«

»

Imprimer ce Article

Opération du Petit Poucet : Techniques d’encodage des cours d’eau et lacs

pont2PEncoder un cours d‘eau peut sembler simple au premier abord, cependant un brin de technique associé à une organisation logique et méthodique donnera des résultats beaucoup plus rapides. Ainsi chaque élément isolé, s’il se coordonne avec d’autres éléments isolés utilisant des méthodes identiques, amènera un effet boule de neige impossible autrement.

L’idée est donc d’agir là où ce sera le plus efficace,  et donc le plus proche possible de la source de la rivière afin que, dans son élan, elle balaye ce qu’il y a devant. C’est l’idée principale de la technique que j’ai appelé le barrage-bouchon. Appliquée correctement et sur un tronçon suffisant, l’effet est quasi immédiat et se cumule en un temps record avec les autres actions.

Je vous ai donc fait une petite vidéo pour vous faire comprendre le principe de base. Je vous propose donc de la regarder tout de suite pour vous en dire plus long par la suite.

OPP_01

Télécharger la vidéo (fichier mp4 – Clic droit « enregistrer sous » ) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 29 mn

Bien maintenant que vous avez visionné le principe, je vais résumer tout cela afin que vous puissiez entrevoir la puissance d’un tel principe. En effet, l’encodage-nettoyage de l’eau demande de prendre en compte deux considérations : la phase encodage elle-même et la phase montée en puissance.

La phase encodage est soumise au problème de la dilution, puisque de l’eau nouvelle (eau de pluie, de source, etc…) ainsi que de l’eau viciée-polluée (égouts, rejets industriels, etc…) est constamment rajoutée. Il faut donc faire en sorte que systématiquement toute eau nouvelle soit encodée le plus près possible de sa source d’émission.

La phase montée en puissance ne peut se faire qu’à la seule condition que toute eau soit déjà débarrassée de tous les codes involuants, viciés, corrompus et inutiles. Il ne faut donc pas s’attendre à avoir une eau montée à 10 puissance 100 s’il y a toujours de l’eau à zéro (pour ne pas dire négative) qui vient la diluer et lui rabaisser le niveau énergétique.

La technique du barrage-bouchon, si elle est appliquée dès la naissance du cours d’eau, sera donc extrêmement efficace à contrario que faite que sur certains tronçons seulement. Cela demande donc une action organisée, et à cet effet nous avons fait un relevé général de tous les affluents des fleuves principaux de France ainsi que de presque toutes les grandes villes qui sont des points noirs super lourds en termes de rejets toxiques…

Nous allons donc faire un suivi “global” à ce niveau de maillage sur la France, mais pour les mailles plus fines, ce sera à chacun de s’organiser. Nous vous donnerons les outils à dispositions pour faire les choses dans l’ordre et donc éviter que des petits pieds refassent ce qui a déjà été fait. Cela sera détaillé dans un autre article à venir (OPP :  Bassins Fluviaux Français), restons sur l’aspect technique.

Nous avons vu l’aspect phase encodage et l’aspect montée en puissance, alors maintenant abordons les 3 outils que nous avons à notre disposition pour encoder l’eau. il y a bien sûr les pierres elles-mêmes, mais aussi l’eau déjà encodée. Nous allons voir dans le détail la force de chacun de ces outils, car ils sont complémentaires bien que pouvant être utilisés seuls.

L’eau encodée (O2P)
A l’image de l’eau pour la consommation, vous savez que le fait de mettre un peu d’eau encodée dans une bouteille presque pleine d’eau non encodée fera que cette dernière montera forcément en puissance. C’est juste une fonction de temps mais à ceci près, c’est que l’on ne rajoute pas d’eau en cours… Cependant, au fil du temps, une sorte d’épuisement apparait, d’où la nécessité d’avoir une eau de référence (article que je vais remettre à jour car la Version 2 de l’encodage amène des nuances importantes par rapport à la version 1).

La force de cet outil est sa capacité d’encodage ultra rapide. C’est en soi une bombe qui, à un moment t, fait de gros dégâts mais qu’il faut renouveler régulièrement. Son avantage est sa force brute explosive et son inconvénient est qu’il faut le refaire régulièrement pour maintenir l’effet.

Les cailloux encodés
Leur avantage est que l’encodage est permanent (et ne s’épuise pas) mais il lui faut du temps pour s’exprimer. C’est lent mais c’est du lourd. C’est donc à l’image des troupes de soldats. Or, il existe des soldats de force différente et j’en distingue 4.

