«

»

Imprimer ce Article

107 – Rétrospectives afin de Comprendre ce qui s’en vient (4)

retro_04En quoi cet An 4 est-il si particulier ? Est-ce parce c’est le chiffre 4 en numérologie ou toutes les déclinaisons-combinaisons du chiffre 2016, qui est aussi une année 9 ? Non, rien de tout cela car si j’étais un musulman, je serais en l’an 1437 et un juif en l’an 5776…

Dit autrement, l’année 2016 est spécifique à une religion et une façon de voir selon un certain “Grégoire”, que Napoléon a d’ailleurs voulu mettre de son temps à la poubelle mais ça a foiré…

Hé oui, bien que le monde occidental ait répandu sa vision du monde, cela ne veut rien dire pour Terre-Mère car son âge est estimé à 4,57 milliards d’années d’après la science officielle… On peut donc imaginer aisément que lorsque l’on compare cela à l’histoire humaine connue où on peine déjà à savoir ce qui s’est passé 5 ou 6.000 ans avant JC, on peut dire que l’humain n’est même pas un battement de cil pour Terre-Mère selon l’histoire officielle.

Et puis, si on prend l’histoire sous l’angle “ésotérique”, nous sommes arrivés à la fin d’un cycle de 26.000 ans (le 21/12/12) qui, lui-même, est inclus dans un autre cycle de 320.000 ans… Alors comprenez que l’on soit en 1437, 2016 ou 5776, reste une peccadille ridicule par rapport aux chiffres précédents.

Comprenez donc que vouloir faire de la numérologie par rapport à un calendrier spécifique est de la haute, très haute voltige intellectuelle valable uniquement pour ceux qui veulent y croire. Et comme nous sommes des Créateurs Incarnés, plus nous croyons en quelque chose et plus cela se réalisera dans notre virtuelle “réalité”. Dit autrement, nous fabriquons du vrai, du réel à partir d’une base discutable. Cela prouve donc bien que nous sommes les auteurs de notre propre illusion !

Cependant, cet An 4 du Nouveau Monde prend son importance par rapport à une logique évolutive, un cycle connu du comment un être biologique de type humanoïde se développe. En effet, certes les animaux et autres sont importants, mais cela n’est que le décor du théâtre afin qu’un type d’entité spécifique puisse venir faire ses classes en tant que Créateur Incarné.

L’homme (et donc l’Humanité) est l’élément central de l’affaire et sa constitution physique est la copie conforme du plan qui doit se dérouler en tant qu’expérience sur cette planète. Terre-mère n’est que le bac à sable qui fournit néanmoins les enveloppes corporelles afin que des particules d’esprit puissent venir “vivre et ressentir” l’effet direct de leurs décisions.

Dit autrement, notre corps physique (sa construction et son évolution programmée) contient le plan global de l’expérimentation que nous sommes venus vivre et expérimenter. C’est la raison pour laquelle, de générations en générations, il y a un effet cumulatif sur notre ADN. Chaque humain d’aujourd’hui est la résultante, la somme physiquement, de toutes les incompréhensions de ses ancêtres auxquelles vient se rajouter le carnet scolaire de l’Esprit Directeur par l’intermédiaire de la particule d’Esprit.

Vu sous un angle plus matérialiste, ton corps physique est l’héritage mécanique de tes ancêtres (les tares génétiques), tes fringues sont les habits émotionnels que tu reprends au vestiaire quand tu te réincarnes  ici-bas (ton “Âme”) tandis que ton contrat (les choses que tu dois expérimenter en cette vie) est l’œuvre de ton Esprit Directeur et dont ta petite Voix (ton Soi Supérieur) est le porte-parole.

Et puis, il reste aussi le Soi inférieur, c’est-à-dire ce que tu penses être ici et maintenant et qui est donc actuellement sous la domination d’un maître chanteur appelé petit-égo. L’objectif consiste donc à dépasser l’épreuve de l’illusion savamment entretenue par les autorités qui, au passage, te plument ou te tondent au maximum.

Le Soi Inférieur est représenté par un hexagramme (un truc à 6 lignes) tout comme le Soi Supérieur. Chaque ligne correspond à un chakra ou plan d’existence. C’est ainsi que l’humain est l’empilement de 12 couches (ou l’imbrication de 12 cubes) qui se répartissent en 6+1 couches (soit 7 chakras principaux – les 6 du Soi Inférieur et la 1ère couche du Soi Supérieur). [Tout cela est hyper détaillé sur 345D.fr et 7D12D.fr ]

C’est ainsi que l’horloge biologique suit la rotation autour du soleil de la Terre. Ainsi chaque année qui passe (1 tour autour du soleil) va faire que nous passons de l’étude d’un plan d’existence (ou chakra que l’Un-Visible préfère appeler un soleil) à celui qui lui est juste au-dessus. Ainsi un nouveau-né, dans sa première année vivra un aspect minéral (je pionce un max car j’engrange et j’enregistre un max dans mon disque dur cristallin – la 1D et je cavale à plat ventre comme tout bon reptilien).

La seconde année, il se verticalisera comme une plante (le monde minéral – la 2D, le 2ème chakra) et commencera à jacter pour exprimer ses désirs gastronomiques (y’en a marre du biberon !). La 3ème année (la 3D, le monde animal, la survie, le mental), il affirmera par sa personnalité ce qu’il veut et veut pas. Puis, après, ça deviendra plus calme jusqu’à ses 7 ans car ces 3 premières années auront marqué dans les grandes lignes ce que sa vie va devenir… Le canevas principal est quasi définitivement posé et sera très difficilement modifiable par la suite.

