«

»

Imprimer ce Article

13 – Quand on est à la croisée des chemins…

Depuis des années et des années je vous parle de la petite voix et surtout d’avoir la fermeté suffisante quand vous vous savez en ballotage intérieur. J’appelle ça rester droit dans ses bottes. C’est vrai que cela semble facile dans la tête ou sur le papier mais lorsque toutes vos références éclatent les unes après les autres et qu’un brouillard intense se forme sous vos yeux, LA décision à prendre se fait d’autant plus difficile à prendre.

Ainsi même en étant en étroit contact avec son Soi Supérieur, il arrive des fois où il est quasiment impossible de savoir ce qu’il dit véritablement. En effet, quand une décision vient à remettre en cause sérieusement la suprématie du mental-égo, il s’avère que ce dernier fait un maximum pour vous brouiller les cartes et vous mettre surtout en état de panique interne.

Lire la suite

 

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/13-quand-on-est-a-la-croisee-des-chemins/

(2 commentaires)

  1. Béa

    Ferme dans son intention,fidèle à son intuition,appliqué dans son éthique et aligné à l’action spontanée qui dicte l’action juste dans l’éternel Présent,tel est La Voie du retour au foyer !

    Nulle place pour les tergiversations de l’égo qui, de complexités en confusions, tente obstinément de créer diversion en nous égarant dans le doute et la peur,nous divisant et nous opposant les uns les autres pour mieux brouiller les pistes !.

    Débrancher le mental c’est perdre la maîtrise pour s’ouvrir pleinement à l’intelligence cosmique du Cœur ( y compris et peut-être surtout quand cela semble apriori déraisonnable!).

    Le sens n’apparaît pas toujours immédiatement évident mais ils se révèle assurément dans toute sa puissante et magique grandeur à qui s’abandonne en confiance à la guidance du Soi supérieur,établi et sûr de l’indéniable perfection de l’Un.

    Faire taire les élucubrations mentales,le calcul des risques et la crainte de l’échec nécessite un brin de cette folie que connaissent ceux qui ont l’esprit d’aventure .Ils ne redoutent nullement l’inconnu.Au contraire,ils s’ouvrent au champ de tous les possibles car c’est ainsi qu’ils se sentent pleinement vivants,dans l’excitation créative de mille et parfaites probabilités ,Divinement reliés au Tout,assurés des bienfaits de l’impermanence qui est Amour inconditionnel en constante expansion.

    Associer la sécurité à la Vie,telle est l’hérésie,la vraie folie !

    Vouloir rigidifier,limiter, cadrer ou dénaturer ce qui, par nature, est infini nous prive des merveilleuses synchronicités de l’existence,de la fluidité et de la légèreté d’Etre simplement à notre juste place de co-créateurs conscients.

    Abandonner sa prétention de savoir,sa volonté personnelle,renoncer à l’orgueil,à l’illusoire maîtrise d’un lendemain par définition imprévisible est La Voie de la libération,la rupture de nos chaînes mentales et des pièges insidieux que la dualité tisse pour nous soumettre à ses absurdes et insanes dictats.

    La simplicité est toujours compliquée pour les esprits tordus qui estiment que la complexité est gage d’intelligence.

    « Heureux les félés car ils laissent entrer la lumière »!.Ils ne se noient pas dans les méandres des questions incessantes.Ils ne sont que réponses… ici et maintenant !

    Merci Laurent !

    Douce et lumineuse journée à tous ceux qui osent l’humilité en faisant le choix de servir la Vie au lieu d’exiger qu’elle les serve ainsi qu’à tous ceux qui cherchent désespéramment la « sortie », ignorant qu’elle est dans le magnifique cadeau qu’on nomme si justement Présent !

    Je vous aime tous comme autant de « moi » divers et variés,tous plus ou moins conscients d’être Divinement connectés au Plan…

  2. Agnès

    bonjour Laurent,
    Merci encore pour tous ces partages oh combien ! richissimes !
    Bonne continuation 😉

Les commentaires sont désactivés.

«

»