler des moutons qui donneraient leur vie, leurs émotions, leurs sentiments pour une juste cause. Leur manque de recul et les règles de formatage socio-culturelles font alors leur office au profit d’entités qui se foutent royalement de votre liberté puisque vous leur avez donné…

L’arbre de la Liberté laisse donc en moi ce sentiment que tout est perverti dans le monde de 3Det que ceux qui pensent qu’il faut sauver quelque chose sont eux-mêmes dans l’illusion d’un mental qui leur dit de positiver afin de ne pas sombrer définitivement. Prenez du recul et regardez bien la chose et vous découvrirez que votre égo et mental-égo jouent sur du velours. C’est subtil et ça marche d’enfer car le simple fait de penser qu’il faut sauver quelque chose fait de vous un générateur d’énergie pour les involuants eux mêmes….

Bon, le terrain semble glissant et il l’est forcément puisque c’est le principe même de la dualité en ce monde de 3D. Sortez donc du jeu de la réaction du “je suis pas d’accord” car il est évident que seul un égo peut émettre cette idée. Chez les EDLN il n’y a aucun opposant à quoi que ce soit puisqu’il y a harmonie avec ce qui est. Méditez sur ça et vous verrez que l’on s’est fait entubé profond mais vraiment très profond….

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/larbre-de-la-liberte/

«

»