«

»

Imprimer ce Article

Vérités sur l’Ambiance « Guerrière » chez les EDLN

nain_02Suite à mon dernier article concernant le roi Xorun, il est évident que l’on peut ne pas comprendre l’utilité de développer un arsenal et des armures. Je vais donc vous décrire le tableau un peu plus en détail, pour vous faire comprendre que le jeu de la descente vibratoire ne s’est pas fait seulement dans la 3D4D des préhumains. Je sais que cela va vous paraître à l’antipode de ce qui devrait être, mais cela n’empêche que c’est la vérité non dite par les EDLN eux-mêmes.

Il m’a donc fallu du temps et surtout beaucoup de recoupements afin de décoder ce qui ne pouvait être dit clairement. En effet, comprenez que les EDLN sont là comme éléments du décor afin que nous, Créateurs incarnés, puissions jouer le jeu à fond dans la descente vibratoire. Il leur est donc absolument interdit de parler du décor sinon le jeu ne serait plus un jeu.

Cette vérité du jeu qu’il fallait donc cacher jusqu’à maintenant n’est plus d’actualité aujourd’hui, et notamment depuis ce fameux 18 janvier qui a ouvert la reconnexion avec les autres grilles cristallines autant intra-terrestre, galactique qu’extra-galactique. Nous sommes à peine au début de l’An 2 du Nouveau Paradigme ou Nouveau Monde et je comprends bien que les infos jusqu’alors distribuées par les EDLN ne mentionnaient pas l’état réel de “délabrement” de leur condition unitaire.

Je vais donc commencer par procéder par une question cruciale : si les EDLN sont tombés avec nous, alors comment cela se fait-il qu’ils migrent sur Eléa ? En fait, la conception des EDLN que nous avons est très primitive et ne voit que le grossier, c’est-à-dire des entités comme nous; or le monde de l’invisible est loin d’être aussi ratatiné et ne se limite absolument pas à une dizaine de règnes que l’on voit dans “le Seigneur des Anneaux” de Tolkien.

Le cordon d’Eléa ayant été ouvert seulement depuis le 21 novembre et dans des proportions frôlant l’épaisseur d’un petit doigt (puis agrandit à la grosseur d’une main le 21 décembre), aucun EDLN n’est en mesure de passer via un tuyau si petit. Dit autrement aucun EDLN de notre folklore n’est actuellement capable de transiter vers Eléa, par contre les EDLN microscopiques ont commencé mais le débit est faible.

Cependant grâce à l’ouverture du 18 janvier 2014, il y a eu comme un apport d’air frais qui a permis à la grille cristalline de la surface de recevoir un coup de booster. En effet quand on dit que la grille cristalline était à 100% de sa capacité, c’était par rapport à la batterie quasiment en fin de vie du monde de la surface. C’était donc plutôt les derniers ampères pour sauver les meubles et maman Urantia-Gaia était profondément triste de cela, car cela signait une débâcle totale et un abandon de toute la connaissance acquise pendant cette expérience.

Dit autrement, si le cordon d’Eléa n’avait pas été mis en place, l’involution aurait totalement gagné et la surface de la Terre aurait été tout simplement nettoyée, karchérisée à mi 2014, voire fin 2014 au plus tard. Je sais que cela peut choquer mais nous avons évité de justesse l’extinction finale tout simplement. Ainsi suite à cet évènement exceptionnel du 18 janvier, les choses se sont inversées, car la batterie de la surface s’est fait reconnecter à La Source, au secteur.

Dit autrement, la grille cristalline est dorénavant en train de reprendre de la patate et donc permet un transit vers Eléa avec plus de confort. Ce faisant, les élémentaux ont pu commencer à transiter et maman Eléa est en train d’ensemencer le nouveau jeu avec le monde minéral et végétal. Or, ces deux “règnes”, bien qu’ils aient subi des interactions négatives (radio-activité via les déchets nucléaires et les bombes, saloperies chimiques, etc…), ne sont pas en soit des “peuples” comme celui des nains ou des elfes par exemple.

