«

»

Imprimer ce Article

11 – Quand l’inéluctable et l’incontournable se présentent à vous

En effet, nous savons tous qu’en tant que marcheur, il y aura forcément un jour où nous devrons faire face à une réalité que l’on ne désire pas voir dans l’immédiat ou un futur proche. Bien des fois, on fait tout notre possible inconsciemment parlant alors que consciemment nous faisons tout pour y arriver. C’est le cas typique du sportif fumeur : Il fait du sport pour se décrasser les poumons et dès que c’est fini, il tire sa clope à la sortie des vestiaires tout en ayant pris soin de s’en taper une juste avant y être entré…

La même chose nous arrive quand on se met à table. On parle bio, on parle sain, on fait attention et on se goinfre comme pas deux parce que c’est bon… Bref, autant les non-marcheurs en sont généralement inconscients autant les marcheurs ne veulent pas le voir car c’est comme s’il y avait un programme destructif qui tourne en nous malgré tous nos efforts. On est de bonne volonté, même de super bonne volonté, et pourtant on se ramasse lamentablement dès les premiers jours après une prise de décision qui semblait être béton.

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/11-quand-lineluctable-et-lincontournable-se-presentent-a-vous/

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Coton la Brodeuse

    21 jours n’est-ce pas là que le Tarot peut nous expliquer le processus de transformation à vivre ???

  2. Marie-Miel

    Bonjour Laurent… ainsi qu’à ceux qui t’accompagnent.
    Merci d’avoir réouvert les commentaires… pour les « âmes damnées » qui ont choisi de continuer un bout de route avec toi !
    Merci aussi de ces clés que tu partages pour être plus présent à ce qui nous entoure, dans la simplicité et l’humilité.

    Une réflexion vient à la lecture de tes explications : « la direction est donnée par votre inconscient » as-tu écrit. Mais toi maintenant, quelle direction suis-tu à présent ? La communication avec les EDLN ? Itinérant ?

    En tous cas, je suis heureuse de partager une partie de ton chemin.

    1. Laurent

      Bonjour Marie-Miel,

      Je suis heureux de te savoir toujours là ainsi que les fidèles des premières heures. Comme tu t’en doutes, je suis une direction bien précise mais je ne peux la révéler au public pour l’instant. Je poursuis donc ma quête via les EDLN puis quand le temps viendra, vous serez mis au courant.

      Je suis désolé de ne pas en dire plus mais il faut bien qu’un certain nombre de moutons puissent boire le bouillon suite à la mise à quai du paquebot précédent. Ils n’ont toujours pas compris pourquoi la totalité de l’ancienne équipe au sol aient débarqué à terre et n’ai pas été reprise dans le nouveau bateau affrété à la va-vite par ceux qui n’étaient pas d’accord..

      Il y a donc un temps pour tout et là, il ne faut surtout pas alimenté celui qui est voué au naufrage. C’est donc la raison pour laquelle je tais l’information importante au profit d’informations rafraichissantes mais périphériques. Voili, voilou…

      Je ne bougerai donc pas de mon cap actuel tant que la saison des fruits ne sera pas fini. En effet, c’est aux fruits que l’on reconnait la fréquence de l’arbre. Pour l’instant les moutons préfèrent les belles cerises rouges aux mûres vertes des ronces.

      Quand ils découvriront que derrière l’apparence ce n’est qu’aigreur et acidité, ils se tourneront vers les ronces et découvriront que pour avoir du sucré et du doux, il est nécessairement obligatoire de se prendre quelques épines… 😎

  3. Anne

    Bonjour Laurent et tout le monde,

    Merci pour ces messages. J’apprécie particulièrement ton sens de la métaphore qui permet de bien saisir les concepts.

    Moi qui ai par le passé eu tant de mal à maintenir le cap de mes intentions profondes, ces explications arrivent à point nommé alors que je suis à un carrefour de vie important (continuer un minimum dans le monde de la 3D pour gagner ma vie, ou suivre mon impulsion de lâcher tout l’inutile et tous les masques pour me laisser guider par le Un en moi, et ce sans crainte ?).