Je ne vais pas entrer dans les détails car je l’ai déjà fait sur 345D.fr en long, en large et en travers. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que ces 3 premières années ont été l’expérimentation des 3 premières lignes de l’hexagramme de son Soi Inférieur. Ce trigramme est sous l’influence directe de Terre-Mère, tandis que le trigramme supérieur est sous l’influence du Ciel et le 7ème chakra sous l’influence de l’Esprit Directeur.

Nous nous retrouvons donc avec une première frontière entre la Terre et le Ciel qui est appelée le 1er voile de l’oubli, tandis que le second voile se situe entre le 2ème trigramme et le 7ème chakra. Ainsi le second voile de l’oubli correspond à la capacité de l’individu à se connecter à sa Petite Voix, à son Soi Supérieur, tandis que le 1er voile de l’oubli correspond à soit être sous l’emprise matérialiste (le petit-égo, la personnalité avec le moi-je = vision purement 3D) ou soit découvrir que nous sommes une entité multidimensionnelle (vision 4D et +) venant faire une expérience dans la matière.

Il est donc évident que plus le contact avec votre Petite Voix (et donc avec l’Un-Visible) sera réel (le second voile de l’oubli s’atrophie pour un jour disparaitre totalement) et plus votre aptitude à transpercer le 1er voile de l’oubli sera grand. C’est-à-dire plus il vous sera facile de passer en 4D, et donc à vous départir d’une personnalité 3D baignant dans l’illusion fabriquée par un petit-égo maître chanteur…

En résumé, plus vous augmenterez votre capacité à communiquer avec votre Petite Voix et plus il vous sera aisé de devenir un marcheur, c’est-à-dire quelqu’un capable de voir au-delà de l’illusion du mental-égo. Ce faisant, votre fréquence générale s’élèvera puisque plus vous prendrez en considération les vibrations supérieures et plus vous chercherez à vous délester des vibrations inférieures.

C’est simple, évident et pourtant toujours incompris de ceux qui s’essaient à s’extirper de la boue involutive (l’aspect 3D) en pensant que par leur volonté ils s’en sortiront. Or, comme la volonté est un pur produit du mental de 3D, le simple fait de vouloir vous ferme la porte, vous condamnant ainsi à rester encore plus coincé en 3D.

Ainsi plus vous voudrez rentrer en contact avec l’Un-Visible ou votre Petite Voix et plus ça s’éloignera de vous. En effet, pourquoi un être altruiste (un SDA)  accepterait-il de se faire sucer par un égoïste (un SDS) ? Pourquoi votre Soi Supérieur vous refilerait-il des infos afin que vous renforciez encore plus le pouvoir de votre petit-égo ? L’objectif est l’inverse !!! Comprenez donc pourquoi autant de gens sont bouchés à l’émeri !

En effet, plus ils veulent et moins ils auront… Ainsi plus un marcheur veut et plus il s’alourdira au point de ne plus être un marcheur. Voyez l’image de quelqu’un qui accumule dans son sac à dos. Plus il voudra avoir, mais aussi ne pas se débarrasser, et plus il s’enlisera de lui-même. Quand on vous dit que le lâcher-prise est important, ce n’est pas des conneries.

Ainsi ce qui a été super utile hier sera une charge aujourd’hui et un boulet demain. Comprenez donc ma vision des vieilleries autant matérielles que spirituelles. Elles peuvent être utiles à un moment donné mais ne le seront jamais pour toujours. Ainsi une bonne règle de 3D en 3D est capitale, mais en 4D ça va devenir gênant, alors je ne vous dis pas que ce sera un handicap total en 5D.

Comprenez que garder du souvenir ou croire qu’il faut conserver quelque chose parce c’était bon hier et que c’est une démarche bénéfique évoluante est une totale aberration quand on baigne dans l’illusion du petit-égo. On ne peut découvrir la vérité en entassant de l’illusion. On ne peut se blanchir en accumulant la noirceur. On ne peut se libérer, et donc accueillir le nouveau, en ayant une coupe toujours pleine…

Bref, tout ça pour revenir à cet An 4 où vous aurez compris que le Nouveau Monde va cette année expérimenter le 4ème soleil, le 4ème plan d’existence, le 4ème chakra et que, de ce fait, la vibration sera au-dessus du 1er voile de l’oubli. Dit autrement, les “énergies” vont littéralement faire en sorte que les gens soient de plus en plus en connexion avec leur Petite Voix et donc en conflit avec leur petit-égo.

Cette contrainte sera disruptive (pour parler savant), c’est-à-dire qu’il va y avoir des étincelles entre les contacts. Ça va casser là où il y aura de la résistance et ça va passer là où il y aura fluidité, c’est-à-dire une acceptation par le lâcher-prise. Ainsi si je prends une version très 3D pour l’exemple, le boulot va mal car l’économie agonise, alors je vais me battre pour garder mon job. Pourquoi ? Parce que j’ai des factures à payer, un loyer, et puis comment je vais faire pour crouter, surtout que je ne suis pas tout seul….

