«

»

Imprimer ce Article

61 – Quand le bâtiment se veut spirituel…

cathedrale_03Nous avons vu dans les articles précédents qu’un édifice religieux (entre autres les cathédrales, Basiliques et autres) est à l’image de ce que faisaient les anciens sur des endroits appelés vortex. Au lieu de mettre un menhir (un condensateur – un accumulateur d’énergie), ils reprirent l’aspect dolmen, c’est-à-dire l’aspect d’une chambre de résonance faisant elle-même office de stockage d’énergie.

Dans l’article 59 vous avez découvert qu’un dolmen était une chambre vibratoire permettant des voyages galactiques à  la personne qui se mettait en dessous. Généralement, il n’y avait qu’une seule personne mais certains dolmens furent étudiés pour 2 personnes à la fois. Ainsi entre cette période et l’établissement de la religion catholique via des monuments religieux en dur, les romains firent de même en construisant des maisons (et tours de garde) sur les vortex.

Dit autrement, ils avaient beaucoup perdu de la connaissance originelle de l’utilisation de la grille cristalline mais savaient encore qu’une maison construite sur un vortex et d’une manière bien orientée avec chambre de résonance permettait d’avoir une meilleure santé et donc un avantage certain sur les autres peuples. C’est la raison pour laquelle toute garnison s’implantait en des zones précises et non pas n’importe où.

Ainsi, les garnisons avant-gardistes (celles qui étaient aux frontières) se voyaient construire des salles de garde juste au-dessus des vortex. Cela permettait ainsi de garder les troupes au meilleur de leur forme et donc d’être plus efficaces mais aussi plus résistantes à “l’usure”. Bien sûr, cela était tenu secret par les architectes tout comme par ceux qui formèrent les architectes. En gros, cette science n’était pas pour le peuple qui construisait leurs cabanes n’importe où…

C’est comme cela que l’église put mettre en place bien des stratégies de domination du peuple. Ainsi, du temps de jésus et des premiers siècles, son enseignement, surtout diffusé par Paul de Tarse (Saint Paul et Tarse, une ville du côté de la Turquie qui était à l’époque sous domination romaine), était un mouvement sans véritable structure. Cependant leur signe de ralliement était le poisson (parce que nous étions à l’ère du Poisson) et secundo parce que les apôtres étaient majoritairement des pécheurs.

Ce mot pécheur (celui qui pèche des poissons) fut au fil du temps transformé en celui qui est plein de péchés. On voit donc comment l’église s’y est prise; or comment cette église s’y est-elle prise pour devenir une religion aussi loin des enseignements originaux ? C’est simple, c’est 3 siècles après jésus que le roi de Constantinople créa un mouvement politique pour récupérer ces croyants en la parole divine d’un “Dieu Unique” (le Père et non Dieu).

C’est alors que le signe de la croix fut pris afin de ne pas confondre l’enseignement vécu par des milliers de gens indépendants et le parti politique. Ce signe de croix n’est ni plus ni moins que la forme du corps humain. Cela tombait bien puisque justement, on y rajouta un cadavre accroché. Bref, c’était tellement gros que personne n’y a vu que dalle. Or, sur quel modèle sont bâties les cathédrales : sur la forme de la croix.

Vu autrement c’est à l’image d’un humanoïde allongé avec en plein cœur justement le vortex. D’ailleurs cet endroit spécifique du bâtiment fut appelé le choeur… C’est à cet endroit précis que tout l’édifice a été construit. Ainsi quand vous rentrez dans l’édifice en passant par la grande porte, vous commencez votre ascension spirituelle en commençant à élever vos différents corps vibratoirement parlant.

Ainsi en parcourant l’allée centrale en silence, le cœur ouvert et avec les bras ouverts, vous allez pouvoir expanser vos corps subtils mais aussi remonter en énergie vos différents chakras. Sauf qu’il y a un autel au centre du chœur qui vous empêche d’aller plus loin sauf pour les curés bien sûr. Vous savez, il y a généralement une petite palissade en fer forgé avec 2 battants qui s’ouvrent lors des cérémonies. Pour les édifices plus pauvres, c’est une grosse corde qui barre la route.