Il y a forcément un tri hyper drastique mais la reconnexion au monde de l’intra-terre a permis justement de pouvoir “déménager” ce qui n’avait pas encore été pollué à ce niveau-là. Dit autrement, il n’y a pas grand chose de la surface qui transite, puisque presque la totalité de ce que nous connaissons est quasi condamné pour l’instant. C’est sûr que les bisounours qui voient le monde de la surface comme une merveille devront se faire à l’idée que dans une poubelle, on peut toujours voir du beau, mais que cela ne veut pas dire qu’il sera au top des critères de pureté.

Comprenez bien que par l’expérimentation de l’involution au stade où nous en sommes, mêmes certains anges (des EDL donc) se sont fait piéger vibratoirement parlant et qu’ils se font sucer par les involuants parce que emprisonnés dans des bulles dimensionnelles. On les appelle les anges “déchus”, et croyez-moi, ils ne demandent qu’à être libérés mais ils sont enchainés et alimentent le système malgré eux.

Il en est donc de même pour les EDLN qui sont en 5D6D, puisque je rappelle que les anges officient à partir de la 7D8D principalement. Or si des anges se sont fait piéger, vous imaginez bien que ceux de 5D6D sont aussi en très mauvaises postures. Les armes et les armures qu’ils fabriquent ne sont pas là pour se faire la guerre entre eux, mais surtout pour repousser du mieux qu’ils peuvent les involuants qui, je le rappelle, sont aussi bien en 3D4D qu’en 5D6D.

Ces involuants œuvrent donc des deux côtés, et c’est la raison pour laquelle nous en sommes arrivés si bas. C’est donc principalement à partir de la 5D6D qu’ils nous manipulent, et puis après ce sont des “illuminatis” qui finissent le travail dans la 3D4D. Comprenez bien que l’involution a quasiment frappé les 6 dimensions de la matière (le cube 6×6 ou les 3 moteurs, celui de la Terre, de l’humain et du Ciel).

Ainsi, nous, les Créateurs incarnés, de par notre puissance nous alimentons le “Ciel” (l’astral – les égrégores) par nos émotions, nos pensées, nos intentions, tandis que nos actes et paroles alimentent les institutions de toutes sortes (les états, les religions, les médias, etc…) avec tous leurs petits soldats affamés de pouvoir tout en prélevant-détruisant l’environnement (le moteur de la Terre). Dit autrement, c’est la totalité des 6 premières dimensions qui se sont fait polluer par l’involution et non pas seulement l’humain.

Ainsi en détruisant les grilles cristallines, voire en reroutant les vortex pour alimenter certains égrégores voraces, les territoires constituant le décor de notre expérimentation sous la responsabilité des EDLN se sont vu de plus en plus morcelés. Cela entraina donc un mode de survie pour tous les règnes de la Nature.

En effet, le grignotage permanent des hommes par la construction de maisons individuelles d’un côté, mais aussi de l’énorme défrichage fait par les “exploitants agricoles” pour des raisons de productivité et de rentabilité, les EDLN se retrouvent à vivre sur des mouchoirs de poche.

Point besoin d’être un polytechnicien pour comprendre que entasser de plus en plus de monde dans une surface réduite et qui se réduit en permanence créé forcément des tensions entre les règnes qui essaient de survivre comme ils peuvent. De plus, ces mouchoirs de poche (pour ne pas dire des ghetto) sont constamment attaqués par les involuants de 5D6D qui ont la dalle, car eux ils sont en pleine croissance.

C’est ainsi que chaque mouchoir de poche s’est progressivement muré, car il y a des espions involuants partout. En effet, les involuants n’ont pas envie d’aller attaquer un ghetto où il n’y a que des crève- la-faim. Non, ils préfèrent concentrer leurs forces là où ça vaut encore le coup. Dit autrement, les différents règnes sont obligés de vivre les uns sur les autres, et selon la densité de chaque population (les survivants) il y aura des ilots sous le commandement des elfes, tandis que d’autres seront sous celui des nains par exemple.

