«

»

Imprimer ce Article

Heureux évènement dragoonesque

Toujours sous la conduite de nos dragons de l’Equipe au sol, Corinne et moi, nous nous sommes retrouvés dans une petite chapelle adossée à un rocher. On se demandait bien ce que l’on faisait là jusqu’au moment où nos amis nous demandèrent de trouver un œuf de dragon… C’était bien la première fois qu’on nous en faisait la demande et en bons élèves, nous nous sommes mîmes à la recherche.

Notre première impression nous mena du côté du rocher qui était juste derrière l’autel. Je signale que cette chapelle n’accueille plus aucune messe ou office religieux. C’est juste un bâtiment qui est entretenu et où un certains nombre de touristes viennent s’aventurer car voir une chapelle collée le long d’un très gros rocher est inhabituel. Bref, on sentait bien une énergie à cet endroit du mur mais impossibilité de toucher l’œuf….

Puis, sachant que là où il y a un œuf, il y a forcément une entité qui veille dessus tandis que des tas de petites fées veillent au bon déroulement de la maturation de l’œuf. Il y avait donc du monde aux alentours alors nous entreprîmes de trouver le gardien. On scanna donc à l’aide de la main pour trouver une source d’énergie quelque part et on trouva que dans l’une des arcades, il y avait quelqu’un qui nous regardait comme s’il était dans la partie supérieure.

On commença donc à nous présenter et ensuite à lui demander qui pouvait être perché là-haut au plafond. On entendit “un fée”. Surpris par cela nous corrigeâmes instantanément mais la fée continua en disant qu’il-elle était une fée masculine d’où le “un fée”. On s’est dit alors pourquoi pas puisque dans notre monde il arrive que nous nommions aussi par un féminin certains animaux.

Je prends pour exemple la truite. C’est bien un poisson et elles ne sont pas toutes femelles. Il y a donc bien des mâles parmi les truites… sauf si je me rappelle bien c’est que les truites sont comme les escargots : elles peuvent changer de sexe selon la nécessité des périodes de reproduction. Mais est-ce la même chose pour les carpes ? On dit bien une carpe mais pas un carpe. Bref, il ne faut pas se fier au genre des mots quelques fois.

Cela dit, il-elle nous expliqua qu’elle avait été une fée et qu’un archange lui avait fait une promotion en la transformant en ange. De ce fait, son statut est celui de l’ange (avec un nom d’ange se terminant par “el”) tout en ayant le look d’une fée androgyne. Comme vous le voyez, il faut être ouvert aux choses sous peine de passer à côté de choses importantes.

Puis, les présentations ayant été faites, l’ange nous révéla que l’œuf de dragon n’était plus dans la pierre mais posé carrément sur l’autel… On en demanda la raison, et là l’ange nous indiqua qu’il en avait marre que tout le monde tripote son œuf en touchant le rocher. En effet, cet œuf est là depuis des siècles et des siècles et l’énergie dégagée par sa présence fut à l’origine de la construction de la chapelle forcément adossée au rocher… et après l’époque où les préhumains chassèrent les dragons du monde des humains soit du côté du Moyen-Âge.

Ayant trouvé l’œuf et son gardien, les dragons nous demandèrent de trouver le vortex qui permettrait au petit dragon d’éclore. C’est alors que je découvris un petit filet de vortex à l’entrée de la chapelle légèrement à gauche. C’est alors que l’on nous dit qu’il fallait trouver son frère jumeau. On partit donc à sa recherche et il situait à environ 45 km de là en direction de l’est… Je vous passe les détails de la recherche.

On activa donc le vortex et on revint vérifier dans la chapelle. C’est alors que l’on nous dit qu’effectivement nous avions trouvé un vortex dans la chapelle mais que ce n’était pas le bon… Bref, je vous rappelle que pour instruire des élèves, il faut les faire bosser même si cela semble ne servir à rien en termes d’efficacité. On se remit donc à chercher un autre brin de vortex dans la chapelle et on en trouva un autre, toujours dans l’entrée, mais cette fois-ci au centre et encore plus faiblard que le précédent.

Cette fois-ci on trouva son frère à environ 35 km mais orienté sud-est. On l’activa et on revint encore à la chapelle pour vérifier le résultat de notre travail. Cette fois-ci c’était le bon, du moins, nous a-t-on dit. parce qu’en fait on nous demandera plus tard d’activer les deux afin de lancer l’éclosion. C’est ce qui arriva quelques jours plus tard, où il fallu activer les 2 vortex de la chapelle pour lancer le mode chauffage.