Mais, dans tous les cas, il y a une marche ou 2 ou 3. Bref, c’est à un niveau supérieur et généralement le tapis commence à ce niveau là. Aujourd’hui, il y a une pancarte indiquant “espace réservé au culte” ou disant carrément interdit aux profanes et donc aux touristes. C’est soi-disant pour garder l’aspect sacré du lieu où un autel est censé représenter le point central le plus sacré de l’église. Ce point est tout bonnement celui qui correspond au 7ème chakra.

Dit autrement, le peuple peut parcourir les six premiers chakras mais surtout pas aller plus loin. Seuls ceux qui ont les soutanes peuvent le faire. Or, après l’autel du centre, il y a généralement un second autel plus loin (celui qui est placé au 12ème chakra) et tout cet espace entre les deux est généralement avec des tas de chaises lourdement encastrées et ciselées de chaque côté pour les hauts dignitaires de l »’église.

Cette partie entre le 1er autel et le second est souvent très richement ornée et est souvent entourée de hautes grilles empêchant le peuple d’y venir. La raison en est bien simple : c’est la zone réservée à l’élite et elle correspond donc à vos chakras supérieurs, et donc à celui de votre Soi Supérieur. Or, qu’est-ce qu’être en communication avec Dieu sinon être en communication avec votre Soi Supérieur qui, je le rappelle, est dans les lois de l’UN !

Ainsi, si le peuple ne peut accéder à cette partie hautement spirituelle c’est parce que justement les curés doivent devenir l’intermédiaire entre votre Soi inférieur et “Dieu”. Alors on vous parle du Ciel et que font les bons fidèles ? Ils lèvent la tête vers les étoiles, vers les vitraux où ils sont censés y voir la vérité pour ensuite regarder le sol en tant que pêcheur. Mais tout cela est faux, une mascarade, un trompe-l’oeil car le Ciel n’est pas là-haut dans l’axe vertical, mais là-haut dans la partie supérieure de la croix formée par le bâtiment.

Le “Ciel” ce sont vos chakras “supérieurs”, c’est-à-dire ceux qui vont du 7ème au 12ème, là où se situe votre partie causant avec votre Esprit Directeur, et donc avec le Sans NOM. Cela n’a rien à voir avec regarder les voûtes de l’édifice. Ainsi, de part l’interdiction matérielle de parcourir l’allée centrale à ce niveau supérieur, on vous coupe la possibilité de vous brancher au “père”. Par contre, le curé se fera justement appelé “mon Père” car, lui, il peut y être et se faire monter en vibration autant de fois qu’il veut.

Certes, si vous en parliez à votre curé d’aujourd’hui, il ne sait plus rien de tout cela et c’est pour cela qu’il est aussi joyeux qu’une porte de prison. Il chante au chœur mais il n’y a plus de “cœur” pour le faire, car justement lui aussi est totalement coupé de la véritable connaissance de l’instrument formidable qu’est le bâtiment dans lequel il officie. Lui-même est coupé de tout cela car s’il ne regarde pas ses sandales pour exprimer sa petitesse, il ne peut que lever les yeux au ciel pour demander une aide.

En gros, il peut lire la bible autant qu’il veut, il reste un aveugle au milieu des aveugles. C’est alors que des géobiologues s’extasient qu’il y ait des chemins initiatiques au sein des cathédrales et que même certaines parties peuvent réparer certains ennuis physiques. C’est vrai, absolument vrai et pour abonder dans leur sens, il leur suffirait de prendre de la hauteur et de regarder à partir des voutes le sol de la cathédrale, et que découvriraient-ils ?

Un corps humain allongé avec tous ses organes. Ainsi si vous avez tel ou tel problème il vous suffirait de vous assoir à l’endroit adéquat (vous bénéficieriez alors des ondes de formes renvoyés par les murs) et si vous avez une idée des circuits énergétiques du corps humains, alors retracez comme un Petit Poucet le même chemin dans l’édifice. Je sais, c’est gros mais tout cela a été oublié, totalement oublié.

Je vous dirai donc dans un article à venir (quand j’aurai suffisamment encodé d’édifices religieux) la liste de ceux-ci avec les EDL 7D12D associés afin qu’un véritable partenariat puisse reprendre avec votre progression dans la reconnexion avec l’UN-Visible. En effet, des conditions minimales sont requises afin que vous puissiez bénéficier de l’énergie de la rampe de lancement vibratoire qui a été désactivée par le gardien du vortex depuis l’inquisition.