Rajoutez-y le manque de communication entre les ilots parce que la grille cristalline étant en très mauvais état, les portails dimensionnels ne sont ouverts qu’avec un laisser-passer spécial qu’il faut demander longtemps à l’avance, et la date de départ n’est pas toujours assurée car cela va dépendre de l’énergie disponible.

Bref, un EDLN, qui tout simplement part à l’aventure parce que dans son ghetto c’est devenu impossible à survivre, se voit vu d’un très mauvais œil quand il frappe à la porte d’un autre ghetto. Est-il un espion ou pas ? Et pour qui travaille-t-il ? Pour un autre ghetto ou pour les involuants ?

Oui, je sais que tout cela vous dépasse, car vous pensiez qu’en 5D6D tout était beau et tout il était gentil. Ben non, et je dirais que c’est aussi merdique qu’en 3D4D. Aussi, maintenant vous pouvez comprendre pourquoi il y a des échanges entre ghetto. Contre un truc que l’un sait faire (et parce qu’il a les ressources suffisantes dans son ghetto), la survie des peuples des EDLN se fait par le troc puisque l’argent n’existe pas.

Ainsi quand un roi se déplace, c’est en quelque sorte un commercial au même titre qu’un Président de République qui, sous couvert d’une rencontre diplomatique (afin d’entretenir les liens politiques), amène une trimballée de commerciaux et d’industriels. Dans le cas des EDLN, l’argent n’existe pas car ils savent qu’ils sont des éléments du décor et qu’à ce titre, ils doivent arriver à le maintenir car ils ont une totale dévotion au Sans-NOM.

Sans les EDLN, plus rien ne pourrait tenir et vivre autour de nous. C’est la différence entre une tomate qui pousse les racines dans un bocal et une tomate en pleine terre. Le 1er pied de tomate se verra contraint et forcé de grandir bien au-delà de ses capacités, d’où son pourrissement rapide (ou au contraire sa non détérioration) et comme cela aura été fait sans amour, il en découle aussi une fadeur totale.

Par contre, pour le second pied de tomate, s’il est planté avec amour par le jardinier mais qu’il est aussi suivi par des EDLN, alors la tomate sera résistante aux maladies (merci les EDLN) et aura du goût (merci le jardinier !).

Comprenez-vous pourquoi nos exploitants agricoles sont obligés de mettre de l’engrais et des insecticides ? La réponse est simple, c’est parce qu’il n’y a plus d’EDLN, et il me semble avoir dit cela dans des articles précédents. Si les EDLN désertent totalement la planète, alors l’extinction de l’homme est assurée par le tout simple épuisement des ressources matérielles.

Alors était-il prévu d’embarquer des EDLN sur Eléa ? Oui, cela l’était mais dans un endroit spécifique où ils auraient pu être décontaminés (à l’image des 10 planètes pour les humains). Bref, nous avons frôlé la réelle catastrophe totale, car pour permettre la sauvegarde des EDLN il fallait à minima 12+1 crânes de lignée 1 pour que le cordon soit assez gros pour les faire passer.

Chers marcheurs, chers lecteurs, réveillez-vous et comprenez que vous êtes loin d’avoir cerné l’ampleur véritable des dégâts que nous avons occasionnés à la planète et à tous ses habitants. Nous sommes bien des destructeurs de planètes, je vous le confirme, et tout cela au nom du profit personnel et de l’illusion de croire que vous faites votre vie selon ce que votre mental-égo vous fait croire. C’est actuellement du suicide total mais grâce au 18 janvier, maman Urantia-Gaia a repris de la patate et elle a commencé à secouer le prunier afin de nous réveiller de notre torpeur. 