Alors on encaisse, on prend de la pharmacopée, on fait du sport pour lâcher la pression, cependant j’ai la mécanique qui me lâche, j’ai le moral qui commence à prendre l’eau et je n’en peux plus d’entendre les autres gémir que je suis devenu un incapable pour simplement maintenir le niveau de vie auquel ils se sont habitués. J’ai les fusibles qui commencent à chauffer grave, alors il me reste plusieurs alternatives…

1) Je lâche tout et je vais casser du politicien, je vais voter là où ça hurle le plus fort, je vais signer un max de pétition, à la rigueur s’il faut défiler je vais défiler, et puis s’il faut casser pour se faire entendre je n’y vois pas d’inconvénient, etc…

2) Je lâche-prise, je prends du recul et j’essaie de discerner s’il n’y a pas un moyen de se sortir de cette spirale destructive. Et Paf, parmi la foule hyper taciturne, une personne semble en paix tellement elle rayonne. Elle a quelque chose, comme un sourire intérieur et il semble que le marasme ambiant glisse sur elle. Ya un truc et il faut que je sache pourquoi. Et donc je prends la décision d’aller faire un brin de conversation…

Comme vous le voyez, il va y avoir en 2016 un double flux : celui de la violence et celui qui cherchera une autre alternative à la violence. Il y aura ceux qui vont rentrer en résistance et ceux qui chercheront la fluidité. Il y aura ceux qui chercheront à garder une version 3D (la guerre pour cause de survie immédiate en tant que mouton) et d’autres une version plus pacifique (le cœur) tout aussi pour une cause de survie mais plus celle d’un mouton.

Il va donc y avoir des affrontements, c’est inévitable mais ils se dérouleront de 2 manières distinctes : l’une sera extérieure (version 3D) tandis que l’autre sera intérieure (version 4D). Dans le premier cas, l’individu cherche une vie peinarde intérieurement en essayant de rétablir une paix extérieure acquise par des actions qui peuvent être très radicales.

Dans le second cas, celui du combat intérieur, l’idée de paix extérieure sera secondaire car il aura compris que tant qu’il n’aura pas une paix intérieure, cela sera le bordel dehors. Il axera donc sa priorité pour désactiver ses guerres intérieures et là il n’aura pas le choix : il va falloir qu’il se débarrasse des va-t-en-guerre qui l’habitent. Il y aura donc un combat entre les protagonistes de la réalité illusoire et celle de la réalité vraie…

L’Appel de Marie est donc, en quelque sorte, le tocsin qui va avertir tout le monde sans exception que quelque chose d’anormal est en train de se passer sur la planète Terre. Ce sera à l’image d’une sirène qui hurle à tue-tête et où chacun se pose la question si cela veut dire qu’il y a un incendie ou que l’on va se recevoir un missile ou un gros météorite sur le nez. En gros, le buzz sur internet va exploser !

Les merdias officiels essaieront de taire la chose, tandis que les moutons enragés crieront que le projet Blue Beam est dans les couloirs et que l’Ordre Mondial est passé à l’action. Ça va donc être un début de bordel conséquent, sauf que l’Appel de Marie est seulement un signal nous indiquant que “L’EVENEMENT”, le gros, le maous costaud arrive…

Connaissant la précision calendaire de nos amis et frères de l’Un-Visible, on ne peut donc absolument pas dire quand ça va nous tomber dessus, cependant il est clairement indiqué qu’il est fortement contre-indiqué de continuer à croire que les choses seront comme avant. En résumé, c’est à l’image d’une femme enceinte qui sait qu’elle va accoucher de toute manière mais sans savoir quand exactement, malgré toutes les prévisions rassurantes de « ceux qui savent »…

L’Appel de Marie sera donc l’équivalent de la perte des eaux. Une fois que cela aura commencé, c’est sûr que l’on ne pourra pas revenir en arrière, car au fur et à mesure de l’écoulement de l’eau des contractions commenceront à se faire connaitre. Et puis, sincèrement, ne pensez pas que viendra se pointer une ambulance qui emmènera la patiente dans un lieu d’accouchement tout confort car ça, c’est la vision des occidentaux, des riches, des nantis.

Non, puisque nous parlons d’une planète, donc Terre-Mère n’ira pas dans une maternité pour accoucher. Cela veut dire qu’on va se la jouer tiers-mondiste, c’est-à-dire que l”humanité va accoucher sur place et avec les moyens du bord locaux… Certes, les galactiques et les intra seront là pour nous assister, mais vu qu’ils sont inconnus pour la très grand majorité de l’humanité, ils vont rester assez discret sinon les kakis vont jouer du missile…

L’Evénement ne sera donc pas la perte des eaux mais le passage d’un amphibien sous-marin à celui de respirant de l’air libre après un passage à travers un tunnel plutôt très serré. Il y aura donc une élongation du squelette et un contorsionnement absolument inhabituel pour l’humanité. Il va sans dire que toutes les articulations (les états) vont couiner sérieux au point que les ruptures de ligaments sembleront inévitables tant la calcification de ceux-ci va se déliter.

L’An 4 est donc un plan d’existence vibratoire, puisque féminin par essence, et qui appartient au trigramme du Ciel. Il est clair que la géométrie de 3D va souffrir énormément, d’où la préparation des ricains et maintenant de l’État Français à établir un état d’urgence au nom de la sécurité. Ne vous méprenez pas, les terroristes ne seront pas des extrémistes barbus mais le peuple lui-même.

Comprenez-vous pourquoi autant de restrictions imposées par l’État comme les rassemblements par exemple ? Il y a eu un 1789 pour la monarchie (exit les rois et donc les dynasties selon le sang…), puis il y a eu un 1989 (la chute du mur de Berlin entrainant la chute du bloc Soviétique 2 ans plus tard) et puis il y aura un Appel de Marie qui entrainera l’éclatement du monde de 3D.

Paris, Berlin, Moscou, etc sont toujours là mais leur mode de fonctionnement a été modifié par des évènements qui soi-disant étaient impensables et donc impossibles, mais ça c’est fait quand même. La 4D va s’installer bien que les structures matérielles physiques (les ponts, les routes, les maisons) resteront identiques mais le mode de fonctionnement au niveau des États sera profondément changé, parce que le peuple lui-même réclamera suffisamment fort ce qu’il ne veut plus et donc plus tard ce qu’il veut.