Hé oui, les circuits énergétiques des Cathédrales et autres sont désactivés et les géobiologues ne retracent que des résidus énergétiques inévitables de par la construction du bâtiment. Pour faire court vous sentez l’odeur de l’essence (comme quand on a fait un plein) mais vous ne pouvez démarrer la voiture car l’EDL 7D12D de l’église a confisqué les clés… Il suffira donc de lui demander quand tout cela sera prêt et secundo car vous aurez aussi le courage de dépasser les barrières matérielles mises par l’église pour vous empêcher d’aller expanser vos chakras supérieurs…

Aussi, en attendant que nous encodions les principaux bâtiments situés en France, vous pouvez largement contribuer à l’élévation vibratoire de toutes les églises ou monument religieux en mettant des cristaux encodés Petit Poucet autour des églises où à l’intérieur quand c’est possible. En effet, la vibration apportée permettra alors au gardien du vortex de récupérer les codes et de commencer un nettoyage des murs et donc des mémoires lourdes engrammées depuis l’existence du bâtiment (l’aspect moléculaire).

C’est sûr que cela ne sera pas aussi puissant et rapide qu’un encodage direct. Pour métaphorer, mettre des cailloux encodés autour de l’église (au plus près des murs) correspondrait à un lavage extérieur de la voiture. C’est toujours mieux que d’avoir une guimbarde absolument dégueulasse. Et puis, c’est toujours plus agréable pour tous et cela donne toujours une meilleure impression globale. Et tertio, le mécanicien ou le garagiste se verra plus optimiste pour lever le capot et mettre les mains dans le cambouis (l’aspect atomique).

Je vous enjoins donc, non seulement à jeter des cailloux dans les eaux, mais aussi autour de tous les monuments ecclésiastiques afin de les désassombrir. Ça les rendra plus frétillant d’aspect et ses locataires seront plus gais (j’ai pas dit gay). Bref, un toilettage 5D6D ça ne fait de mal à personne surtout qu’on peut le faire sans problème.

Laurent DUREAU

PS : Je parlerai de la différence entre l’encodage moléculaire et atomique dans mon prochain article ainsi que de tous les effets.

Lien Permanent pour cet article : http://etresdelanature.fr/61-quand-le-batiment-se-veut-spirituel/

(22 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Scaal63

    Merci Laurent et Corine , c’est encore très clair , ces encodages des bâtiments continuent pour nous et nous restons à l’écoute du gardien des lieux .
    On vous attend et le terrain sera préparé . A très bientôt 🙂

    1. Sabine

      Merci à Corine , merci Laurent …Bonne route .Sabine

  2. fernandes. isabelle

    Merci pour cette article super international. 😀

    1. fernandes. isabelle

      Merci pour cette article super intéressant 😀

  3. Raymonde

    J’ai connu un Curé qui faisait visiter la Basilique de Neuwiller les Saverne de la manière que tu décris ci-dessus, mais cela a tellement dérangé sa hiérarchie qu’il a été écarté de son Presbytère et qu’il a été mis à la retraite (forcée). Je n’ai jamais pu le recontacter par la suite, tout appel téléphonique restait sans suite. La visite guidée de ce Curé était tout bonnement superbe et tu ne fais que me rappeler tout ce qu’il nous avait présenté. Je lui envoie un FEU DU COEUR !
    Merci Laurent d’avoir remémoré en moi cette histoire…..

    1. flocon1

      bonjour Raymonde, bonjour Laurent,
      je confirme ce que dit Raymonde, car j’ai passé de longs moments de travail en géobiologie avec ce Curé qui était un géo bio logue éclairé; sa hiérarchie l’était elle beaucoup moins.
      tu as raison Raymonde pensons à lui en lui envoyant un feu du COEUR.

      1. Raymonde

        Contente de faire ta connaissance Flocon 1.
        Juste une question : je dispose d’un fascicule que ce Curé avait mis à disposition des visiteurs de la Basilique, mais je crois qu’il avait également co-écrit un livre avec un autre géobiologue.
        On pourrait y retrouver des informations très intéressantes.

        1. Raymonde

          Intéressant
          http://www.geobiology.co.il/french/Articles/architecture_invisible.asp

  4. viriana

    MERCIIIIIIII.

    Joie et Paix, tout s’éclaire : reconnexion à notre Soi Supérieur !
    FEU DU COEUR à vous deux.