Oui les EDLN sont en guerres à 99% contre les involuants “invisibles” et à 1% entre eux. Or, comme c’est nous les préhumains qui entretenons la multiplication des involuants voraces, vous pouvez comprendre que les EDLN fuyaient notre présence et nourrissaient à notre égard une méfiance sans pareille. Cependant comme partout, il y a toujours quelques EDLN qui franchissaient cette méfiance pour essayer de communiquer avec ces prédateurs, ces Dieux qui ne savent plus qu’ils ont les pleins pouvoirs.

Le 18 janvier a été une bouffée d’air pur pour eux mais il reste du travail à faire, autant chez eux que chez nous. Ils ont donc commencé à renouer contact entre eux (d’où le voyage du roi entre autres) mais cela n’empêche que le préhumain continue son œuvre de destruction massive bien qu’il y ait de plus en plus de ces derniers qui commencent à s’ouvrir à la réalité de l’invisible.

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/verites-sur-lambiance-guerriere-chez-les-edln/

(15 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Agnès

    😉 Merci !

  2. Pierre

    Merci Laurent, ça clarifie pas mal de choses mais j’ai encore un peu de mal à comprendre certains aspects : en effet, aujourd’hui, si on est en 3-4D et qu’on n’arrive pas à passer en 5-6D, cela vient du fait, si j’ai bien compris et pour résumer très brièvement, que d’une part on est retourné, d’autre part on est falsifié et enfin notre fréquence est insuffisante.

    Les EDL et EDLN vivent dans notre monde retourné et falsifié mais ne le sont pas puisqu’ils savent que la source existe (alors que nous non), il regardent du bon côté, ils savent que l’invisible existe ou dit autrement que notre réalité n’est qu’un leurre. Et comme ils ont la bonne fréquence, ils sont au delà de la 3-4D.

    Pourtant, j’avais cru comprendre que pour augmenter sa fréquence, il faut en principe traiter son corps et ses pensées correctement (s’alimenter sainement sur tous les plans) et enlever les lambeaux d’égo. Or, s’ils se font la guerre et qu’ils se marchent sur les plates bandes, alors ils produisent des égrégores et ont recréé de l’égo de bas niveau. Donc comment est-ce possible qu’ils restent dans la même dimension ou bande de fréquence ?
    D’ailleurs, s’ils ont besoin de « manger » donc vienne empiéter sur les autres, c’est qu’ils sont en manque, donc cela veut dire qu’il ne voient plus vraiment que la source les alimente, ils prennent mais ne donnent plus vraiment, donc ne sont-ils pas un peu retournés ?

    A moins que mon raisonnement ne soit vraiment trop linéaire …

    Je me fais un peu insistant, mais je pense que cette question est absolument fondamentale et que si
    je perçois où mon raisonnement cloche, j’aurai alors compris beaucoup, beaucoup de choses dans la foulée.

    Merci d’avance Laurent

    1. Nemeton

      Effectivement , Pierre est comme moi , il s’emmêle les « crayons » , mais je renonce à trop mentaliser tout ça , j’essaie de « comprendre avec le coeur » , ce qui fait que plutôt que me stresser à tenter de conserver une vision et un raisonnement 3D qui n’est plus adapté , je m’abandonne dans la confiance de ce qui sera … Respire Pierre !

      1. Pierre

        Pas de problème, je ne m’inquiète pas.
        Effectivement, le mental est peut être trop limité pour intégrer cela – il cherche à tout décortiquer et à tout comprendre.
        Au fond de moi (le coeur), je sais qu’on est sur la bonne voie et que ça finira forcément par se clarifier.

