«

»

Imprimer ce Article

Opération Petit Poucet : L’aspect Anti-Marchand du temple

Petit-poucet-06En ce monde de survie, parce que peuplé de morts-vivants comme disait Jésus lui-même, il est inévitable qu’il va y avoir dérive dans l’affaire du Petit Poucet car l’appât du gain sera caché devant la très bonne volonté de vouloir faire avancer les choses.

Ainsi, parce que chacun sera animé de cette énergie à vouloir faire bouger les choses que si une pénurie (dûe à des raisons logistiques par exemple) sur l’approvisionnement en pierres Petit Poucet, je vous garantie que d’autres sources apparaitront spontanément comme la floraison des pâquerettes.

Au début, ça partira du principe, “j’ai encore quelques pierres que je n’ai pas utilisé et je vais les envoyés à quiconque en réclame à corps et à cri”. Cependant, comme il va y avoir des coûts supplémentaires d’expédition, je vais donc rajouté ce coût au prix que j’ai déjà payé. Normal, n’est-ce pas puisque rien n’est gratuit en ce monde.

Ainsi par effet mécanique, on passera du prix A (acheté par A) au prix B (acheté par B). Puis, une autre personne C manquant elle aussi de pierres demande à B puisque justement elle a dévalisé A qui n’en n’a plus (et pour cause puisqu’il a tout vendu pour rendre service à B qui allait péter un câble…). Ainsi C se retrouve à payer le prix de B + les frais de transport, normal, non ? On arrive donc au prix de C (qui en résumé donne le prix de A +frais de port de B + frais de port de C).

On se retrouve donc avec cette simple opération de transfert de pierre avec la meilleure volonté du monde pour aider maman Urantia-Gaia a 3 prix différents parfaitement justifiés. Cependant pour un observateur extérieur D ayant encore un petit stock personnel de pierre qu’il s’est procuré au prix de A, il va se dire qu’il pourrait revendre ses pierres à C qui est toujours en manque le pauvre.

En effet, C est un marcheur très impliqué et il se fout du prix car c’est le résultat qui compte. Le cœur sur la main, il est donc prêt à payer ce que D est prêt à livrer. Normal, n’est-ce pas sauf que pourquoi D vendrait au prix de B alors que C est prêt à payer le prix de C ? D’abord, et secundo D peut se dire qu’avec ce petit bénéf il pourra acheter plus de pierres quand elles seront redevenues disponibles à la source officielle. Normal et logique surtout que l’on joue sur des montants faibles de plus !

Multiplier cela par n transactions et vous aurez créé malgré vous un marché parallèle alors que vous aviez juré de ne pas vous y faire prendre. Et puis, comme je sais que peu ont suivi mon raisonnement, je vais mettre des prix et vous allez comprendre instantanément comment le monde de 3D en est arrivé a être un monde de business.

Donc A a acheté 10 pierres à 1,5€ l’unité plus 1 frais de transport par exemple à 5€. Le total de sa commande fait donc 20€ (10×1,5€ + 5€). Il va donc revendre chaque pierre à B au prix de 2€ l’unité (20€ divisé par 10 pierres) + les frais de transport. Admettons qu’il en revend 6. On arrive donc à une facture globale de 6×2€ + 5€ de port soit au total 12€ + 5 = 17€ soit 17€ divisé par 6 = 2,83€ l’unité.

Puis intervient C qui, très convaincant, arrive à se faire livrer par B disons 2 pierres parce que B a déjà utiliser 4 pierres. On arrive donc au prix de 2 pierres à 2,83€ + 5 € de frais de port soit un total de 10,66€ et donc un prix unitaire de 10,66 divisé par 2 donnant 5,33€. En résumé, le prix unitaire de A de 2€ est passé à 2,83€ pour B et à 5,33€ pour C.

Voyez qu’il n’y a aucune arnaque en quoi que ce soit alors dites-moi pourquoi D qui a acheté ses pierres à 2€ l’unité les revendrai les siennes à 2,83 alors que C est prêt à payer 5,33€ ? La tentation est grande n’est-ce pas surtout que C est vraiment mais vraiment demandeur et se fout de payer 5,33€ la pièce surtout que C pourrait lui balancer les frais de port en plus !!!

Voilà sous une forme simplifiée ce qu’est le business de 3D et pourquoi il est si facile de corrompre ce qui était à l’origine une démarche dénuée de tout gain. En effet, le maillon faible dans l’affaire se trouve des 2 côtés : 1) Combien est prêt à payer l’acheteur et 2) Combien le vendeur est prêt à faire un prix suffisamment attractif pour vendre et ne pas se faire doubler par un autre vendeur (un concurrent) qui a les mêmes produits que lui en stock ?