  5. eluwi

    Bonjour Laurent a la lecture de ton article je comprend mieux qu a chaque fois que je ne me sentais pas bien dans mes corps j étais attiré a divers endroit dans certaine cathédrales hautement tellurique sur des plaques ou bien souvent des encodages au sol , sans même y comprendre moi même le sens , je savais que je devais aller a c endroits mis placer ouvrir le coeur et ressentir un rechargement , le mot adéquat une plaque ascenseur pour le 7 ieme ciel , une libération , un bien être total ……..Je l ais toujours fait par ressentis sans même savoir ce que je fessais , je dirais que c était simplement une guidance de mon soi supérieur , merci pour ces articles qui m explique mieux en mots ce que je fessais en ressentis , sans même le comprendre ….

    Bien a toi .
    Eluwi

  6. christine53

    merci Laurent pour cet article magnifique, je comprends mieux pourquoi j’ai fini par abandonner les églises ou je ne ressentais plus cet aspect religieux mais par contre ou je ressentais des lourdeurs et ces passages ne m’apportaient plus rien, comme si je rentrai dans n’importe quel bâtiment merci à vous tous en principe je partage avec ma fille qui habite en Auvergne ou semble- t -il il y a pas mal de petits poucets. bonne continuation à vous Merci 😀

  7. Francois

    1 GRAND MERCI

  8. Agnès

    Merci 😉

  9. Isabelle

    bonsoir,
    je rejoins ce que dit eluwi.
    Je ne suis pas croyante ni pratiquante, mais si j’aperçois une église ou une cathédrale, j’ai toujours eu l’élan d’y entrer et de marcher jusqu’au choeur par l’allée centrale, j’aime y déambuler seule. Et je suis toujours très déçue de trouver porte close (ce qui est souvent le cas, hors offices par peur des vols).
    Merci pour ces explications!

  10. nabibie

    Merci Laurent, je comprends mieux pourquoi je préfère entrer dans une église romane ou gothique.
    Dans le temps le prêtre célébrait la messe au fond de la nef, (donc niv 12° chakra) tournant le dos aux fidèles, la réforme de la liturgie amenant l’autel au centre a-t-elle changé la donne?
    D’autre part comment déposer des cristaux ou pierres encodés à l’intérieur de l’église sans risquer qu’ils ne soient balayés lors du ménage? Dans celle de ma ville j’ai trouvé un interstice entre 2 dalles mais ce n’est pas toujours évident de trouver cette faille du temps !

    1. eluwi

      Bonjour regardé tjs ou l on place les cercueil lors des messes pendant un enterrement souvent c sur une plaque dans le centre ou devant l hotel sur c plaques il y a toujours un trou pour la soulever ce qui se trouve en dessous je n en sais rien , mais y placer les cristaux je penses une place des plus sûr a mon humble avis , a moins de demander a l entité anges ou autres dans le bâtiment…

      1. nabibie

        merci, je vais y prêter attention ….. (excusez la lenteur de la réaction: je m’étais absentée) 😉

  11. Éclat de rose

    Et c’est pour ça qu’il y avait des CPP en plus dans le colis de l’ile Maurice (même poids .. Plus petits,) je commence demain.

    Mille merci 😆 😉

  12. Raymonde

    Bonsoir,
    Merci Laurent, Corinne et Brigitte…..
    Voici un lien que je découvre, mais que vous connaissez peut-être déjà.
    http://www.eurogrille.fr/#
    A première vue, très intéressant.

    1. Isidore

      Génialissime !!!!! MERCI bcp pour ce partage Raymonde ! 😉

  13. julien-14

    Merci pour le partage, le début de l’article confirme ce que j’avais ressenti en me balladant en foret à la l’emplacement d’une ancienne tour de garde romaine, j’ai ressenti des picotement dans les mains, cétait intense…

    Si j’ai bien compris, faudra pas hésiter à grimper ou passer en dessous le cordon de sécu…pour accéder aux chakras sup dans une église…

  14. Éclat de rose

    La fête pour l’église de flic en flac complètement ouverte, très propre, bénitiers propres et remplis à ras bord et des tous petits cristaux spécialement conçus pour ces bénitiers en verre, pas un chat ni âme qui vive, et derrière l’autel un endroit magique pour y cacher les gros cristaux, ç´était très joyeux.

    Un grand merci

Les commentaires sont désactivés.

«

»