Voilà pourquoi la transformation de ce monde commence par l’individu et que cela se jouera d’abord en chacun d’entre nous et non pas des grands changements imposés extérieurement par les “grands” de ce monde ou d’ailleurs. C’est la raison pour laquelle c’est l’Appel de Marie qui mettra tout le monde sur la même longueur d’onde et non un que!conque vaisseau spatial, apparition holographique dans le Ciel ou météorite pour les plus catastrophiques.

Rappelez-vous 2012  et la fin du monde. Les matérialistes ont été gravement déçus, alors ne refaites pas la même erreur d’interprétation. Comprenez que même le grand Evènement ne sera pas un truc hollywoodien en soi car il n’y a nul lieu de détruire matériellement (car la Nature s’en chargera toute seule sans votre aide) mais le changement se fera sur le plan mental.

Or, pour que ce dernier puisse changer, il faut d’abord lui faire comprendre qu’il n’est plus le grand chef et que dorénavant il va lui falloir retrouver sa véritable place qui est celle du second, le premier rôle étant réservé à votre Petite Voix ou Soi Supérieur, c’est-à-dire la partie de vous qui est dans l’Un-Visible.

Hé oui, ça sera enfin le vrai retournement mais cette fois-ci, au lieu que cela se fasse au niveau de quelques individus, par-ci par-là, ça sera au niveau de la totalité de la population. Et ceux qui ne seront pas d’accord se verront offrir un autre bac à sable ailleurs, sur une autre planète et qui correspondra à leur désir profond.

Hé oui, Terre-Mère n’appartient à aucun humain car, en vérité, c’est l’inverse, puisque c’est elle qui vous permet d’avoir ce véhicule de matière. Sans lui, vous seriez encore en train de glander dans le soleil dans l’attente d’en avoir un. Imaginez donc quand l’homme se permet d’acquérir un terrain pour en faire ce qu’il veut et l’exploiter à sa guise. C’est non seulement du vol mais en plus du viol…

Et dire que les bisounours veulent garder des choses “bien” de ce monde de 3D pour continuer à combler leurs désirs personnels. Ils veulent continuer à être des SDS (service à soi égotique) en criant sur les toits qu’ils sont des SDA (service pour le collectif mais non égotique). Haaaa quand l’illusion t’illusionne autant, tu peux être sûr que cela se terminera par une boucherie au nom du droit et de la liberté !

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/107-retrospectives-afin-de-comprendre-ce-qui-sen-vient-4/

(46 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Agathe

    😉 whaou ça envois du lourd ! Merci Laurent 🙂 le temps passe passe mais toi tu es toujours aussi génial. Merci d être là 😉 merci d être toi, alors c est partiiii on y va ! An 4 nous voilà !! Haut les coeurs dans le coeur ! Gratitude infinie Laurent ainsi que ta douce et toute l.equipe au sol 😉 amour et lumière pour tous le meilleur pour nous tous

  2. Cyril

    Les choses se précisent
    Merci Laurent

  3. doxin

    Pour nous aider à prendre conscience, passer dans un autre paradigme, même si ça ne remplace pas le cheminement intérieur que chacun doit faire, ça peut  » peut être  » aider

    https://m.youtube.com/watch?v=ohhBMLb35dE

    En tout cas, ça ferait du bien !

  4. Simplet

    Je suis, je suis, Je suis ! Je suis tout cela et encore plus !
    Je suis le  » Mal ‘ (Ignorance), je suis le  » Bien  » (Bi-UN,dans la dualité)
    Je suis un boucher de la pire espèce devenu un Bisounours patenté !
    Je suis Ici et Main ne tenant plus le  » Nous  » de l’instant, Toi, Moi, Elle et Lui…
    Seuls ne restent que la Pensée, la Continuité et l’Acte d’AMOUR…A Toujours !

    1. Clipper

      Je sui, je sui, je suis viré !

      Julien Lepers

  5. Olismos

    Dans …
    107 – Rétrospectives afin de Comprendre ce qui s’en vient (4)
    j’extrais :
    …/…La 4D va s’installer bien que les structures matérielles physiques (les ponts, les routes, les maisons) resteront identiques mais le mode de fonctionnement au niveau des États sera profondément changé, parce que le peuple lui-même réclamera suffisamment fort ce qu’il ne veut plus et donc plus tard ce qu’il veut.…/…

    Sauf erreur d’interprétation, cette partie “matérielle” correspond exactement à la déclaration du Conseil National de Transition ( mais n’allez pas voir leur Forum, encore très 1D, qui donne une photo du résultat de la (non) éducation nationale )
    Regardez le préambule :
    http://www.conseilnational.fr
    et surtout lisez, dans leur bibliothèque “les indispensables”, au moins le livre PDF gratuit “La Démosophie »
    http://www.conseilnational.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=64&Itemid=164
    Je suis tout ouïe sur vos commentaires.

    PS : En préalable, vous pouvez aussi relire
    130 – Ascension : La Géopolitique du Changement Actuel
    : http://7d12d.fr/130-ascension-la-geopolitique-du-changement-actuel/
    Tout cela est bien cohérent.
    Bon chemin à tous et grand merci à notre Eclaireur

  6. Clipper

    Humour de mauvais goût :

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Humour-de-mauvais-gout-37279.html

    1. Simplet

      Bien trouvé, Clipper….Je suis parti d’un fou-rire qui ne voulait plus s’arreter ! Haaaaa, ça fait du bien !

      1. Clipper

        Moi aussi j’en pleurait de rire 🙂

  7. Clipper

    Faut rigoler les mecs !