En effet, par la construction même de la chapelle les ondes dégagées par les deux vortex s’entremêlèrent de telle façon que l’œuf soit chauffé sur toute sa surface. C’est ainsi que fut lancé la période de pré-éclosion. Puis 3 jours plus tard, on nous demanda de nous présenter à la chapelle (dans les heures d’ouvertures de celle-ci) pour assister à l’éclosion finale.

Corinne et moi, nous nous sommes retrouvés de chaque côté de l’autel (moi à gauche et Corinne à droite) où on pouvait palpé l’œuf éthérique. Il avait grossi d’environ 40 à 50 cm en longueur parce qu’à l’origine il faisait dans les 70-80 cm de long pour 50 cm de haut et de large. Vous imaginez bien que c’était magique et que beaucoup d’EDLN étaient assemblés-entassés dans la petit chapelle.

Dans les airs, c’était tout aussi occupé par les fées et tout ce qui vole. Vous pouvez imaginer que Félimicia (notre petite fée spécialisée dans l’entretien et l’éclosion des œufs de dragon) était aux anges bien qu’elle n’y participa pas directement. C’est elle qui principalement nous raconta toute la scène car bien sûr nous ne voyions rien avec nos yeux physiques. Puis, un fois l’éclosion faite, nous vérifiâmes si l’œuf était toujours là et il n’y était plus.

Il ne restait qu’une énergie résiduelle au centre de la table de l’autel. Puis, on appris par la suite que le petit dragon eut un gardien pour le protéger tout le temps de sa croissance jusqu’à sa majorité. C’est là qu’on appris, là aussi, c’est que les dragons ne vivant pas dans le même espace-temps que le nôtre grandissent très vite puisque l’on parle en termes de mois. Il semblerait que cela soit inférieur à 6 mois.

Comprenez bien que les dragons (même et surtout nos potes de l’équipe au sol) restent très discret sur tout cela car ils ont encore en mémoire les méfaits des préhumains à leur égard. La méfiance est donc de mise car quant on connait la volonté de pouvoir des préhumains (même de ceux qui se disent sur le chemin), il vaut mieux rester discret concernant certaines informations.

Sinon cela nous demanda à leur demander pourquoi les dragons sont-ils de retour sur Terre. La réponse fut que c’est l’ascension d’Eléa qui en est la cause. En effet, les dragons sont les gardiens de la flamme du Sans-Nom et à ce titre ils reviennent pour aider Eléa à faire passez le maximum de “flammes” avec elle. C’est la raison pour laquelle, Corinne t moi sommes à leur service dans la 3D car, en effet, il y a certaines choses qu’ils ne peuvent pas faire en notre monde de 3D et nous sommes là pour faire ce qu’ils nous demandent de faire.

Dit autrement, toute l’équipe au sol est dédiée à aider Eléa dans son ascension c’est-à-dire toutes les flammes, toutes les entités que les préhumains de 3D emprisonnent dans leur société et façon de vivre. Hé oui, je suis désolé de dire que notre société de 3D de par son aspect “il faut faire du fric” détruit à tout va les zones où vivent les EDLN les empêchant ainsi d’accéder aux vortex avec porte dimensionnelle les menant à d’autres endroits encore vivables.

A titre d’exemple, nous avons trouvé le second vortex et son gardien sur une bande de terre de 2 m de large et 50 m de long coincé entre 2 champs de blé. Cette bande n’a pas été rasée parce qu’il y a une différence de niveau entre les 2 champs. Globalement il restait 5 arbres et quelques buissons. Nous n’eurent donc pas de problème pour trouver son gardien car il n’y avait nulle place où aller ailleurs.

Même un EDLN s’était réfugié dans l’arbre au centre du vortex. Dit autrement, il y avait peut-être encore une dizaine (voire moins) d’EDLN ici et ils restaient car ce vortex était important puisqu’il permettait l’éclosion de l’œuf. maintenant que celui-ci est éclos, je crois qu’ils vont emprunter le vortex pour aller ailleurs et ainsi laisser ce dernier “mourir” tout simplement.