  3. bruno

    Ah, voilà, c’est plus clair 😉
    merci Laurentia-Gaia

  4. Serge

    ouai, alors on peut rester ou on est, ca sert à rien de migrer d’un bordel vers un autre. Il n’y aura que la mort physique qui nous permettra de retourner d’ou on vient.
    Et ca changera quoi si les EDLN entrent en contact avec nous ?
    Mais ou est l’interrupteur qui alimente le Hologramme 😉

    1. Micheline

      Bonjour Serge, si je puis me permettre, c’est que nous montons tout de même en vibrations et nous changeons d’école si on peut dire. On évolue mais y reste tout de même encore beaucoup de choses à apprendre tant qu’on est pas devenu parfait en connaissance et en expérience. Nous partons de l’échelle matérielle et 3D4D mais on a encore beaucoup d’échelons à monter avant d’arriver à l’Ultime Parachèvement. Donc, d’ici là, c’est en fraternisant avec d’autres entités que nous connaîtrons l’Amour parfait selon chaque niveaux de conscience… Nous sommes en pleine Évolution dans la Vie de l’UN…

  5. gaia

    Bonjour Laurent,
    Pour moi aussi les éclaircissements apportent d’autres questions:
    A quoi ressemblent ces involuants en 5D 6D?, les EDL ont-ils à se protéger de formes d’énergies tels des brouillards noirs ou bien des formes plus physiques?
    Que pouvons-nous faire concrètement pour les aider ?
    Je me doute par ailleurs que ces questions pour quelqu’un qui a plus de données ou une vue d’ensemble plus claire sont peut-être exaspérantes..
    Bon courage à tous.

  6. Laurent

    Compte tenu des questionnements qui s’entrechoquent pour cause d’incompréhensions par rapport aux dimensions actuelles et de celles du Nouveau Paradigme, je vous propose de laisser vos questions sur la page Webconf qui normalement se passera le 15 mars à 21h00.

    En effet, répondre par écrit est chronophage et vu l’étendue du terrain à débroussailler, j’irai plus vite via une webconf. 😎

  7. BENNETT

    Bonsoir Laurent et toute l’équipe,
    Il m’est arrivé quelque chose, hier en marchant dans la nature près de chez moi. Ca ne s’était jamais produit jusqu’alors.
    Quand je me promène, je parle beaucoup toute seule (d’ailleurs seule ou pas, je ne sais pas). A un croisement, près d’une petite chapelle, sur une bute, d’un seul coup, je n’ai plus pu parler, mais vraiment plus du tout. Je ressentais quelque chose de néfaste, je me suis mise à réciter , durant tout cet évènement, jusqu’à la fin, un mantra qui visait le 1er, 4ème et 7ème chakras (mantra qui m’est apparu d’un seul coup, jamais avant je ne l’avais récité). J’ai continué de marcher malgré tout et cette chose me suivait. Je commençais à me dire que c’était peut-être mon mental qui me jouait un tour, jusqu’à ce que je ressente (puisque je n’ai strictement rien vu de mes yeux) une onde de choc je dirais, qui partais de sous mes pieds et s’est propagée sur quelques mètres (un rayon d’environ 10 à 12 m, peut-être plus, je ne sais pas) et la « chose » se courber et se tordre comme de douleur. Cette chose a été prise dedans et c’est comme transformée, comme si elle était en pleine lumière, elle s’est apaisée et a disparu . Puis j’étais moi aussi calmée, je pouvais à nouveau parler. Et le soleil qui était voilé toute la journée s’est mis à briller .
    Se peut-il que j’ai « nettoyé » en quelque sorte l’endroit d’une entité involuante ? Sans en connaître davantage sur la question ? Parce-que vraiment je n’y connais rien !

    Je signale que je ne communique avec aucun EDLN, EDL ni avec un esprit cristallin. Par contre je sens vraiment une augmentation de sensations. Et ce qui me fait dire que ce n’était pas mon mental, c’est l’onde de choc qui m’a surprise, je ne m’attendais pas du tout à ça !!!
    Merci de prendre le temps de m’expliquer tout cela. Je n’ai pas mis cette question sur la page webconf car elle est un peu longue.

    1. Laurent

      Pour faire court, un involuant a été transmuté devant tes yeux tout simplement. Sinon tu as eu le bon réflexe et tout s’est enclenché ! 😎

      1. BENNETT

        Il se trouve que dès le lendemain, le propriétaire du champs près duquel l’involuant se trouvait est venu le nettoyer et à fait brûler des broussailles durant 3 jours et demi. Les 2 évènements sont-ils en rapport ?
        Et si un involuant était à cet endroit, cela veut-il dire qu’il y en a d’autres ou non ?