  8. Scaal63

    Oui lâcher, encore lâcher et lâcher prise…
    Merci Laurent

  9. Clipper

    Laurent, si je peux me permettre, je trouve que la façon dont tu as rédigé cet article est beaucoup plus compréhensible que d’habitude.

    C’est agréable à lire et plus facilement compréhensible.

    Disons pour résumer que c’est clair et direct, enfin je trouve.

    Bisous 😉

  10. Dominique

    Bonjour Laurent, tu écris et je te cite :

    « La seconde année, il se verticalisera comme une plante (le monde minéral – la 2D, le 2ème chakra)………
    Bon, Nous avons tous compris que là, tu parlais du monde végétal 😉

    En tout cas,
    Merci pour tout

    Bizes à tout le monde

  11. Agnès

    Merci !
    merci gratitude
    feu du coeur
    An 4 prète !

  12. Aquiestoy

    Exceptionnellement je commente un article. Cette phrase à produit un rapprochement d’idées;
    « L’Appel de Marie est donc, en quelque sorte, le tocsin qui va avertir tout le monde sans exception que quelque chose d’anormal est en train de se passer sur la planète Terre. Ce sera à l’image d’une sirène qui hurle à tue-tête et où chacun se pose la question si cela veut dire qu’il y a un incendie ou que l’on va se recevoir un missile ou un gros météorite sur le nez. »
    Lorsque j’ai vu le film Inception j’ai senti qu’un ou des messages se cachaient. Film difficile à suivre, à voir et revoir. Et là tout est clair. Les différents niveaux de rêves sont les différent niveaux de dimmension, le temps passe de plus en plus lentement lorsqu’on descend de niveau. L’esprit créateur du personnage définit le monde dans lequel ils évoluent à chaque instant… Et lorsqu’on entend la corne de brume, « le tocsin » c’est qu’il faut impérativement passer au niveau de rêve suppérieur. Alors une chanson « Française » (la France serait-elle l’origine de l’appel) signale la remontée d’un niveau de rêve. Et la chanson n’est autre que …
    Non rien de rien, non! Je ne regrette rien…
    Ni le bien qu’on m’a fait
    Ni le mal tout ça m’est bien égal!
    Le pardon et le lâcher prise. Et là le décor commence à se détruire et les gens qui sont conscients du rêve ne s’affolent pas.
    Ce n’est qu’un clin d’œil, mais il est évident que l’auteur à voulu transmettre des messages à travers ce film. D’autres restent à découvrir.

    1. chercheur2veritè

      salut tout le monde

      je m interroge a ce sujet quand tu dis ceci laurent

      « c’est l’Appel de Marie qui mettra tout le monde sur la même longueur d’onde et non un
      que!conque vaisseau spatial, apparition holographique dans le Ciel ou météorite pour les plus catastrophiques…………Rappelez-vous 2012 et la fin du monde. Les matérialistes ont été gravement déçus, alors ne refaites pas la même erreur d’interprétation. Comprenez que même le grand Evènement ne sera pas un truc hollywoodien en soi car il n’y a nul lieu de détruire matériellement (car la Nature s’en chargera toute seule sans votre aide) mais le changement se fera sur le plan mental. »

      pourquoi l avoir nommè « grand evenement « ?
      il me semble que cela ne pouvait que provoquer un tas de projections type scenarios hollywodiens en tout genre inévitablement . sauf pour ceux qui savent peut etre ce qui va arriver .

      qui vivra verra 🙂

      1. chercheur2veritè

        peut etre ceci
        http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2016/01/le-signal-majeur-precedant-les-krachs-boursiers-mondiaux-est-desormais-enclenche.html

        ou un big one …………ou les deux ….

      2. Clipper

        Ben c’est quand même pas rien non, merde quand même !

        😉

        Quand on voit d’où on part si l’humain passe à ce stade c’est quand même pas un petit événement.

        Quand on voit qu’on se sent bien seulement avec nos animaux de compagnies ça nous fera un grand changement je pense

  13. Theodim

    Cher Laurent,

    Je souhaitais profiter de savoir que tu lis les commentaires pour te dire que je serais très heureux que tu nous reparles de la stase, des trois jours et de sa temporalité. Si elle doit advenir, elle entre, il me semble, dans les scénarios « hollywoodiens ». J’ai pour elle, de se fait, un intérêt particulier et je serais ravi de tes éclairages complémentaires. Merci pour le travail que tu nous offres.

    Merci d’avance :o)

    1. Simplet

      Bonjour, théodim !
      Etant donné que nous sommes UN en TOUS et TOUS en UN, Simplet se permet de te donner un avis qui n’engage que lui.
      La stase et les trois jours de l’âme se produiront quand ils devront se produire….Ou ne se produiront pas s’ils ne doivent pas l’être ! Qui donc peut se permettre d’avoir le droit de demander une chose pareille…un théoricien, un mathématicien, un scientifique de haute volée,
      un athée, un gnostique, un religieux, un passionné, OUI ! Un Sage, NON !
      Nul ne Sait le Jour et l’heure est-il écrit ! Bien à Toi !

      1. Theodim

        Qui est un sage ? Moi ? :oD
        Qui a dit cela ? Je fais déjà (souvent) de mon mieux pour être un marcheur sincère, cela me suffit !

        Je me doutes bien que « la stase se produira quand elle le doit, si elle le doit ». Ainsi qu’absolument Tout le reste d’ailleurs :o)

        Laurent a une démarche de transmissions de savoirs (particuliers et précis) et j’en suis bien heureux, c’est pour cela que je lis avec beaucoup de joie ses articles.
        C’est lui qui a parlé de la stase, si il en reparle, je serais ravi, sinon, tant pis ;o)

        :o)

        1. Simplet

          Bonjour, Théodim !
          Ce n’est pas Simplet qui a dit cela, c’est toi qui le suggères !