Bref, c’est ainsi que le préhumain de 3D détruit la grille énergétique d’Eléa l’empêchant ainsi d’ascensionner d’une façon harmonieuse. Comprenez que sa grille énergétique est en piteux état et que personne n’agit pour la réparer. Dit autrement, l’équipe au sol est dédié au rapiéçage afin de sauver ce qui peut l’être car tout EDLN qui ne pourra se déplacer dans une zone plus confortable pour ascensionner avec Eléa se verra tout simplement privé d’ascension.

Oui, je sais ce que je dis alors quand j’entends que je suis à la poursuite de pouvoir, je souris tout en ayant envie de pleurer tellement c’est triste.Mais bon, il faut bien que les involuants trouvent des solutions pour continuer leur main mise sur les moutons bisounours. Hé oui, si vous regardez bien en votre for intérieur, regardez combien ce que vous faites est pour vous, pour votre avancement personnel et vous découvrirez que placarder dans votre mental des bonnes intentions ne peut cacher cette vérité profonde : que faites-vous pour aider vraiment les entités bloquées par les activités préhumaines ?

Oui, Laurent mais j’aide mes frères les préhumains et donc en définitive des égos…. Prenez du recul et voyez combien votre notion de compassion vous fourvoie dans les griffes de l’égo humain. Aidez les EDLN, c’est aidez des entités qui subissent d’énormes conséquences de notre société. On ne pourra pas dire qu’il en sera fait leur vibration parce que justement, ils ne pourront être au rendez-vous pour des raisons pleinement “physiques” bien qu’éthérique.

C’est comme si vous flinguiez des préhumains afin qu’ils n’avancent plus sur leur chemin de vie. La seule différence c’est qu’autant un préhumain a une “âme”  distincte autant un EDLN (selon son genre et sa maturité) est assujetti à une âme de groupe. Ainsi en affaiblissant voire détruisant des EDLN vous ne faites qu’amoindrir les chances de l’âme de groupe a ascensionner.

Alors, SVP, sortez de la croyance que toute entité ascensionnera parce que tout est amour. C’est peut-être valable pour le préhumain mais pas du tout pour les EDLN. Alors, elle va où votre compassion : vers des préhumains qui ne pensent qu’à eux-mêmes (c’est-à-dire à fond dans leur égo) où vers des êtres qui ne peuvent rien faire contre nous puisque nous sommes des créateurs incarnés ?

Réfléchissez à la question et demandez-vous pour qui vous œuvrez réellement : pour l’égo où pour le Sans Nom ? Pour vous ou pour votre mère la Terre qui vous nourrit depuis toujours ? Oui, je sais, à première vue tout cela parait évident mais que faites vous réellement de votre énergie quotidienne à part vous préoccuper de votre sort ? Allez soyez franc et sincère et reconnaissez que votre égo prend quasiment toute la place.

Il est toujours bien de faire l’inventaire à un moment donné car cela permet de voir combien on a effectivement changé depuis le dernier inventaire. Donc, dans la joie et la bonne humeur, je vous souhaite une bonne introspection afin que vous puissiez prendre vos responsabilités en tant que créateur incarné (qui de toute façon devra répondre de ses actes et décisions tôt ou tard).

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/heureux-evenement-dragoonesque/

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Swingmaya

    Quelles que soient les contradictions entre nos enseignants actuels (Laurent Dureau, Khubya/Laura, Monique Mathieu et les êtres de lumière, Le Passeur Urantia Gaïa, et toutes et tous), ces contradictions ont eu pour effet de m’aider à aller plus profond encore dans la mise en lumière.

    Voici une conférence qui illustre le propos de Laurent et que je vous invite à visionner : http://bloomassociation.org/conference-tedx-claire-nouvian.

  2. tanfin

    cher Laurent et Corinne, je désire souvent vous poser des questions mais à chaque fois dans vos messages la réponse y est mais alors là c’ est du toucher ,couler, merci d’ en mettre régulièrement une louche çà fait mal mais qu’ est ce que çà fait du bien d ‘avoir quelqu’ un qui nous remet sur l’ axe.
    merci à tous les deux.
    philippe.

  3. Juliette K

    Bonjour,
    C’est très frustrant de ne pas voir les EDLN, de ce fait comment savoir si on leur fait du bien ou du mal ?? On ne les voit pas, on ne les entend pas ….je suppose que les agriculteurs qui suppriment les haies ne pensent pas une seconde que peut être ces haies sont habitées, est ce que ça changerait leurs projets ? En tout cas si je savais qu’il y a des EDLN dans mon jardin, je serai ravie !! Mais voilà, j’ai beau regarder je ne les vois pas … 😥
    Bonne continuation.