        Sinon, nous continuons mon petit garçon et moi à avoir des « symptômes » qui arrivent de plus en plus. Il m’a dit l’autre soir, qu’il avait parlé à Una, notre chatte, il lui a dit demandé de rester dormir avec lui, il a vu quelque chose partir de sa tête et aller jusqu’à la tête de Una, et elle lui a répondu « oui, je viens » et effectivement elle est restée dormir avec lui toute la nuit. Voilà, c’est tout mais je trouve ça magique. On redevient des enfants qui découvrent une malle aux trésors !!!!!

  8. BENNETT

    Bonjour, à l’inverse de cette ambiance guerrière qui peut exister entre les peuples de la nature, peut-il y avoir union entre 2 EDLN de peuples différents ? Genre entre un Lutin et une Elfe ? Merci.

    1. Laurent

      Effectivement, l’amour n’a pas de frontières chez les EDLN tout autant que chez les EDL sauf qu’il n’est pas dénaturé comme chez nous. Il n’y a donc pas de « saloperies » puisque l’amour qu’ils se portent entre eux reste quand même un amour unifié, un amour vibratoire où il est impossible de mentir.

      Ainsi, je vois les interactions qu’il y a entre les membres de l’équipe au sol élargie (composée d’EDL et d’EDLN et autres) et je peux vous confirmer par les faits qu’il y a des relations à tous les niveaux. En ce moment, je suis les aventures d’une de nos petites fées qui est amoureuse d’un nain tout en sachant que cette dernière a taper dans l’oeil d’un galactique….

      Bref, ils ont tous un petit coeur qui bat et croyez-moi quand il bat pour quelqu’un d’autre, il bat vraiment très fort. C’est tellement rafraichissant de ressentir leur témoignage car ils le vivent vraiment de toutes leurs ondes. Alors imaginez quand un solide gaillard de la 12ème dimension qui fait dans les 2,50 – 3mètres se sent fou amoureux d’une fée de 25 cm et de 2ème dimension…

      Je peux vraiment affirmer que l’amour des préhumains de 3D aussi sublime soit-il est d’une misère vibratoire incommensurable. Imaginez qu’aucune cachotterie ne peut être faite quand vous êtes dans l’Un-Visible car une vibration reste une vibration et ne peut être cachée aux yeux de tous. Bref, quand on découvre cette pureté à travers nos conversations avec les EDLN, je peux vous garantir que le monde des préhumains est d’une noirceur et puanteur à peine soutenable quoique les bisounours puissent penser et affirmer…. 😎

  9. Pierr'UN

    Moi, Dieu je l’appelle Papa. Cela n’a rien d’égotique mais plutôt mathématique. Dès six ans, me suis programmé, j’ ai réussi, y a pas à se glorifier, j’y ai laissé une partie de mon âme. La Prog. n’étais pas in. Je me suis dis ce qui est bon dans un sens, est bon dans l’autre( le bien, le mal) Plus tard, j’ai recherché les lois inaltérables de l’UNI-vers.En ai trouvé quelques unes et suis arrivé à la conclusion qu’on avait besoin de nous pour driver les multitudes de monde en formation de co-créateurs responsables ayant la maîtrise de leur art et, pour cela se forger une conduite clean, ne mettant pas en bascule les acquis. En cela, rejoins LAURENT et tout ce qu’il « channelise ». J’avoue humblement que je n’ai jamais fait le rapport dragon/ création bien quenj’ai toujours pensé que les êtres de la mythologie avaient eu une existence réelle sans jamais oser en parler qu’à de rare personne. Nous sommes sur le bon chemin, le basculement est proche. Ce que j’écris, c’est de l’Amour en partage afin d’avancer vers le but plus rapidement, mon ego est à l’écurie depuis longtemps.

Les commentaires sont désactivés.

«

»