«

»

Imprimer ce Article

42 – Un virage a été pris en ce 21 novembre 2013

Du fait du décalage entre le moment où j’écris et le moment où l’article parait sur le blog, il peut se passer plein de choses. En effet, le temps “élastique” de nos EDL et EDLN n’a rien à voir avec notre temps linéaire basé sur le mouvement des planètes et c’est ainsi qu’en quelques heures chez nous, des scénarios demandant plusieurs jours de préparations et de réunions peuvent avoir lieu dans les hautes sphères.

Ainsi après avoir pondu mon dernier article écrit le 19 au matin et publié seulement le 22 (parce que 2 autres articles étaient déjà dans les tuyaux pour le 20 et 21), cela déclencha chez les responsables de l’opération “Ascension d’Eléa” une remise à plat du plan initialement prévu. Étaient donc de la réunion d’abord maman Eléa, Ashtar (le superviseur général concernant tout ce qui se passe sur Terre), monsieur Bleu (le chef du commando Esprits cristallins), Métatron (l’un des 9 gardiens des énergies primordiales de la Terre) et le grand Dragon de Véga (superviseur et responsable de l’amorçage de la grille cristalline dans le cadre de l’Ascension d’Eléa).

Bref que du beau monde afin de mettre à plat les différentes données collectées pour le succès de l’opération. Ainsi compte-tenu des impossibilités apparentes de réunir les 12+1 crânes dans les 30 jours restants, une nouvelle stratégie a été élaborée afin que tout cela se passe bien pour maman Eléa. Cette dernière, compte tenu là aussi de ses désidérata en tant que principale concernée, se vit donc offrir une solution intermédiaire car ne pouvant plus d’attendre.

Aussi pour me faire comprendre et décliner les différentes conséquences de ce qui a été décidé, je vais prendre comme à l’habitude une petite image très simple. Le problème initial est le transport d’enfants scolarisés (à l’école de la terre) que l’institutrice (maman Eléa) a décidé d’embarquer en balade dans un autre lieu (nouvelle dimension). L’institutrice se doit donc de réserver un bus scolaire pour une date donnée en indiquant où elle veut aller.

L’entreprise de location de bus (le commandant Ashtar) prend donc toutes les dispositions afin qu’un bus soit disponible à l’heure dite devant la porte de l’école. Pour cela, il demande au Grand dragon de Véga de “fabriquer le bus” (un vortex mondial connecté à la grille cristalline universelle – la route vers les autres dimensions) qui sera conduit par le chauffeur monsieur Bleu qui a pour rôle d’amener le bus devant la porte de l’école et d’activer le mode de conduite automatique (les 12+1 crânes maîtres de lignée 1).

Puis, pour des raisons de sécurité et éviter que les enfants ne traverse la rue, un gardien (Métatron aidé par ses collègues) surveille la rue et font le nécessaire si des véhicules viennent à passer par là. En effet, ce serait bête que quelques écoliers se fassent écraser ou carrément oublient de monter dans le bus. L’institutrice est impatiente de partir car cela fait si longtemps qu’elle désire entreprendre cette balade qui s’avère être, en fait, un voyage sans retour…

Ainsi au 19 novembre, le bus était presque assemblé et il ne restait qu’un autocollant ou deux à mettre en place pour qu’il soit opérationnel. Le chauffeur était prêt pour être au volant mais les appareils permettant la conduite automatique semblaient être absent et non opérationnels pour la date indiquée. En gros un retard dans la livraison faisant en sorte que le voyage à l’heure dite était impossible. Il fut donc pris une décision collective que je vais maintenant vous dire.

Le 21 novembre au soir, le bus fut amené par monsieur Bleu devant l’école bien qu’il ne soit pas encore terminé. En effet, l’institutrice voulait la preuve que le retard de livraison n’était pas une manœuvre pour reporter son voyage à une date indéterminée… Le bus scolaire fut donc amené devant sa porte et le moteur démarré. Cela faisant, la classe des petits a donc pu commencé à monter dans le bus. Certes, ça va prendre un peu de temps car ils ont de petits pieds (les EDLN petits formats).

Puis ensuite, on passera aux classes supérieures, les unes après les autres tout en sachant que les plus grands (les plus énergétiques mais aussi les plus gros – les dragons) fermeront la marche concernant les EDLN. Ainsi toute la classe des EDLN sait que cela a commencé et que ce n’est plus qu’une histoire de temps puisque le bus est là et que le moteur tourne.

Cependant, il est toujours à l’arrêt, parqué devant la porte de l’école. Il ne pourra donc partir qu’à la seule condition que les appareil de conduite automatique soient livrés et installés. Ceci sera fait uniquement quand les 12+1 crânes auront été réunis permettant l’installation finale lors de l’unique cérémonie prévue pour. La date de départ a donc été repoussée jusqu’à temps que les 12+1 gardiens des crânes soient opérationnels mais cette fois-ci il a été prévu de jouer différemment.