1) Le 2C2P – c’est un cristal de roche ultra limpide et de haute qualité donnant l’avantage d’une grosse puissance d’émission sur un spectre vibratoire maximal. A ce titre, il est recommandé pour l’eau de consommation directe dans un organisme vivant. Son inconvénient : le prix…

2) Le C2P – c’est un cristal de roche de moindre qualité, donnant de la patate mais sur un spectre plus limité dirons-nous. Son utilisation peut être généralisée à toute eau n’étant pas bue par un préhumain. Il peut donc servir à tout, même dans l’utilisation domestique car son gros avantage est qu’il coûte 2 fois cher que son grand frère le 2C2P. C’est donc le top tandis que le 2C2P est le top du top.

3) Le Q2P – c’est un cristal de quartz. Il est donc diminué en termes de patate, mais sa force vient que son coût est très faible et donc il a l’avantage du nombre. Ainsi, au lieu d’avoir un super héros comme le 2C2P ou une équipe d’élites comme le C2P, les Q2P c’est carrément les très bons.

4) Les P2P – ce sont les autres pierres moins silicées ou pas du tout.A comparaison ce sont les troupes et leur force c’est leur très très grand nombre et à un prix avoisinant la gratuité ou presque. En d’autres termes c’est la chair à canon…

Du Molotov à Hiroshima
Ainsi, si vous balancez une ou des pierres encodée PP , l’effet sera là comme un ou des individus avec leur kalachnikov débarquant en plein centre commercial, mais si vous lui ajoutez un spécialiste des explosifs et un ou deux spécialistes en ouverture de portes, le résultat sera optimal.

Dit autrement, lancer un 2C2P fera du travail mais se fera quand même submerger par le nombre (l’eau qui se renouvèle), et donc ne pourra pas monter en puissance. Faites de même avec un C2P et le résultat sera encore moins bon, et ainsi de suite. Par contre, si vous ajoutez les forces de chacun, comblant ainsi les faiblesses des autres, vous obtenez un résultat surprenant au-delà des espérances.

En gros, et je l’ai déjà dit dans la vidéo, en utilisant :
a) De l’eau déjà super encodée (O2P) que vous verserez à l’endroit où vous avez mis les pierres va casser l’inertie initiale de l’encodage dûe à la pression du milieu ambiant.

b) Puis balancez les troupes selon vos finances (P2P avec Q2P en renfort) en prenant en compte les paramètres de débit de l’eau (pour éviter la problématique de la dilution).

c) Rajoutez-y un C2P qui, lui, aura pour mission la montée en puissance qu’il pourra faire d’autant plus facilement que les bourrins (voir petit b) auront déblayé le terrain.

Dit autrement, 1) tu fais exploser une bombe (l’O2P), tu lances les troupes à l’assaut (P2P commandés par un Q2P) qui font le ménage, permettant ainsi au spécialiste (le C2P) de faire calmement son travail d’ouverture des portes des coffres.

Je sais, ça fait très guerrier, mais l’essentiel est de comprendre que si vous envoyez une seule pierre encodée PP pour braquer le centre commercial, les chances de succès sont faibles, surtout vu le nombre de matons de la sécurité qu’il y a aux coins de chaque magasin…

Ceci m’amène donc à l’autre sujet qui est celui des débouchages des rivières des villes importantes. A l’image du pauvre gars encagoulé qui se pointe dans le centre commercial (la ville des involuants avec tous les matons), la chance qu’il ne se fasse pas serrer est très faible. Il faut donc agir autrement en travaillant en amont.

Ainsi, si une eau encodée et hautement énergétisée se pointe devant le centre commercial, ce dernier se videra plus vite que la vitesse des tapis roulants et escalateurs. Il n’y aura même pas de combat, sauf à part quelques matons qui voudront se la jouer et qui de toute façon capituleront tôt ou tard.

L’effet barrage-bouchon est la seule stratégie qui permettra d’éclaircir durablement les eaux des grandes villes. Cela faisant, l’eau étant conductrice, elle emmènera avec elle dans son écoulement une grande partie de la merde électromagnétique générée par la ville et qui sera recyclée grâce à cette eau dopée.

C’est ainsi que, par des actions individuelles organisées en amont, la très grande majorité collective se verra nettoyée de bien des soucis de santé et d’enfermement passif. Aussi, peut-on espérer que cela leur facilitera l’ouverture des écoutilles face aux nouvelles énergies du Nouveau Monde.