    1. Sébastien21

      Bonjour Juliette K,

      Je suis comme vous, mais je pense que c’est déjà avec le ressenti, le cœur, qu’il faut essayer de les « capter » (s’ils le veulent bien) ! Il faut y croire aussi !
      Moi je me suis mis à parler aux arbres dans ma tête en posant ma main dessus, bon pour l’instant rien vu,rien entendu mais une impression de bien être d’être en contact avec un arbre…c’est tellement subtil tout ça !

      Avec AMOUR,
      Sébastien.

  4. JULIETTE K

    Merci pour votre reponse, c’est encourageant.
    C’est vrai que je ressens quelque chose aussi lorsque je pose les mains sur un arbre, un peu l’impression de basculer, mais ça s’arrête la (pour le moment ! ) mais je ne me décourage pas. Je crois aussi que cela ne tombe pas tout cuit, qu’il faut persévérer et ouvrir son cœur.
    Avec AMOUR

  5. Sylvie

    Comment concrètement, je peux les aiders? Je ne les ressens pas, à peine un picotement sur les mains de l’arbre que je visite tous les jours. Est-ce seulement leur envoyer des pensées d’amour peu être suffisant. Et si oui, que font-ils de nos pensées d’amour cela les amène où … à entrer en communication avec nous si c’est nécessaire. Je ne peux même pas dire si l’arbre à qui je parle souvent est ‘habité’ mais c’est vers lui que je suis attiré.
    Avoir Foi en l’invisible cela demande du lâcher prise du mental et c’est ce que je pratique.
    Merci de nous guider à être plus en conscience avec la nature.

  6. Marie-Miel

    Révéler des évidences qui sont à la lisière de la conscience… Tu le fais si souvent ! Merci Laurent !
    Evidemment qu’on a une part de responsabilité dans la situation… Mais quand on est à la limite de l’autisme à leur égard (avec tout le respect dû aux victimes de cette maladie) c’est à dire qu’on ressens si peu leur présence, comment faire notre part pour corriger le tir ?

    En outre, j’imagine que ces situations d’isolement ne sont pas cantonnées à la France. Comment cela va-t-il se passer pour les EDLN coincés ailleurs ?

    A bientôt

    1. Laurent

      Un petit article est prévu concernant la présence des EDLN parmi nous et de ce qui est en train de se tramer en coulisse. Cela expliquera aussi pourquoi quelque fois nous sommes en contact avec eux et puis plus du tout. 👿

  7. LUX

    Il faut arrêter les délires avec tes dragons Laurent !!!

    Oui, les bestioles existent et ce sont des dragons noirs dans ton cas, du bas astral.

    Tu aideras la Terre à évoluer quand tu arrêteras tes conneries et tes délires. Ca nous fera moins de nettoyage à faire.

    A tous les moutons qui y croient, le mieux est de tout oublier. 😈

  8. Marie-Miel

    Vous savez Lux, mouton ou pas, que je le veuille ou non et comme tout un chacun, j’assumerai les erreurs que j’aurai commises, qui ne sont probablement que des occasions d’apprendre.

    Le fait est que vos interventions détonnent et alourdissent considérablement les échanges… On doit pouvoir les qualifier de puantes.

    Mais enfin, quel est l’intérêt d’exprimer ici une telle haine ? Si les propos de Laurent Dureau vous déplaisent, passez votre chemin, simplement. Si ceux qui les apprécient se trompent, pourquoi ne pas les laisser tranquilles sachant que c’est bien des erreurs qu’on commet qu’on apprend le plus ?

    Si vous détenez la vérité, il vous suffit de briller, vous serez suivi… en revanche, rabaisser les autres ne vous grandit pas. Du tout.

    Navrée Lux, je ne vous salue pas car votre comportement me déplait. Adieu !

    1. Jacqueline L

      oui même avis , ça détonne dans ce bel étalage de bons sentiments
      j’ai l’impression de me retrouver à l’école primaire quand la maitresse nous faisait lire de belles histoires
      même si je ne crois pas en ce que dit Laurent , au moins il nous donne une paix trop souvent oubliée !
      je vais tous les jours toucher le beau vieux chêne qui m’appelle , je le salue et lui demande la permission de le toucher , et c’est seulement lorsque j’ai son accord que je mets mon dos contre lui ! et ouahhhh la sensation , à faire tourner la tête ! un calme , une sérénité , une puissance !!! incroyable ! et là bien obligée de croire lol
      merci Laurent , tu m’as quand même ouvert les yeux ❓

  9. Sun

    Dragons = Archontes

    En tout cas dans ce monde…

    Ils n’interviennent pas (les rédemptés) dans les mondes faux, du moins pas en tant que guides ou anges gardiens tout simplement pour ne pas faire confusion d’identité avec les déchus pour ne pas impliquer les âmes en incarnation souhaitant se libérer de toute incarnation enfermante falsifiée.