En effet, il avait été prévu sur un minima qu’était que 13 “humains” soient suffisamment “débouchés” pour transporter physiquement les 12+1 terminaux cristallins. Or, il s’avère que les gardiens, pour la plupart, soient absolument devenus aveugles pour cause d’idolâtrie mais aussi d’accès au pouvoir. Constatant cela, il a été décidé d’agir différemment c’est-à-dire de trouver des “humains” fiables, constants pour ne pas dire indéboulonnables et ensuite de les accompagner-former afin de recevoir un crâne-maître de lignée correspondant à leur ADN.

C’est sûr que cela sera nettement plus fiable et c’est seulement quand les 12+1 gardiens seront suffisamment opérationnels qu’ils pourront livrer-installer le matériel lors de la cérémonie. La date sera bien sûr calculée selon la meilleure météo “cosmique” du moment permettant ainsi au bus scolaire de prendre la route enfin.

Alors en résumé quels sont les faits et les conséquences immédiates ?

1 – Le bus est prêt (la séquence spiralée d’amorçage du vortex principal a été démarrée. Le moteur tourne donc maintenant au ralenti  et n’attend plus que l’on appuie sur l’accélérateur pour faire son office).

2 – Maman Eléa est contente parce qu’effectivement le bus est là, le moteur tourne et elle a donc décidé d’attendre encore un peu, le temps que les pièces en retard soient installées quand elles seront prêtes. En attendant, le moral de ses élèves se voit rehaussé car effectivement le report à une date ultérieure du voyage sans aucune preuve tangible aurait quasiment sabordé l’idée même que le voyage soit possible.

3 – L’équipe au sol ayant prouvé sa fiabilité et sa constance dans la mise en place du bus se voit définitivement confirmée dans la poursuite de la recherche des dernières pièces manquantes afin que le bus soit définitivement opérationnel. Aucune date butoir n’est donnée afin qu’ils puissent “former” d’une manière correcte les gardiens qu’ils auront recrutés.

4 – Le chauffeur ayant livré le bus (monsieur Bleu) se voit dainsi remercié de sa prestation et se retrouve donc libéré de son contrat avec maman Eléa. De ce fait, son contrat avec l’équipe au sol s’est terminé le 21 novembre 2013 au soir. Son blog officiel khubya.fr sera donc retiré d’internet car n’ayant plus aucune utilité.

5 – L’équipe au sol peut donc mettre en route la 3ème phase du projet (phase 1 = vortex, phase 2 = 12+1 gardiens) qui est celle de délivrer les informations reçues pendant leurs formations avec les EDLN, Dragons, Esprits cristallins et EDL afin qu’un maximum de marcheurs puissent élever leurs fréquences au maximum. Pour cela, il est demandé au délireur en chef de reprendre ses habitudes de l’avant monsieur Bleu c’est-à-dire de continuer selon la méthodologie employée sur 345d.fr.

Pour ce faire, le blog khubya.net va lui aussi disparaître de la circulation car un transfert d’article se fera sur 345d.fr en chapitre 14. Certains articles seront légèrement modifiés afin que des passages inutiles ne viennent encombrés la compréhension du lecteur.

Le blog etresdelanature.fr restera temporairement en activité, le temps que les transferts se fasse sur 345d.fr dans le chapitre 15 pour tous les articles jugés ok. Une fois cela fini, il sera lui aussi retiré de la circulation puisqu’il n’était que la continuation de khubya.net qui n’était que celui de 345d.fr. Dit autrement, tous mes délires “utiles” seront regroupés sur le même blog qui sera celui pris comme référence.

En effet, comme promis un nouveau blog continuera la musique car techniquement, vous pouvez vous doutez qu’il est difficile d’associer un mastodonte (345d.fr) qui doit rester stable avec un site léger qui doit galoper vite… Ce nouveau site sera mis en ligne dès que j’en aurai fini avec sa structuration “pédagogique” car il sera le futur chapitre 16 de 345d.fr. Il reprendra donc mon style mélangeant texte, audio et vidéo selon la nature du délire…

Bref, l’aparté monsieur Bleu aura été pour moi une aventure extra-ordinaire dans le sens qu’il m’aura fait découvrir les EDLN, EDL et autres sous un aspect qui m’était avant étranger. Ce fut une période de 9 mois (2ème quinzaine de février 2013 à 2ème quinzaine de novembre 2013) juste pour maintenant pouvoir accoucher de la suite logique de mon parcours qui est d’enseigner à propos du corps de manifestation et du cube métatronique sans oublier la mise en pratique.

Hé oui, le nouveau blog aura une partie “exercices” qui vous permettra de pratiquer concrètement ce qui était jusqu’à maintenant de la théorie. On va passer de la géométrie (l’aspect masculin – le mental) à l’aspect vibration (l’aspect féminin – le coeur) afin qu’entre autre nous puissions dépasser celui-là même qui nous met les bâtons dans les roues : l’égo. Il n’est point à tuer car c’est impossible mais, par contre, le transmuter ça c’est réalisable mais il faut savoir par quel bout le prendre !

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/42-un-virage-a-ete-pris-en-ce-21-novembre-2013/

«

»