  14. Clipper

    Vous pensez que ça va péter les mecs ? 😉

    https://www.youtube.com/watch?v=2VPSM0kRhJk

  15. Roge

    Merci LAURENT, on approche ….on…est en approche …juste encore un peu de patience.

    « …Il y a une zone frontière de pensée située entre ce monde et le Ciel. Ce n’est pas un lieu et, quand tu l’atteins, il est à part du temps. Ici est le lieu de rencontre où les pensées sont rassem- blées; où les valeurs conflictuelles se rencontrent et où toutes les illusions sont déposées auprès de la vérité, où elles sont jugées fausses. Cette zone frontière se trouve juste au-delà des portes du Ciel. Ici chaque pensée est rendue pure et entièrement simple… »
    « Uncourenmiracles » Page 608/1365

    PS > Simplet : Oui,  » Hasta Siempre »
    ROGE

  16. Marielou

    Les prémices sont déjà là me semble-t-il …., que la paix demeure en chacun, ça va secouer,….Merci Namasté à tous.

    1. Clipper

      Ça va péter ! 🙂

      1. Cécile

        t’as vu la soupe aux choux?!

  17. mickael

    Je sais tu me diras peut-être que je pinaille, ou les gens qui te suivent depuis des années auront compris et j’en fais bien sûr partie « grâce a toi »

    mais une petite erreur de frappe s’est glissé qui ne sembles pas si importante pour un vieux suiveur, mais comme je sais a quel point tu affectionnes la justesse et la précision, je le mentionne afin que tu puisse rectifier.

    (La seconde année, il se verticalisera comme une plante (le monde ****minéral****( je pense que tu voulais dire végétale) – la 2D, le 2ème chakra) et commencera à jacter pour exprimer ses désirs gastronomiques (y’en a marre du biberon !).

    Merci a toi Laurent, ton travail éclaire les consciences avec toujours plus de force.

    Merci a Brigitte, Corine, et tous les autres qui sont tours restés présent, merci à tous les lecteurs et lectrices d’avoir écouté leurs petites voix afin d’être sur tes sites, quel bonheur !!

    Mickaël.

    1. Clipper

      Et comme dirait Laurent « mon frère, mon ami, mon poulet »

      « ma poule » pour mesdames 🙂

      Faut rigoler c’est tout ce qu’il nous reste les mecs et c’est pour ça que ça va péter, il nous reste plus rien à par le droit de se faire plumer et de se faire tondre.

      1. Simplet

        Salut, Clipper !
        J’aime bien tes interventions spontanées et sincères…Elles sont un baume pour les timides et les tristes et aussi, souvent un rappel en matière à réflexion pour les autres.
        Tu dis beaucoup aimer les animaux et plus particulièrement les chats…Comme je te comprends !
        J’ai moi même deux chats ô combien aimés et une chienne de treize ans toute aussi adorable…Ces créatures son,t un don du ciel et de la Providence…Alors rigolons, essayons toujours de s’esclaffer même si parfois, la vie peut être dure. A Toujours !

        1. Clipper

          Merci à toi 😉

      2. Vincent

        À tout le temps penser et vibrer guerre civile, chaos, tu vas te retrouver en plein milieu de cette fameuse guerre civile et tu ne pourras pas dire que tu ne l’as pas cherché ! Tu enverras une carte postale.

        1. Clipper

          Mon ami, mon poulet,

          Quand je vois une merde devant moi je ne vais pas dire que je vois une rose.

          La politique de l’autruche je laisse ça à qui en veux.

          C’est comme si je te dit que l’économie va très mal, que c’est basé sur une pyramide de Ponzi et que ça va finir par se casser la gueule c’est juste être lucide.

          Et quand ça va se péter la gueule ça sera pas à moitié.

          Après chacun fait comme il le veut, c’est le principe du libre arbitre

          1. Vincent

            Vraiment ? Curieux de savoir ce que tu vois de beau à venir 🙂

    2. Laurent

      En effet Mickaël, il faut lire végétal et non minéral. Hé bien je suis rassuré, il y en a encore au moins un qui arrive à relever les bourdes du chef. Même moi et Brigitte on n’a rien vu…. C’est dire l’état de concentration dont on est capable d’avoir en ces temps !

  18. ecilab

    Merci Laurent, bien à toi….

  19. Isabelle

    Merci Laurent. J’arrive nouvellement sur ce site et chaque fois c’est un plaisir de vous lire ! J’adore votre humour décapant et j’irai voir 345d
    Au plaisir de découvrir la suite
    Bien à vous

  20. Marie

    Amusant ton analogie avec les articulations et les ligaments., Laurent …….. bon, en fait, je n’ai pas de  » grosse maladie » ( ah ah ! je ne suis pas hypocondriaque, pourtant, j’ai tendance à ne pas m’écouter, d’ailleurs) puisqu’il a suffit d’un seul cours de yoga pour que tout rentre d’ordre ( ou presque ).. et je vous rassure, c’est la première et dernière fois que  » je » parle de maladie :-);
    J’abonde dans le sens de mes amis marcheurs sur ce blog, je ne suis bien qu’avec ma fille et mon chat, et je vois beaucoup de gens partir en sucette, n’ayant pas souhaité écouter leur petite voix ou ignorant son existence. De temps à autre, une rencontre illuminante, un être, tout autant perdu que moi, et qui tente de surnager dans cette 3D qui s’emballe, en ayant décidé de lâcher prise; évidemment, c’est plus facile pour un retraité, il n’a pas à supporter toute l’involution du monde du travail et à gagner sa place dans le trafic, comme dit Cabrel. Mais quand même !!!! comme dit Cliper, faut rigoler 😉

    Une question, cependant, pour Laurent, si tu as le temps d’y répondre : cela fait-il partie du SDS de ne plus pouvoir supporter l’involution et d’avoir le réflexe, pour s’en protéger, de s’écarter ?