    Ajoutons que les dragons en tant que guide, aujourd’hui en ces temps, sont des dragons déchus étant anges gardiens pour un retour aux mondes falsifiés de tridimensionnalité… falsifiée. Je le sais j’ai faillis avoir pour ange gardien un dragon de l’ombre (DDO) bleu aux yeux rouges dépassant les 5 mètres de haut, après avoir fais un écart de choix en conscience… Autrement dit avoir pensé à expérimenter la falsification plus longtemps, alors que ce monde touche à sa fin, en termes spatio-temporels.

    De la même façon que Khubya, de par divers témoignages que vous avez sans doute lu mais ignoré, est un être involutif, déchu. Beaucoup de frères et soeurs pour l’avoir eu au contact subtil, en ont gardé l’expérience médiocre. Je vous cite la mienne, après avoir pensé à Khubya avant de m’endormir, je me suis trouvé face à lui pendant le sommeil, et voici ce que j’en ai vu:
    un être noir, de la tête aux pieds, sans aucune Lumière rayonnante ou apportée ou vibrale, et dont le cri ressemblait à celui d’un monstre dificilement assimilable à un quelconque « animal » de ce monde. Le ressenti au réveil en fut une mauvaise sensation au niveau du Coeur. Vous voyez? Le meilleur indicateur n’est pas la tête, mais le Coeur. Percevez ce que sent votre organe central au moment d’une rencontre, de la même façon sentez si vous ressentez un apport de Lumière astrale (au niveau du troisième oeuil), christique (au niveau du Coeur) ou un manque d’énergie, souttirée lorsqu’il s’agit d’EDO.

    « Réfléchissez à la question et demandez-vous pour qui vous œuvrez réellement : pour l’égo où pour le Sans Nom ? Pour vous ou pour votre mère la Terre qui vous nourrit depuis toujours ? Oui, je sais, à première vue tout cela parait évident mais que faites vous réellement de votre énergie quotidienne à part vous préoccuper de votre sort ? Allez soyez franc et sincère et reconnaissez que votre égo prend quasiment toute la place. »

    Réfléchissez-y vous-même, avant d’éviter la perte… Qu’attendez-vous?? Un retour aux mondes de l’incarnation falsifiée, aux mondes de la souffrance?? Êtes-vous dans une attente d’un monde meilleur? Pour information ce monde, visible par tous moyens physiques dorénavant, touche à son terme. Le voyez-vous? Ou plutôt, acceptez-vous de le voir?? Et de le conscientiser? Le basculement des pôles a commencé, les catastrophes naturelles ainsi que les comètes sont telles qu’annoncées par diverses prophéties, l’Apocalypse de Jean rappellez-vous (clin d’oeuil à la chappelle), les « Strange noises » (à voir sur youtube) alias les Trompettes de l’Apocalypse (Apocalypse signifiant « Temps des Révélations » ne l’oublions pas), le système économique s’est effondré, le plan du NWO est en place, et avancant, parlant déjà de guerre avec la Syrie pouvant facilement amener à une WW3 entre opposants au régime syrien et alliés de la Syrie. N’êtes-vous pas donc au courant?? Êtes-vous aveugle à ce point? Êtes-vous centré sur votre nombrile à n’en plus finir, quit à vous propulser vers des « chemins » (qui de toute façon n’existent pas pour le « Sans nom » tout étant déjà perfection dans l’Infini et le Créé/Incréé) dont vous ne connaissez que la partie visible de l’iceberg? Êtes-vous autant identifié à cette vie illusoire chimèrique (qui de toute façon ne vous mènera nul part, tout ayant fin dans l’éphmère, que cela soit physique ou subtil) qui ne vous apporte jamais satisfaction éternelle? Allant toujours vers plus de capacités de combler le manque de l’éphémère?

    Vous êtes au bord du précipice, mais rien n’est perdu, le chemin de la rédemption est toujours présent.

Les commentaires sont désactivés.

«

»