Si un nombre suffisant d’individu s’unissent pour agir dans des actions coordonnées et unificatrices, la masse critique sera atteinte afin que justement le tout puisse enfin bouger vers un ailleurs qui ne sera plus forcément celui des involuants. L’aide ne viendra pas de l’extérieur mais des joueurs eux-mêmes, sinon à quoi servirait-il d’être venu jouer si on restait dépendant de hiérarchies “supérieures” ?

Mon ami, mon frère, il ne tient qu’à toi de jouer. Il ne tient qu’à toi d’agir en solo ou en groupe. Il ne tient qu’à toi de faire à ta manière ou selon des directives basées sur le fruit de l’expérience. Il ne tient qu’à toi de savoir de combien de temps et d’énergie tu y consacreras. Il ne tient qu’à toi de voir ce que tu veux faire pour l’humanité, les EDLN et maman Urantia-Gaia-Eléa.

Laurent DUREAU

PS1 : Pour les lacs, étangs et trous d’eau, seule la masse d’eau est à prendre en compte mais aussi le délai dans lequel tu voudrais voir changer les choses. Tu peux donc réutiliser la technique O2P + P2P en y ajoutant du C2P et Q2P si tu veux que cela déménage plus vite. Si le lac est grand, prévois alors plusieurs points autour du lac.

PS2 : Pour fabriquer de l’O2P en grande quantité, trouve un récipient suffisamment grand (fût de 200 l, une vieille baignoire, une auge, un bassin, la piscine gonflable des enfants ou carrément ta piscine) et mets-y une grosse quantité de cailloux encodés 2P. Ça va monter en puissance dare dare et tu n’auras qu’à prendre quelques bouteilles de 5 l à chaque fois que tu iras en virée d’encodement. .
D’ailleurs pour les piscines personnelles, je recommande fortement de le faire, car quoi de mieux que se baigner dans une eau de jouvence ? Les dames vont apprécier tout autant que les messieurs, n’est-ce pas ! (surtout que les dames seront d’autant mignonnes et les messieurs d’autant regonflés…)

 

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/operation-du-petit-poucet-techniques-dencodage-des-cours-deau-et-lacs/

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. AmPLi

    Merci à Tous pour votre magnifique œuvre.
    Je me suis demandé à la lecture de ton article si çà ne serait pas une bonne idée que de transformer toutes les retenues d’eau en bouchon-barrages. En Alsace par exemple je pense que ce serait la solution la plus rapide et si on y rajoute toutes les gravières, les étangs de pêche, les fontaines sur les places de villages les puits, …
    Je connais un peu moins le reste de la France, mais un barrage énorme comme celui de Serponçon près de GAP dans le 05 ou les retenues d’eau en amont de PARIS et li y en a beaucoup d’autres pourraient être une 1ère étape.  » j’dis çà, j’dis rien !! « , mais c’est peut-être une question à poser à qui de droit.

    Cœurdialement,

    Claude

    1. Laurent

      Merci Claude de ta remarque. Elle sera mise plus en avant dans la vidéo du prochaine article qui décrira le pourquoi du comment. 😎

  2. Coton la Brodeuse

    Merci au Chef de Guerres, Stratège hors paires,qui depuis les espaces temps parallèles œuvre à la reconquête de la pureté d’Urantia-Gaïa 😆

  3. Agnès

    Merci ❗
    suis ravie de participer à cette belle aventure
    redonner de la vie à notre élément principal qu’ est l’ eau de Maman Urantia-Gaïa rien que d’ y penser mon corps tout entier vibre 😉
    Merci du fond du cœur à toutes les équipes du Sol au du Ciel 😉

  4. Serge

    oui, la piscine, j’y avais deja pensé.
    J’attends ma commande de pierres de cristal de roche et c’est parti!
    Aprés ce sera le tour de l’étang de pêche, juste à coté 😉

  5. denise

    participer à une oeuvre pareille dépasse toutes mes espérances imaginées et imaginables pour mon petit mental ! merci infiniment d’etre notre chef stratège !

  6. Teo

    J’ai remarqué qu’il y a des « bras » parfois de part et autre d’une fleuve ou rivière qui retiennent l’eau plus longtemps avant de rejoindre le cours d’eau principal de nouveau et donc qu’il faudrait doper ces endroits pour obtenir une eau de référence O2P qui se fait le travail de mélange tout seul avec le fleuve ou la rivière.