    Merci
    Joie et amour dans nos coeurs et vive l’appel de Marie !

    Namasté

    1. cyril

      « Une question, cependant, pour Laurent, si tu as le temps d’y répondre : cela fait-il partie du SDS de ne plus pouvoir supporter l’involution et d’avoir le réflexe, pour s’en protéger, de s’écarter ? »

      Bonne question

    2. Theodim

      Salut à vous deux,

      Bien que la question soit explicitement pour Laurent (qui se fait rare, ces temps-ci, disons-le :o), je vous proposerais une autre approche.

      « Qui » sert « quoi » ?

      Il me semble que la vraie réponse ne se trouve pas dans une norme ou dans une valeur, quelle qu’elle soit (« Il est des raisons du coeur que la raison ignore »).

      Par « qui », se pose la question de la nature de « celui » qui (se) sert ou non. Tant qu’il y a quelqu’un (un personnage, aussi spirituel soit-il) pour servir ou ne pas servir, la question reste la même.

      Dit autrement, le « service véritable » (c’est un gros mot, je le met entre guillemets), est une conséquence de l’amour, ce n’est pas un acte en soi, ni une série d’actes en eux-même et il ne saurait être définit dans un quelconque cadre extérieur de référence ou de valeurs.

      Le « service véritable », dit autrement, serait d’être spontanément soi-même, le vrai Soi, spontané et unifié.

      La base des enseignements de la plupart des traditions consiste, par divers moyens, à arriver à un état de non-jugement, c’est à dire à quitter toute valeur (le bien, le mal, le j’aime, le je n’aime pas, c’est correct, c’est incorrect, c’est juste, c’est injuste etc.).

      Sommes nous en train de continuer de définir nos pensées et nos actions en fonction d’un « nous » que nous percevons séparé, dont nous contons l’histoire, qui doit gagner ceci, changer cela, qui peut perdre ceci, qui redoute cela ou sommes nous en train d’agir depuis un espace de conscience simple (vide, non-encombré) et unifié où ce « personnage » est perçu dès qu’il se présente et donc laissé à sa place pour qu’émerge vraiment la spontanéité.

      Voici, il me semble, la vraie question fondamentale.
      C’est une question de chaque instant, notons-le, c’est un regard (intérieur).
      C’est une question qui demande le courage d’aller voir ce qui reste une fois que l’on retire l’habitude et la description (connue et confortable) de celui que l’on appelle « moi ».

      Dans l’espace de conscience adéquat (celui où l’on est, tout court, ici et maintenant et non celui où l’on est, illusoirement, inscrit dans notre propre histoire, dans notre propre description), faire ceci ou cela n’a absolument aucune importance. N’étant plus dans la description, on ne se juge plus, n’étant plus dans le jugement, on se libère, se libérant, la spontanéité du cœur et la beauté de l’amour (notre nature) peut émerger.

      L’impulsion de se « retirer du monde » vient-elle de la description de soi-même ou d’une impulsion spontanée ? Voilà la vraie question. Il n’y a pas de réponse type.
      Si ton coeur te dit de te retirer et que la vie t’offres des occasions de le faire, fais-le ! Si tout ton présent « extérieur » manifeste le fait que tu as sans doutes encore à agir dans le contexte actuel, cherche l’origine de ton désir (et du trouble qui t’amène à se poser la question) car si tu es troublée, la question sempiternelle revient… « Qui » est troublé ?

      Dans l’absolu (vision 6D et plus), le « service aux autres » n’existe pas, car il n’y a pas « d’autres » et encore moins « quelqu’un » pour servir, il n’existe que la Conscience dans un perpétuel ballet de miroirs et d’amour.

      Il nous est donc proposé, comme un travail beaucoup plus productif, de passer de la question « suis-je en train de servir les autres » à la question beaucoup plus fondamentale de « quel est ce Je qui craint de ne pas Les servir » ?

      Répondre à cette question (par l’expérience directe de l’inexistence de ce « je ») effacera toutes les autres questions et il ne restera que la spontanéité de ton propre chemin de vie.

      En espérant que ces clefs soient parlantes,
      Amour et Joie,

      :o)

      P.S : Si on parlait le « Laurent », on pourrait dire les choses ainsi :

      Réponse 3D : « Ce que je fais pour les autres (ou ne fais pas) est-il mit en oeuvre avec l’espoir et l’attente d’un retour sur investissement » ?

      Réponse 5D : « Ce que je fais pour les autres (ou ne fais pas) m’aide-t-il à expérimenter plus profondément la nature de la vérité, de l’amour et de la Joie en moi ? »

      Réponse 6D et plus : « Qui » est ce « je » qui se pose la question de faire ou non ? (et ce genre de question perd son sens, c’est la « voie directe »).

      1. Laurent

        Si je me fais rare dans les commentaires c’est parce que j’écris au km pour le nouveau blog… Sinon, pour les 3 jours, cela a été si rabâché je n’en n’ai même plus la force de recommencer.

        1. Theodim

          Il n’y avait aucuns reproches :o)

          Je trouve que l’idée d’un seul support est bienvenue.
          Quant à mes questions… Je ne serais pas vexé si une autre actualité les remplace (bien qu’il soit vrai que ma curiosité à propos de la stase soit grande… :o)

          Bonne suite et merci.

