Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/33/d401244720/htdocs/EDLN_blog/wp-includes/post-template.php on line 284

«

»

Imprimer ce Article

Actu du 21 septembre 2013

Ça y est, la mise à jour du site concernant l’accès privé a été mis en place hier. Pour cela nous avons dû faire des essais pour faire des réglages et ceci explique quelques ratées forcément. En effet, en ajoutant cette extension nous avons essuyé quelques bugs dûs à ce que nous n’avions pas la dernière version de WordPress. Il nous a donc fallu upgrader WP mais aussi le thème d’où certaines petites différences.

Bref maintenant tout est normalement OK et je remercie les nombreux lecteurs qui ont essuyés les plâtres lors de nos essais. J’ai répondu à quelques uns puis j’ai laissé tomber car tous me reportaient les mêmes erreurs. Dit autrement, si vous n’avez pas réponse à votre email, ne m’en veuillez pas SVP car vous vous doutez bien que j’en ai reçu une flopée. J’en ai donc aussi profité pour virer ce qui pouvait induire en erreur.

En résumé, l’inscription se fera naturellement quand vous cliquerez sur “Lire la suite” où je vous demande de compléter les champs au mieux car j’ai viré les “requis” afin d’éviter des encombrements au niveau des inscriptions. Cependant une personne dédiée à mon aide veillera au grain puisque c’est elle qui décidera si votre inscription est ok ou pas. Cette personne désire rester anonyme afin d’éviter des débordements « émotionnels ».

Sachez toutefois que tout problème technique se résout mais qu’il faut un minima de temps pour le circonscrire alors restez en paix et n’allez pas vous imaginer que l’on a une dent contre vous. Puis une fois l’inscription acceptée, votre navigateur devrait normalement retenir vos login et mot de passe de telle façon que la gêne occasionnée sera minime lors de chaque connexion au site.

Seul votre pseudo apparaitra dans les commentaires et non votre véritable identité telle qu’elle est demandée dans le formulaire. En effet, dans les prochains mois, je serais plus à votre contact physique et il m’est difficile de faire un lien avec un pseudo quand je le regarde dans les yeux. Secundo, la transparence à minima est de mise car je ne vois pas pourquoi une personne qui veut se connecter à moi ou à travers moi devrait me rester anonyme.

Le code postal et le pays sont demandés car lors de mes tournées futures, j’aurai ainsi une idée de qui peut avoir envie de me voir. Bref, je ferai peut-être un email dans certaines occasions aux personnes concernées. En effet, c’en est fini de tout raconter en ligne et de voir les emmerdeurs débarqués pour foutre la merde. Je procède donc d’une manière différente qu’auparavant afin de séparer le vrai marcheur de celui qui croit être un marcheur.

Cette actu est aussi là pour vous permettre de vous inscrire lors de la prochaine parution que je ferai. Compte tenu de tout ce que je désire vous raconter et pouvoir enfin vous mettre au parfum de ce qui se trame exactement en ce moment concernant l’ascension d’Eléa et des EDLN. L’histoire est simple mais comme j’ai zappé beaucoup depuis ces deux derniers mois, il va falloir que je remouline d’une manière claire ce qui m’a été dispensé au goutte à goutte.

Il se peut donc qu’au début vous ne voyiez pas toutes les relations mais je peux vous assurer qu’au bout d’un certain temps, vous verrez la trame globale qui vous permettra d’agir à votre niveau individuel. L’idée n’est pas de me croire ou pas mais plutôt de ressentir ce qui vous parle. C’est ainsi que vous réussirez le mieux à comprendre selon vos voies et non selon les miennes.

Rappelez-vous : vous êtes votre propre créateur et c’est vous, de par vos ressentis et vos intentions qui créé ce que vous percevez comme réel. Ce qui sera pris comme démoniaque pour l’un sera pris comme archangélique par d’autres. Nous avons donc affaire avec des angles de vues différents selon la géométrie du mental-égo de chacun. Dit autrement, personne n’a tord ou raison car chacun de par son unicité est obligatoirement un observateur ne pouvant être à la même place que quelqu’un d’autre.

Certes les généralités se ressemblent mais pour qui creuse un peu, il apparait des différences de compréhension qui au final pourront mener à des interprétations radicalement opposées. Là encore, rappelez-vous, nous sommes dans un monde de dualité et il est parfaitement normal qu’elle se manifeste à nous d’une manière ou d’une autre.