  7. gilles

    Merci à Laurent pour le mode d’emploi si bien détaillé, une fois que j’aurai reçu les cristaux de quartz gemme encodé je me mettais à l’oeuvre en Alsace pour une action structurer purement réfléchi et systématique(une fiche par lieu avec jeté de cailloux+eau ,ou gravier + photo numérique)( tout le monde n’a pas le même ressenti,et comme ont dit un dessin vaut mieux qu’un long discourt pour la transmission,) avec les sources;rivières aériennes et souterraine,les fleuves,lacs,étangs,fontaines,station d’épuration,captages d’eau, égouts, central nucléaires,puits,barrage hydraulique,réserve d’eau de distribution pour les villes et communes,châteaux d’eau …Pour l’instant je rassemble le maximum de cailloux de quartz en attendant la venu de Laurent dans notre belle région

  8. Serge

    Bonjour Laurent

    J’habite à la frontière de Bâle (Suisse) et en passant sous ce pont:

    http://www.google.ch/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.letemps.ch%2Frw%2FLe_Temps%2FQuotidien%2F2013%2F10%2F29%2FTemps%252520fort%2FImagesWeb%2Fweb_Rhin–672×359.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.letemps.ch%2FPage%2FUuid%2F4825e04c-400e-11e3-8d36-61fd0ee8c5cf&h=359&w=672&tbnid=M6Za21n-Y9VSVM%3A&zoom=1&docid=GqcnbHj10ceV-M&ei=O-fEU57dB6vMygO0noLgCA&tbm=isch&client=firefox-a&ved=0CGkQMyg_MD8&iact=rc&uact=3&dur=1007&page=3&start=50&ndsp=30

    je me suis dit qu’il serait un bon candidat pour un encodage du Rhin, tout en pierre anciennes, beaucoup de pieds dans l’eau et assez en amont du fleuve 😎
    C’est vraiment dommage que d’autres personnes ne sont pas en mesure d’encoder, car tout ceci se propagerait à la vitesse grand V.

    1. Laurent

      Assurément il va en faire partie car déjà quelques fribourgeoises ont acté en allant encoder quasiment la source du côté du lac de Kontanz. La relève sera prise par nos amis alsaciens et ça commencera forcément du côté de Bâle. Je me ferais donc un plaisir d’encoder ce magnifique pont lors de mon passage dans l’est ! 😀

      1. Serge

        Génial! Ca donnera peut-êrte l’occasion de se voir 😎
        Je suppose que tu voulais dire « lac de Konstanz » (Constance)

  9. julien

    bonjour, en attendant le prochain article, je note les principaux fleuves et affluents, j’ai découvert un affluent qui s’appelle la VIE, alors là petit poucet passera par là 😉

  10. sencell

    J’ai trouver un site pour nous mettre d’accord sur tout les encodage et lieux que nous faisons!!

    http://petitpoucetlaurent.travelmap.fr/admin/login

    Identifiant : petitpoucetlaurent
    pass : Ecodage0

    Il suffit d’aller dans nouveau voyage et d’indiquer les lieux ou vous avez encoder!
    n’oubliez pas de mettre un titre en séquence avec le lieux.
    vous verrez une fois lancer on ne pourra plus s’en passé
    je reste dispo pour les questions
    la seul chose ne pas mettre la houache dans le mots de passe et l’identifient et ne pas effacez les voyage des autres

    Merci pour votre collaboration a organisez un site vraiment utile
    amour et paix pour vous mes miroirs

    1. Brigitte

      Salutations Sencell,
      ton site ne fonctionne pas (pas moyen d’entrer).
      Par contre, comme nous l’avons indiqué à plusieurs reprises, un site est en train d’être créer pour reprendre tous les points déjà notés dans les groupes du réseau et pour en rajouter d’autres.
      Patience … En attendant, il suffit de noter cela sur géoportail, comme Laurent l’a expliqué.

  11. chipie30490

    Il y a le barrage de vallabregue entre beaucaire et montfrin le Rhône et le gardon se rejoignent pour aller se déverser dans la mer

  12. chipie30490

    j’habite dans un endroit ou il y a plein de petit court d’eau au bord des champs de vigne. mon propriétaire a installer une pompe de façon a utiliser cette eau. comment puis je encoder la pompe ainsi que les court d’eau pour en faire profiter tout le monde ? je monte dans un ranch qui a le même principe les chevaux boivent cette eau, on les douche avec

    a bientot

Les commentaires sont désactivés.

«

»