    Je lirai la suite avec plaisir !

    Anne, en Bretagne

  4. Béa

    Je me retrouve dans cette idée de neutralité,de point zéro,là où la dualité n’a plus de raison d’être simplement parce que les apparents opposés sont vus pour ce qu’ils sont : d’harmonieuses complémentarités,là où l’accueil de « ce qui est » est plein et empli de gratitude !.

    Que serait la lumière sans la traversée de l’ombre et que vaudrait l’Amour sans l’expérience de la peur ?
    Que serait le jour sans la nuit et comment exclure ou maudire l’un sans se priver de l’expérience de l’autre ?…

    La Voie est dans l’union aussi vrai que l’Amour multiplie ce que la peur semble diviser.

    Tout est au service du Tout et Tout nous est donné à vivre et expérimenter afin de nous rapprocher,jour après jour et consciemment, de « qui nous sommes vraiment » :des parcelles individualisées du Sans Nom en perpétuelle création,fils et filles de l’Un,inspirant le deux,expirant l’un,enfants rentrant au foyer de leur origine,dépassant sans cesse l’illusion de peur et de séparation pour tendre avec constance application et confiance vers le bout de ce voyage sans distance qui,de l’égo,va au coeur !

    A quoi bon les rapports de force et autres lois du plus fort ?
    Comment croire en un Dieu vengeur ou sélectif ?
    Comment oser encore suivre l’orgueil de l’égo qui met des niveaux,trie,exclue et prétend savoir et maîtriser ce qui indéniablement le dépasse si brillamment ?

    Merci Laurent pour tout ce que tu ressens ,apprends,exprimes et partages si généreusement.Merci d’être toi,d’être là,fidèle,intègre et déterminé à ne pas céder aux injonctions de ceux qui te voudraient autre.Merci pour tout ce que tu m’inspires et qui me conforte si souvent dans ma propre compréhension de l’indicible.
    Merci à tous ceux qui t’accompagnent,te soutiennent et te renforcent dans la noble mission qui est la tienne.
    Je te reste fidèle…

    1. Micheline T.

      Merci Béa d’exprimer ce que je ressens aussi. Que dire de plus?…
      Merci Laurent d’Être toi, au service de la Source et de cheminer avec tellement de foi. Tu es un phare sur ma route.
      Micheline

      1. Béa

        Contente Micheline de te croiser à nouveau suite aux écrits de Laurent et de voir que nous sommes toujours sur la même longueur d’ondes !
        Bien à toi !

  5. Raymonde

    Bonsoir,
    Je m’associe pleinement à vos commentaires qui reflètent mon ressenti.
    Laurent, merci pour ton authenticité et je suis heureuse de poursuivre mon chemin avec toi et vous…..

  6. Valérie

    😛 oui, je partage vos commentaires. Merci à toi Laurent !!

    Mon détachement est tel que je ne lis plus rien sur internet…. Je fais mon chemin et suit ma mission.
    Par contre, j’éprouve beaucoup de plaisir à suivre tes aventures avec les EDLN.

    Gratitude à la vie !

  7. LUX

    « Tout cela n’est pas compliqué mais comme toute chose, il faut du temps pour l’intégrer tout en faisant en sorte que notre mental-égo ne s’en accapare les droits afin de balancer de la taxe au profit de l’ombre. Hé oui, ceux qui croient que le Sans Nom est un bisounours expriment clairement qu’ils n’ont pas eu affaire avec lui mais plutôt à ses représentants spécialisés dans le savonnages des planches… »

    C’est vrai que tu intègres très très doucement…

    Et oui, ça promet les glissades et chutes en tous genres :
    https://www.youtube.com/watch?v=8LHiaSES6c8

Les commentaires sont désactivés.

«

»