L’unification ne vient pas de l’addition des opposés mais du recul menant à regarder avec neutralité le mouvement que font ces oppositions.

Il est donc inutile de pencher pour un camp ou pour un autre comme les préhumains aiment le faire mais de seulement voir ce qui est et de faire un choix par rapport à votre unicité. Le reste n’est que foutaises et balivernes mentalo-égotiques visant à vous aveugler par rapport à votre véritable êtreté. Ce qui est EST et tout ce que vous pouvez faire est de changer votre comportement afin de l’harmoniser avec votre véritable essence.

Dit autrement, si tu te caches derrière un principe, une règle voire un guru ou un canal, tu es sûr que tu es à côté de la plaque concernant ta propre vérité. Voici pourquoi il est inutile de vouloir défendre son point de vue car cela ne fait que démontrer l’emprise de l’égo. Par contre, exprimer son point de vue participe à l’élévation de tous s’il amène effectivement une différence or la réalité nous démontre que ceux qui montent aux créneaux ne font que répéter ce qu’ils ont entendu ou lu.

Le propre du mouton est de clamer haut et fort une vérité qu’il pense être la sienne alors qu’elle n’est que le fruit d’un formatage… Bref, être véritablement un marcheur sur le chemin implique forcément que la seule confiance que vous avez à avoir est en celle de votre petite voix (ou Soi Supérieur) et en rien d’autre. Vous verrez qu’à la fin on y arrive car même le meilleur guide qui soit vous plantera un couteau afin justement de vous aider à mettre en œuvre cette loi.

Quand on est dans le chemin de l’amour, de celui qui aide, de celui qui fait grandir, il implique forcément d’appuyer là où ça fait mal, là où il y a une purulence égotique. Par contre, ceux qui pensent qu’il faut être continuellement dans le bisounours sont plutôt dans la protection de leur “apparence” d’abord aux yeux des autres mais aussi et surtout de garder cette illusion personnelle de croire que cela empêchera leur merde intérieure de remonter.

Bon, c’était juste une actu et je commence à virer vers quelques vérités pas toujours évidentes aux yeux de chacun. Je vous convie donc à ne pas vous énerver lors de l’inscription et de comprendre que lorsque 1.000 personnes s’inscriront lors de la parution du prochain article, cela demande un certain temps pour les approuver tous. Le temps linéaire à ses raisons, surtout celui de nous apprendre la patience…

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/actu-du-21-septembre-2013/

(1 commentaire)

  1. Bonjour à Toutes zé tous, Bonjour à Laurent.

    Si je me décide à oser un commentaire c’est effectivement que je sens que le temps presse, qu’avant je ne ressentais pas le besoin d’en rajouter, sachant que le temps passe très vite, qu’intégrer les énergies mises à disposition de tous, sont tout de même à transmuter dans son corps / cœur et dans sa tête et que cela est parfois compliqué dans la matière. Écouter sa petite voie (x) est pour moi un emploi à plein temps puisque empêtré depuis pas mal de temps dans quelques problématiques de subsistance, tout en ne pouvant faire autrement que de relativiser, lâcher prise et contacter mon cœur qui, par naissance ( essence) est un cœur d’homme….

    Bref, le chemin chemine pour moi parfois, bien que cela devrait être l’inverse !

    Depuis le 2 juin où je n’ai pris mon vélo, ce jour là, que pour tomber et me fracturer le bassin, je lis les écrits de Laurent sur 345 D, les êtres de la nature, Khubya / Laura / Laurent, et satisfait à ce besoin, parfois irrépressible, d’aller dans cette forêt de la sainte Baume, près d’Aix, où je ne savais pas, d’en un premier, ce que je pouvais bien faire là. Mais au fur et à mesure cela s’éclaire… Je me recharge, j’ y trouve belle la nature, les arbres et tout ceci m’apparait comme une autre réalité …

    Laurent, si tu passes par Marseille et si je peux être d’une quelconque utilité pour l’ascension d’ Eléa, ce serait avec plaisir que je viendrai à une de tes conférences dans la région.

    J’ai un outlook de merde qui ne veux pas envoyer les mails et n’arrive donc pas à rentrer en contact autrement que par la voie ici présente, ou par une adresse mail que tu dois avoir lorsque je me suis inscrit ici.

    Portez vous bien
    Bruno

Les commentaires sont désactivés.

«

»