Alors imaginez un peu que D soit justement en demande express d’argent car une échéance lourde et surtout capitale lui a été mis sous le nez. C’est dans le style “Si vous ne couvrez pas votre découvert dans les 24H votre compte bancaire sera bloqué entrainant la suppression de votre carte de crédit et l’interdiction d’utiliser votre chéquier”. Alors allez-vous vendre au prix de 2,83€ ou a 5,33€ ?

En business,malgré tous les bons principes dont on peut être animé, il y aura un jour tôt ou tard où vous serez au pied du mur et que malgré vous vous franchirez la ligne. Voilà la raison principale (et je la connais très bien comme vous pouvez le voir) pourquoi je ne désire vendre quoi que ce soit ou faire un quelconque business quand cela touche mes actions d’aides à mon prochain.

Tu ne pourras jamais dire “Source je ne boirai jamais de ton eau” car justement, tôt ou tard tu devra choisir entre mourir ou boire. J’en profite donc pour dire à ceux qui me disent qu’il faut que je demande une rétribution pour mes services afin de pouvoir vivre décemment que je préfère claquer sur le bord de la route quitte à ne plus pouvoir aider que d’imposer un prix à mes services.

Aussi, si un jour le délireur ne délivre plus, vous saurez que beaucoup auront pris et qu’autant n’auront rien donné. Le bouton Don est là juste pour permettre à ceux qui savent cela que s’il veulent que le délireur continue son œuvre de don pour le collectif (et à lui-même en passant), un minima de remerciement sonnant et trébuchant est requis.

J’en profite donc pour exprimer clairement à tous les marchands du temple (et tous ceux qui crient au loup dès que l’on dit qu’il faut mettre des biftons sur la table pour ascensionner) que je peux effectivement donner des indications où se procurer certains matériels mais que de près ou de loin je n’aurai d’association aux ventes et aux gains.

Ainsi mes recommandation resteront objectives et neutres et si un matériel que je pense être le plus adapté à certains critères, eh bien tant mieux pour le business de celui qui le vend. Cela ne sera qu’un retour gagnant pour lui car il aura su avoir effectivement un matériel adéquat à un prix adéquat. Mais cela restera son business et uniquement le sien.

Voilà, je voulais vous mettre en garde contre la pieuvre du business de 3D qui veut s’inviter dans le “spirituel”. Ainsi quand il est dit “tu n’adoreras qu’un Dieu” cela indique que tu ne peux épouser la cause du Sans-NOM et en même temps la cause du gain matériel. Car, chez le Sans-NOM tu gagnes au Ciel mais rien sur la Terre sinon à bosser encore plus dur…

Voyons maintenant un autre aspect qui va forcément arriver tant le préhumain est prévisible. Prenons un témoin extérieur X qui sait que les pierres sont vendues à 1,5€ pièce et qui apprend que certains en ont acheté à 5,33€. En gros il affirmera donc que quelqu’un à triplé les prix et qu’il y a donc un business qui ne dit pas son nom. Ainsi cet individu, fort de son intelligence remarquable, une logique cartésienne indubitable, en arrive à une conclusion absolument erronée bien qu’il pense qu’elle est absolument béton.

Il en viendra même à fréquenter des forums ou blogs anti-Laurent DUREAU pour affirmer sa vision (égo oblige et surtout la fierté d’avoir découvert le dessous des cartes avec preuves à l’appui), il fera tout pour discréditer (voire démolir) un mouvement qui pourtant était lui aussi dans une intégrité totale. Il y aura donc choc, combat, mais comme les marcheurs n’ont pas le temps d’être dans la dualité, le fameux X criera sur les toits qu’il a raison parce que justement personne ne lui oppose une preuve contraire et donc une opposition (Ha, quand l’égo te tiens par la barbichette !).

Dit autrement, ce chevalier X haut en couleur et en honnêteté totale aura travailler pour l’ombre sans même que lui-même s’en rende compte. En effet, de par sa remarque qui n’a pas été plus loin que le bout de son nez, il réussira d’une manière ou d’une autre à impacter par une force contraire le mouvement d’amour envers maman Urantia-Gaia. Voilà, ce que sont les opposants “des sous-fifres manipulés à souhait par des programmes involutifs absolument inconscient”.