          1. Theodim

            Merci beaucoup !

            (J’espère y trouver un indice… Temporel… :o)

  21. Marie

    Merci Théodim pour ta réponse… mais je ne comprends pas bien tout; du moins si, je comprends, mais ne l’intègre pas, je préfère les métaphores de bicyclettes de Laurent, c’est plus parlant pour moi. Pour l’instant, je suis encore en 3D, avec un pied en 4D de temps à autre, ce qui fait que je suis la plupart du temps  » Je », et que j’ai encore des choses à régler dans la 3D, notamment la colère. Donc, me  » garer » de ceux qui peuvent, inopinément, me mettre en colère, en ce moment, me repose, mais je sais qu’à terme, il faudra bien qu’à nouveau , j’accepte d’être défiée. A savoir que ces défis ( je vis comme ça ) me laissent de plus en plus affaiblie, car me rendent physiquement malade, créant des blocages de cervicales, du dos, des jambes maintenant… alors, quand je parle de protection, c’est dans un sens tangible, pour éviter la douleur physique ! et c’est en ce sens que je parle de SDS.
    Je te remercie d’avoir pris de ton temps.

    Bonne journée 🙂

    1. Theodim

      :o)

      « je comprends, mais ne l’intègre pas »
      – C’est une graine, elle peut germer plus tard, il n’y a aucuns problèmes.

      « j’ai encore des choses à régler dans la 3D, notamment la colère »
      – Si tu cherche à régler la colère (en toi), tu n’es déjà plus en 3d :o)

      « il faudra bien qu’à nouveau , j’accepte d’être défiée »
      – Le défi existe tant que l’on veut prouver quelque chose, à « je » ou aux autres, c’est le sens de mon précédent message (et la colère existe tant que nous n’acceptons pas ce qui Est, quel que soit cette chose, c’est à dire, souvent..).

      « A savoir que ces défis ( je vis comme ça ) me laissent de plus en plus affaiblie »
      – « Sans image de soi à défendre (pour soi-même ou vis à vis des autres) nous sommes invulnérables » Don Juan Matus. — Cela n’a rien d’évident, pour moi non plus, j’en conviens tout à fait. Je crains cependant que la Vie continue ses « défis » tant que ce sera une problématique. L’effet d’attraction est là à l’oeuvre… La perte de la confiance en soi, j’en sais quelque chose, est une spirale difficile à inverser…

      « car me rendent physiquement malade, créant des blocages de cervicales, du dos, des jambes maintenant »
      – Je n’en doutes pas. Chacune de mes colères et de mes non-acceptation me donne de sacrés blocages à la nuque. L’esprit directeur et le corps n’aiment pas nos caprices (c’est à dire le refus et la non acceptation volontaire de choses dont nous sommes déjà conscients), les Guides non plus… :oD

      « … alors, quand je parle de protection, c’est dans un sens tangible, pour éviter la douleur physique ! et c’est en ce sens que je parle de SDS. »
      – Il n’y aucun problème à ne plus vouloir souffrir ! C’est même l’essence de la voie. La question est de savoir ce qui est vraiment efficace. Si tu estime qu’à court terme, c’est te « garder » de certaines fréquentations, fais-le, pourquoi pas, c’est une expérience, tu verra bien. Il est possible que tu n’aie plus à fréquenter ces gens pour poursuivre ton chemin. Cependant, tant que l’on s’accroche à l’image de nous-même, il y aura toujours quelqu’un pour nous « défier » (nous envoyer une autre image que celle que nous avons soigneusement construite) et nous mettre en colère. Ensuite, on peut choisir et choisir à nouveau si le premier choix ne nous convient pas. Si tu ne vois que cette solution pour l’instant, fais le, que faire d’autre si c’est la seule que tu envisage. SDS ou SDA ne change rien (ce n’est qu’une valeur relative), ce qui compte, c’est ce que veut Ton Coeur, pour Toi. Si tu estime que tu as vraiment besoin de cela, fait-le, il n’y a là aucune faute. Le « vrai » SDA commence quand notre besoin Est de Servir. Sinon, ce n’est qu’un concept de plus qui n’a aucune valeur. « Ecouter la petite voix », c’est toujours le meilleurs conseil.

      Aujourd’hui, peut-être que la réponse 5D légèrement reformulée est un bon compromis :

      « Que pourrais-je faire, pour Moi ou pour les Autres qui m’amènerait à expérimenter plus profondément la nature de la vérité, de l’amour et de la Joie en moi ? »

      La démarche est créative et non pas simplement réactive (création et réaction contiennent les même lettres…). Ce qui n’empêche pas, loin de là, d’aller voir ailleurs mais pour créer du neuf, pas pour se protéger de l’ancien. Ton coeur à la réponse (même si il est bien dur de toujours l’entendre), fais toi confiance (là c’est compliqué, j’en conviens bien), tu sais déjà ce que tu veux et il n’y aura pas de mauvais choix alors vas-y, ton choix sera le meilleur possible à ce moment là, n’en doutes pas et si plus tard tu n’est pas convaincue, il sera toujours temps de faire un nouveau choix :o)

      « Je te remercie d’avoir pris de ton temps. »
      – C’est avec plaisir ; la question est intéressante et concerne la plupart d’entre nous.
      Nous sommes tous pris dans les mêmes torrents !

      Je crois en toi,
      Ta démarche qui consiste à te poser ces questions est déjà l’essentiel du chemin,
      Amicalement.

Les commentaires sont désactivés.

«

»