Non, diront-ils et c’est logique puisque justement s’ils avaient été plus loin que leur bout du nez, ils auraient tôt ou tard découvert que l’ombre à implanter depuis leur naissance tous les programmes nécessaires à ce qu’ils soient des braves et honnêtes gens, intègres et fortement convaincus au point d’aller au front et d’y laisser des plumes. Mais laisser des plumes pour le bénéfice de qui ? Là est la question et pour y répondre c’est simple : regarde les résultats et compte les morts… Tu sauras ainsi si tu joues pour l’union ou la séparation, pour le destructif ou le constructif, pour toi ou le collectif.

Ceci étant dit, revenons à mon fil conducteur, le véritable don est un acte d’amour et l’amour ne peut s’acheter ou se monnayer tout autant que de redécouvrir ses aptitudes “divines”. Ainsi, si l’argent est une énergie (qui se veut neutre mais qui ne l’est pas puisque l’humain est faillible surtout quand il a très très soif), l’amour est aussi une énergie !

Oui, je sais, on aimerait bien taper dans les deux énergies à la fois car il semble que certains y arrivent (pendant des périodes souvent brèves au regard de la vie d’un individu) mais si vous savez bien y regarder ce ne sont que des apparences.

Cependant, il y a un léger déséquilibre à connaitre et je vais vous le dire. Généralement quand l’argent est abondant (= un compte bancaire suffisamment garni), le cœur ne peut pas dire que c’est de même pour lui. Par contre quand le cœur est riche à souhait alors le compte bancaire arrive à tenir la route bon gré mal gré.

Et si vous cumulez la pauvreté autant au niveau du compte bancaire que du cœur, alors là posez-vous la question de ce qui ne va pas chez vous. La réponse est simple : vous êtes à côté de vos pompes parce que vous n’écoutez pas votre petite voix. En effet, la richesse du cœur est directement proportionnelle à la connexion à vous-même et puis, selon les épreuve prévues pour votre apprentissage, le compte bancaire suivra les variations nécessaires afin que vous soyez couronner de succès.

Dit autrement, si tu es fauché comme les blés c’est soit pour t’aider à franchir un cap dans ton apprentissage ou soit parce que t’es sorti de la route depuis bien longtemps et que tu fait du rodéo, du cross, alors que tu devrais être sur l’autoroute. Je tiens quand même à faire remarquer que même sur autoroute tu te fais déposséder au péage…

Bref, dans tout cela, je tiens à dire que toutes les actions ou recommandations que je peux ou pourrait faire sont absolument étrangères à un gain financier quelconque. Et toute personne qui pensera le contraire ne fera que démontrer qu’il n’a rien compris à ma démarche et surtout qu’il aura poser un jugement sans avoir même chercher une quelconque preuve à l’appui.

Les marchands du temple sont partout puisque notre société n’existe qu’avec ce mode de fonctionnement. Ne vous êtes-vous jamais demandé où passait toutes les taxes que les institutions vous prélèvent sans vergogne ? Il y a bien sûr le gros de la troupe qui est justifié mais si vous savez lire entre les lignes comptables vous découvrirez qu’il y a une palanquée d’individus qui s’en foutent plein les poches au passage.

Dites-moi pourquoi autant d’individus sont dans la politique ? Est-ce vraiment pour aider le peuple comme ils le disent et le clament haut et fort ? Si c’était le cas, ils ne devraient recevoir aucun salaire et même pas un appartement de fonction. Quand on est dans le don véritable, on ne prend rien, on ne demande rien et il n’y a donc rien à justifier.

Si notre monde est pourri c’est parce que l’argent n’est plus basé depuis fort longtemps sur un échange réciproque et équitable mais basé sur une possession égotique. Alors autant le “je prends” est haut autant le “Je donne” est bas. Il est donc normal que dans cette mentalité que ceux qui donnent se retrouvent avec des bas qui frisent quelquefois l’indécence.

Alors ne croyez pas que vous êtes hors de la cour des tentations des marchands du temple car si vous regardez bien, vous découvrirez avec stupéfaction que vous êtes vous-même un temple sur patte avec un faux-petit-égo qui fait tout pour tout prendre et rien donner puisqu’il a, par définition, la peur du manque. Normal, puisqu’il n’est pas connecté à La Source !

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/operation-petit-poucet-laspect-anti-marchand-du-temple/

(2 commentaires)

  1. MAZEL

    Bonjour,

    Y a t-il vraiment d’autre alternative que d’accepter de mourir à chaque instant pour intégrer le respect de la différence?
    L question est ouverte….

  2. Mireille

    Merci Laurent. Ce petit rappel fait du bien et recentre.
    Avec tout mon amour….

Les commentaires sont désactivés.

«

»